Donald Trump veut vendre un avion qui n'existe que dans Call Of Duty

Donald Trump est un blaireau, faut-il encore vous en convaincre ? Non, mais il n’empêche que l’on se délecte sans fin de ses nombreuses bourdes. La dernière en date : annoncer la vente de chasseurs “F-52” à la Norvège. Problème, l’avion en question n’existe pas. Enfin, pas IRL…

Kevin Trump

Donald Trump veut vendre un avion qui n existe que dans Call Of Duty #1

Lors d’une conférence tenue le 10 janvier l’illustre président américain a annoncé fièrement :

En novembre, nous avons commencé à livrer les premiers chasseurs F-52 et F-35. Nous en livrerons 52 au total, dont certains sont déjà arrivés avec un peu d’avance sur le calendrier.

Précisons que Mister President a fait cette déclaration en présence de la première ministre norvégienne. On a du mal à imaginer ce qui a dû se passer dans sa tête en entendant “F-52”. Cet avion ultra futuriste équipé d’armes dévastatrices et la maniabilité extrême n’est (malheureusement) pilotable que sur une console de salon…

Une erreur pardonnable (cette fois-ci)

Donald Trump veut vendre un avion qui n existe que dans Call Of Duty #2

Bon, alors non, Donald Trump n’est certainement pas un joueur de FPS (encore moins de Call Of Duty…). Le 45ème président des États-Unis aurait en réalité confondu le nombre total de ventes et le nom d’un autre appareil comme le F-35 Lightning par exemple.  On attend avec impatience une prise de parole de Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche. Qui sait, on sera peut-être surpris de son explication ?

  Laisse un commentaire
Avatar