Un ingénieur japonais fabrique un mecha de 7 mètres de haut

Masaaki Nagumo est un passionnée de robotique et un fan inconditionnel de mecha. Cet ingénieur japonais a donc très logiquement passé les 6 dernières années à assembler dans son entrepôt une machine de 7 mètres de haut capable de se mouvoir et de flinguer tout ce qui bouge. Enfin presque.

Nom de code : LW-MONONOFU

Un ingénieur japonais fabrique un mecha de 7 mètres de haut #1

Je sais ce que vous vous dites : passer 6 ans sur un mecha pour l'affubler d'un tel nom... En dehors de ça, le travail réalisé par Masaaki Nagumo (pour le compte de son employeur Sakakibara Kikai, un fabricant de machine industrielle) est proprement phénoménal. D'abord il mesure 7 mètres de haut ce qui en fait un véritable monstre d'acier - à peine plus petit qu'Optimus Prime - capable de nombreux mouvements : marcher, pivoter le haut du corps des deux côtés, tourner tout le corps, ouvrir et fermer la main gauche.

Mais LW-MONONOFU est également équipé d'un pistolet fonctionnel dans sa main droite. Celui-ci ne tire que des balles éponges, certes, mais à 97 km/h, cela peut faire mal. Inutile de préciser qu'il ne se transforme pas en camion ou en coupé sport. Et côté combat, son point faible, c'est sa vitesse. Mais LW-MONONOFU se destine à un tout autre destin que celui de sauver la planète...

Un mecha à louer pour vos événements !

Masaaki Nagumo explique qu'il a apprécie chaque instant passé à perfectionner sa machine. Programmes informatiques, assemblages des différentes parties du robot et même peinture, il a tout fait lui-même. Et si au final son mecha ressemble à Transformers low cost sous prozac, il a toutefois son utilité.

Sakakibara Kikai le destine à animer des événements. Pour un anniversaire ou un enterrement de vie de garçon, il ne faudra pas compter sur lui compte invité d'honneur. Le fabricant explique que le monstre pourra être loué en respectant certaines conditions. On peut facilement imaginer lesquelles.

Pour découvrir les autres monstres mécaniques de Sakakibara Kikai, direction la page Facebook de la société.

lw mononofu

lw mononofu

  Laisse un commentaire
Avatar

Publisher Google+