in ,

Plutôt que de jeter ses fleurs invendues, elle fleurit les voitures des médecins et des infirmières

Il en faut peu pour être heureux ! Et si tout le monde faisait comme Murielle Marcenac, il serait peut-être un peu moins triste le monde justement. Cette fleuriste qui refuse de gâcher ses invendus a opté pour la solution la plus touchante et la plus logique : en faire don au personnel soignant de l’hôpital de Perpignan. Ca ne va pas résoudre la crise sanitaire mais ça respire la bienveillance alors ça fait du bien !

Un stock de fleurs hors d’usage

Plutôt que de jeter ses fleurs invendues, elle fleurit les voitures des médecins et des infirmières

Muriel Marcenac ne compte pas en rester là ! La fleuriste au grand cœur entend bien réitérer l’expérience sur d’autres hôpitaux de la région pendant toute la semaine. Oui, parce que la triste réalité qui accompagne ce formidable geste, c’est que son stock d’invendus sur le point de dépérir est plutôt conséquent.

Une pensée pour tous les « petits » commerçants en ces temps compliqués.

Antho

Anthony est un rédacteur web passionné de cinéma et de high-tech.

L’application TousAntiCovid remplit vos attestations toute seule

Confinement : une mygale géante s’invite chez un couple et le terrorise