Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour

Le troisième film racontant les aventures de Star Lord et sa bande sort demain 3 mai au cinéma. Nous avons eu l’occasion de le voir en avant-première et voici ce qu’on en pense (sans spoiler).

Star Lord dépressif  forcé de collaborer avec la Gamora du passé pour sauver Rocket

Alors que Peter Quill (Chris Pratt) n’arrive toujours pas à digérer la mort de Gamora (Zoe Saldana), il va devoir se reprendre en main très rapidement afin de sauver Rocket Racoon, que son créateur, le Maître de l’évolution (Chuckwudi Iwuji) veut récupérer pour le disséquer.

Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour

Il va dans cette mission recevoir l’aide de la Gamora restée dans notre présent après les évènements d’Endgame, qui n’a jamais fait partie des Gardiens de la Galaxie et ne connait pas Star Lord. Un coup dur de plus pour Peter, on n’aimerait pas être à sa place !

Partant de ce point de départ, le film va nous entrainer aux quatre coins de la galaxie avec une nouvelle équipe de gardiens composée de Star Lord, Gamora du passé, Drax, Mantis, Groot et Nebula, assistés par Kraglin et le chien Cosmo.

Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour #2

Les Gardiens de la Galaxie 3 offre des visuels impressionnants

La qualité des effets spéciaux laissait à désirer dans les derniers films et séries Marvel, et le moins que l’on puisse dire c’est que cette critique a été prise en compte. Que cela soit les visuels dans l’espace, ou les nombreuses races présentes, tout est magnifique. Les costumes ne font pas cheap, et la présence de nombreux personnages secondaires donne vraiment de la vie et du crédit à l’univers.

Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour #3

De bonnes musiques mais placées au mauvais moment

James Gunn nous a habitués à des soundtracks de très grande qualité, et c’est encore le cas ici : si visuellement le film est beau, musicalement il est également au top avec principalement des morceaux des années 80 90. Néanmoins certains habillages musicaux semblent plus artificiels que dans les précédents films, et donnent parfois l’impression d’avoir été plaqués en vitesse.

Le réalisateur a expliqué en interview avoir changé plusieurs fois le soundtrack en cours de post-production et malheureusement ça s’entend un peu. Certains morceaux joyeux sont utilisées dans des moments dramatiques ce qui nous a sorti plusieurs fois de l’action.

On aurait apprécié plus de créations originales, comme le thème musical du premier film, pour coller à l’ambiance de certaines scènes.

L’humour prend trop de place (pour changer ?)

Une des critiques qui revient souvent est que l’humour est trop présent dans de nombreux films du MCU, et c’est aussi le cas ici.

Le rythme du film est un peu décousu : on est censés avoir une pression permanente due à certains évènements du film, mais au final on ne la ressent pas du tout, d’autant que de nombreux flashbacks hachent encore plus ce montage. L’équipe des Gardiens est certes loin d’être la plus sérieuse, mais trop de scènes virent au comique alors que les personnages devraient etre en stress.

Ces scènes sont certes drôles et c’est toujours intéressant de voir les gardiens interagir entre eux, mais ces mini sketchs trop longs font oublier les enjeux et à plusieurs reprises et les personnages eux-mêmes doivent rappeler au spectateur qu’il faut se remettre au boulot.

Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour #4

En résumé, l’humour est (une fois de plus) mal dosé.

Les antagonistes Warlock et le Maitre de l’évolution sont ridicules

Le Maître de l’évolution est dans le film considéré comme un Dieu omnipotent dont l’objectif est de créer LA société parfaite peuplée de créatures sans défauts. C’est dans ce but qu’il mène des expériences sur des animaux comme Rocket, donc tout comme Thanos, il n’a pas de plan de conquête de l’univers.

Sauf que celui qui est supposé etre un homme de science génial passe tout le long du film pour un abruti obsessionnel faisant une fixation ridicule sur Rocket, et hurlant non stop sur ses conseillers qu’il n’écoute pas.

Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour #5

Quant à Adam Warlock (Will Poulter), le personnage teasé à la fin des Gardiens de la Galaxie Vol 2, il aurait pu être intéressant, mais lui aussi est présenté comme un débile profond (un peu comme Drax dans le premier film).

Ses interventions permettent de rythmer le film pour recréer un peu de tension artificielle et relancer le film de temps en temps, mais ça ne va pas plus loin.

On espère par ailleurs pour vous que vous n’êtes pas lecteurs de comics, sinon le traitement des deux personnages (un viol avec des cailloux par rapport à leur développement dans les BD) va vraiment vous taper sur le système…

Critique Les Gardiens de la Galaxie 3 : pas mal mais des problèmes de rythme et trop d'humour #6

Les Gardiens de la Galaxie est correct mais on espérait mieux

Malgré ces problèmes, on a tout de même passé un bon moment devant le film. Il est drôle, les scènes d’actions sont superbement réalisées et il y a de nombreux moments d’émotion (avec des animaux et des enfants torturés c’est facile aussi).

Petit point bonus pour ce film : Drax sert enfin à quelque chose !  Il n’est pas que le gros bourrin un peu bête et drôle malgré lui, et rien que ça, c’est déjà un sacré bonus par rapport aux précédents film des Gardiens de la Galaxie.

En dehors des problèmes de rythmes, bien amplifiés par des flashback incessants, les 2h30 de film sont loin d’etre une torture du niveau de Thor 4 et le film est meilleur qu’Ant Man 3. Donc ne vous laissez pas dissuader de regarder le film à cause de la durée, il vaut le coup !

En revanche ce film ne fait pas du tout avancer une phase 4 plutot molle du MCU, mais les Gardiens de la Galaxie étaient déjà en marge des phases précédentes, alors …

Combien de scènes post-générique pour Les Gardiens de la Galaxie 3 ?

Comme vous vous en doutez, le film comporte des scènes post-génériques. Elles sont au nombre de deux, et la première mid-credit scene permet de clarifier « l’avenir » des Gardiens au sein du MCU.

La deuxième end credit scene est sans grand intéret, si ce n’est qu’elle permet de préciser qu’un personne sera de retour avec le traditionnel « Tel personnage reviendra ». Mais pour savoir de qui il s’agit, il ne faudra pas sortir trop tot de la salle de projection !

Les Gardiens de la Galaxie 3 sort demain 3 mai au cinéma, on compte sur vous pour nous dire si vous avez aimé après avoir vu le film ?

Avis de la rédaction sur Les Gardiens de la Galaxie 3   3 / 5