Des criminels ont utilisé des drones pour échapper au FBI

Andy
5/05/18
Andy Rakotondrabe

Le directeur de la branche de technologie opérationnelle au FBI, Joe Mazel, a fait des déclarations qui font froid dans le dos lors de l’AUVSI Xponential.
A l’occasion de cette série de conférences sur les technologies sans pilote, il a expliqué que des criminels s’étaient servi d’un essaim de drones pour perturber une opération de surveillance du FBI qui visait à sauver des otages en hiver dernier.

Des criminels ont utilisé des drones pour échapper au FBI #1

Une opération du FBI sabotée avec des drones

Lors de cette opération qui consistait à sauver les otages, les agents du FBI se sont positionnés en hauteur pour avoir un meilleur aperçu de la situation.
L’opération s’est bien déroulée jusqu’à ce qu’ils entendent un bourdonnement sourd qui provenait d’un essaim de drones en approche.

Des criminels ont utilisé des drones pour échapper au FBI #2

Les appareils volants ont effectué une série de passages lents et rapides pour « aveugler » les agents, et de ce fait, ces derniers ont complètement perdu la trace de leurs suspects.

Selon Joe Mazel, les criminels ont également diffusé les images captées par les drones en direct sur YouTube afin que les autres membres du gang connaissent la position des policiers…

Le drone : une arme de surveillance aussi pour les malfaiteurs

Mais les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là : les usages criminels des drones sont multiples. Ils seraient également utilisés pour surveiller les postes de police, suivre les activités des témoins et trouver des moyens de pression pour les intimider ou encore détecter des failles de sécurité en vue de cambriolages.

Des criminels ont utilisé des drones pour échapper au FBI #3

Andrew Scharnweber, le codirecteur des Douanes et de la Protection des frontières a également expliqué que les malfaiteurs se servaient aussi des drones pour surveiller les garde-frontières et faire franchir de petites quantités de substances illicites de l’autre côté.

Sans surprise, comme toutes les technologies, celle-ci aussi a fini par être détournée à des fins malhonnêtes…

  Laisse un commentaire
Avatar