Coronavirus : une facture d'un million de dollars pour un américain hospitalisé pendant deux mois

Après 62 jours d’hospitalisation, Michael Flor aujourd’hui guéri du Covid-19 pouvait certes s’attendre à une addition salée… mais sûrement pas à une facture de 1 122 501,04 dollars ! L’homme de 70 ans a ainsi battu deux tristes records : celui de l’hospitalisation la plus onéreuse mais aussi la plus longue pendant l’épidémie.

Une facture d’hôpital qui fait mal

Coronavirus : une facture d'un million de dollars pour un américain hospitalisé pendant deux mois

Avec 8 millions de cas confirmés dans le monde, le Covid-19 a impacté considérablement notre société, notre quotidien et nos rapports avec les autres (ce qui a bien arrangé certains). Mais il y en a pour qui la crise sanitaire a été plus douloureuse que pour d’autres.

Hospitalisé pendant 62 jours au Swedish Medical Center à Seattle, Michael Flor est considéré comme le patient atteint du Covid-19 ayant fait le plus long séjour en hôpital. Après avoir frôlé la mort de très près, l’homme est aujourd’hui rétabli et apte à rejoindre son foyer. Avec une note de 1 122 501,04 dollars !

La facture est bien réelle et se compose de 181 feuillets détaillant l’ensemble des prestations médicales réalisées au cours des deux mois de son séjour.

Chambre d’isolation, Soins intensifs, respirateur, médocs  et tout le tintouin !

Coronavirus : une facture d'un million de dollars pour un américain hospitalisé pendant deux mois #2

Avec notre système de santé, on ne s’en rend pas toujours compte du coût réel des soins médicaux. On regarde le décompte de nos remboursements et on se dit qu’on a quand même de la chance de vivre en France !

Bon qu’on se rassure, l’histoire a beau se passer aux Etats-Unis, son protagoniste ne paierait qu’une partie symbolique de l’addition. Ouf pour lui !

Voici quelques ligne de sa facture qui donnent déjà matière à réflexion :

  • 42 jours en chambre d’isolation à 408 912 dollars
  • un passage en soins intensifs à 9 736 dollars par nuit
  • un respirateur artificiel pendant 29 jours pour un total de 82 215 dollars
  • des médicaments administrés (pendant les deux jours où il a frôlé la mort et que son cœur, ses reins et ses poumons commençaient à lâcher) qui représentent un quart (et 20 pages) de la facture !

La somme sera prise en charge pas son assurance et par un fond instauré par le gouvernement (et payé par les contribuables). Michael Flor a conscience de sa chance et dit même se sentir « coupable de sa survie » :

Je me demande ‘Pourquoi moi ? Pourquoi est-ce que j’ai mérité ça ?’ Regarder le coût incroyable de tout ça en rajoute indéniablement à la culpabilité du survivant ». Malgré ce sentiment de culpabilité, Flor est conscient de sa chance, non pas sans humour : « Sauver ma vie a coûté un million de dollars et bien évidemment, je vais dire que c’est de l’argent bien dépensé. Mais je sais également que je suis peut-être le seul à le dire.

DOSSIERS
Anthony
Anthony  2209 articles
  Laisse un commentaire
Avatar