Fly Elephant : la première imprimante 3D volante

Andy
16 mars 2018
Andy Rakotondrabe

Fly Elephant a été présentée en tant que projet de la société chinoise DediBot durant le TCT Asia 2018 qui s’est déroulé du 1er au 3 mars 2018. Il s’agit d’une grande première, puisque cette imprimante 3D est capable de voler tout en effectuant des impressions de structure.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante

Fly Elephant  : un projet à la fois authentique et révolutionnaire

La conception de Fly Elephant repose sur une technologie développée par DediBot, l’Open-ended Additive Manufacturing (OAM) ou « Fabrication Additive Ouverte ». L’imprimante vole grâce à un drone qui lui est à la fois indispensable et contraignant, puisqu'une fois que la batterie du drone est à plat, Fly Elephant est hors service. Il s’agit de la seule faille de l’appareil car sinon cette imprimante 3D n’est limitée par aucune contrainte physique.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #2

Sur une page consacrée au projet, Dedibot explique que l’imprimante a été créée dans l’objectif « d’utiliser les drones comme unité d’exécution d’impression, tout en maintenant une très grande précision d’impression, pour réaliser un prototypage rapide de grandes structures. »
Cela pourrait apporter de grands changements dans le domaine de la construction.

  • Comgrow Creality Ender 3 Imprimante 3D Aluminium DIY 220x220x250mm Taille d'impression Reprendre l'impression
    Fonctionnement de l'axe E: le moteur de l'axe E commencera à fonctionner lorsque la température de la buse atteindra plus de 185 ℃, puis avant de commencer l'impression, n'oubliez pas de chauffer d'abord la température de la buse. Fonction de reprise d'impression: Ender 3 a la capacité de reprendre l'impression même après une panne de courant ou une panne de courant peut être assemblé en seulement 2 heures. Technologie d'extrudeuse avancée: l'extrudeuse améliorée réduit considérablement le risque de colmatage et une mauvaise extrustion; La forme en V avec les roues POM le rendent silencieux, fluide et durable. Test strict: test strict des composants clés avant la livraison et assistance technique disponible à vie. Bloc d'alimentation protégé par la sécurité: il ne faut que 5 minutes pour que le lit chaud atteigne 110℃.
  • Imprimante 3D Creality Ender 3 V2 (Ender 3 Pro amélioré) avec carte mère silencieuse 32 bits, alimentation Meanwell, plate-forme en verre au carborundum et impression de CV 220x220x250mm
    【Carte mère silencieuse auto-développée】 L'Ender-3 V2 adopte une carte mère silencieuse 32 bits auto-développée, qui offre une meilleure anti-interférence, des performances de mouvement plus rapides et plus stables, une impression silencieuse et un fonctionnement à faible décibel. 【Alimentation MeanWell certifiée UL】 Équipée d'une alimentation MeanWell, produite par la société cotée avec une technologie mature, répondant à tous les besoins de chauffage rapide et d'impression de longue durée. De plus, l'alimentation électrique est dissimulée dans la machine, ce qui la rend beaucoup plus sûre. 【Alimentation du filament sans effort】 Ender-3 V2 ajoute un bouton rotatif sur l'extrudeuse, ce qui facilite le processus de chargement et d'alimentation du filament; Le tout nouveau système d'interface utilisateur d'opération et l'écran couleur intelligent de 4,3 pouces améliorent considérablement l'expérience utilisateur. 【Fonction de reprise d'impression】 Peut reprendre l'impression à partir de la dernière position de l'extrudeuse enregistrée après avoir subi des pannes de courant inattendues, ce qui vous fait gagner du temps et réduit les déchets. 【Plate-forme en verre de carborundum】 Activez le chauffage du foyer plus rapidement et les impressions adhèrent mieux sans se déformer. Ultra douceur même sur la première couche.

Une imprimante 3D volante encore au stade de prototype

En tant que prototype, Fly Elephant ne peut encore imprimer que des structures en ciment de taille réduite. Cela dit, les ingénieurs oeuvrent pour qu’elle puisse à l’avenir servir pour la construction des gratte-ciels.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #3

Ses concepteurs envisagent même de l’envoyer dans l’espace rejoindre la Zero-G (imprimante 3D ayant pénétré dans l’espace en septembre 2014).

L’imprimante sera capable de travailler seule ou en groupe, c’est-à-dire, avec d’autres imprimantes qui partagent les mêmes capacités.

Fly Elephant : la première imprimante 3D volante #4

Comme au sein d’un essaim d’abeilles, chaque machine aura un rôle précis et des tâches bien définies. Fly Elephant pourra également fonctionner sous l’eau.