Fly Elephant : la première imprimante 3D volante

Andy
16/03/18
Andy Rakotondrabe

Fly Elephant a été présentée en tant que projet de la société chinoise DediBot durant le TCT Asia 2018 qui s’est déroulé du 1er au 3 mars 2018. Il s’agit d’une grande première, puisque cette imprimante 3D est capable de voler tout en effectuant des impressions de structure.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #1

Fly Elephant  : un projet à la fois authentique et révolutionnaire

La conception de Fly Elephant repose sur une technologie développée par DediBot, l’Open-ended Additive Manufacturing (OAM) ou « Fabrication Additive Ouverte ». L’imprimante vole grâce à un drone qui lui est à la fois indispensable et contraignant, puisqu'une fois que la batterie du drone est à plat, Fly Elephant est hors service. Il s’agit de la seule faille de l’appareil car sinon cette imprimante 3D n’est limitée par aucune contrainte physique.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #2

Sur une page consacrée au projet, Dedibot explique que l’imprimante a été créée dans l’objectif « d’utiliser les drones comme unité d’exécution d’impression, tout en maintenant une très grande précision d’impression, pour réaliser un prototypage rapide de grandes structures. »
Cela pourrait apporter de grands changements dans le domaine de la construction.

Une imprimante 3D volante encore au stade de prototype

En tant que prototype, Fly Elephant ne peut encore imprimer que des structures en ciment de taille réduite. Cela dit, les ingénieurs oeuvrent pour qu’elle puisse à l’avenir servir pour la construction des gratte-ciels.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #3

Ses concepteurs envisagent même de l’envoyer dans l’espace rejoindre la Zero-G (imprimante 3D ayant pénétré dans l’espace en septembre 2014).

L’imprimante sera capable de travailler seule ou en groupe, c’est-à-dire, avec d’autres imprimantes qui partagent les mêmes capacités.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #4

Comme au sein d’un essaim d’abeilles, chaque machine aura un rôle précis et des tâches bien définies. Fly Elephant pourra également fonctionner sous l’eau.

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar

Publisher Google+