Microsoft Natik présente le premier datacenter sous-marin

Réduire la consommation d'énergie est un des grands challenges du 21e siècle. C'est de là qu'est né le projet Microsoft Natick consistant à immerger un datacenter sous la mer.

Microsoft Natik présente le premier datacenter sous-marin #1

Microsoft Natick signe une nouvelle ère de datacenters

Respect de l'environnement et réduction des dépenses, tels sont les maîtres-mots du projet Microsoft Natick. Selon la firme de Redmond, plonger les datacenters sous l'eau permettra de satisfaire ces deux objectifs.

Doté d'une turbine, le datacenter s'auto-alimentera grâce aux courants sous-marin, réduisant ainsi le coût en énergie à zéro, ce à quoi viendra s'ajouter la caractéristique glaciale de l'eau qui permettra de refroidir le dispositif.

Microsoft Natik présente le premier datacenter sous-marin #2

Un premier prototype déjà plein de promesses

Le 10 août 2015, le premier prototype a été immergé au large de la côte californienne. Baptisé "Leona Philpot" en référence à Halo, comme Cortana, ce premier essai semble être plutôt concluant.

Au-delà de l'économie d'énergie, il représente aussi un gain de temps : au lieu des deux années nécessaires actuellement, il ne faudrait plus que 90 jours pour déployer un datacenter en utilisant cette méthode.

Microsoft Natik présente le premier datacenter sous-marin #3

A présent, les chercheurs travaillant sur Microsoft Natick songent à installer dans un futur indéfini des infrastructures similaires dans les eaux proches de grandes agglomérations, ce qui permettrait de réduire la latence des connexions internet.

DOSSIERS
  Afficher les commentaires
Avatar

Publisher Google+