Coronavirus : pour retrouver l'odorat il existe une thérapie olfactive à faire chez soi

Anthony
3 février 2021
Antho

Les problèmes de pertes d'odorat liées au Covid 19 gâchent le quotidien de nombreux porteurs ou anciens porteurs du virus même des mois après avoir été infectés. Pour aider ces personnes à retrouver leur odorat, des experts ont mené des recherches afin de développer une thérapie olfactive sensée entraîner le cerveau à sentir et à reconnaître des odeurs déjà connues.

Mais autant vous le dire toute de suite, si vous êtes concerné, il va falloir s'entraîner !

Venir en aide aux personnes qui ont perdu l'odorat après avoir eu le covid

Coronavirus : pour retrouver l'odorat il existe une thérapie olfactive à faire chez soi

Si vous faites partie des personnes ayant perdu l'odorat après avoir été infecté par le Covid-19, rassurez-vous, vous n'êtes pas une exception car la perte d'odorat touche bel et bien 60% des personnes infectées. En revanche, si les symptômes ont persisté même après la guérison, vous êtes devenu membre d'un club plus fermé qui ne compte que 10% de ces personnes.

Conscient du réel mal-être que peut engendrer la perte de l'odorat des experts ont mis au point un "traitement" ou plutôt un entraînement à suivre pour rééduquer le cerveau.

Une rééducation olfactive

Coronavirus : pour retrouver l'odorat il existe une thérapie olfactive à faire chez soi #2

La thérapie olfactive a été mise au point par des olfactologues, comprenez des experts en troubles olfactifs, et ne nécessite aucune ordonnance. Vous pouvez la réaliser de chez vous et avec très peu de matériel. Tout ce dont vous aurez besoin c'est de citron, d’eucalyptus, de rose et de girofle. Il est à noter que la menthe, la vanille, la noix de coco ou encore le café peuvent aider aussi.

Comment ça marche ? Il vous suffit de reconnaître les odeurs de ces aliments que votre mémoire olfactive connaît déjà très bien. Plus vous vous entraînerez à vous souvenir des odeurs de ces aliments, plus vous stimulerez le renouvellement des cellules de votre cerveau. Vous devriez ainsi être en mesure de restaurer plus rapidement vos fonctions olfactives qu'en laissant faire Dame Nature.

Des études complémentaires montrent que le fait de changer d'aliments tous les trois mois permettrait de mesurer l'efficacité de la rééducation olfactive.

En l'absence d'étude clinique il convient d'être prudent et de ne pas trop espérer, trop vite.

Mais cela ne coûte rien d'essayer !  L'odeur d'un album panini...