Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ?

4 mars 2017
La Rédaction

Après avoir testé le Sony Xperia XZ je me pose une question : pourquoi ? 

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ?

Pourquoi Sony continue-t-il à commercialiser des smartphones qui ne font clairement plus le poids face à la concurrence ?
Pourquoi Sony persévère à soutenir sa division mobile qui perd de plus en plus d’argent chaque année ?
Pourquoi Sony persiste à produire des mobiles peu fiables quitte à ternir l’image du constructeur ?

Autant de questions dont je n’ai pas les réponses. La seule certitude que j’ai aujourd’hui avec Sony Mobile, c’est que je ne testerai plus leurs smartphones, ils seront directement rangés dans le tiroir des téléphones à éviter. Voici pourquoi.

Les histoires d’amour finissent mal … en général

Tout d’abord, avant de rentrer dans le détail des innombrables défauts du Sony Xperia XZ, je voulais vous expliquer mon rapport avec la marque. Cela vous aidera à comprendre ma déception et pourquoi je suis aussi radical avec ce smartphone.

Si vous voulez passer directement au test, sautez jusqu’au paragraphe suivant !

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #2

Mon histoire avec les mobiles Sony commence en mars 2014. Après une bonne série de smartphone, les Z1, Sony marque un grand coup au MWC avec son Sony Xperia Z2. Un design élégant, un super appareil photo, une puissance à toute épreuve… le constructeur a tout compris et arrive à se glisser entre Apple et Samsung avec l’un des meilleurs appareils du moment.

Convaincu que Sony avait trouvé la bonne recette, j’ai accueilli avec enthousiasme les successeurs du Z2, les Sony Xperia Z3 et Z3 compact, six mois plus tard.
Pas de grosses révolutions à l’affiche, mais le constructeur prouve qu’il a la capacité de sortir des téléphones haut de gamme tous les 6 mois.

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #3

Mais à vouloir aller trop vite, on se brûle les ailes, et pour le coup cette expression est vraiment de circonstance. Six mois après l’IFA qui a dévoilé les Xperia Z3 et Z3 compact, le constructeur présente au Japon le Sony Xperia Z4. Un smartphone qui fût renommé Z3 Plus quelques semaines avant sa commercialisation en Europe.

Le motif de ce changement marketing dans la précipitation ? Les critiques du secteur.
D’abord annoncé en Asie, les observateurs ont vivement critiqué l’appareil pour son manque d’innovation : les différences entre les trois derniers modèles de Sony sont minimes et tiennent en une brève.

Mais plus grave encore, le Z3 Plus est un petit chauffage ambulant. Équipé du terrible processeur de Qualcomm, le Snapdragon 810, le Z3 Plus chauffe, mais vraiment beaucoup. A tel point que ce smartphone est un flop commercial…

C’est à partir de ce moment là que j’ai pris mes distances avec la marque. D’abord séduit, je n’ai pas compris l’obsession de Sony à sortir des modèles tous les 6 mois, sans les accompagner d’innovation majeure. D’autant plus que la gestion de la polémique autour de la chauffe du Z3 Plus a été du grand n’importe quoi de la part du constructeur…

La morale de cette histoire c’est que depuis septembre 2014 je n’ai jamais voulu tester un smartphone Sony.

Entre temps il y a bien eu la série Z5 ou encore M4, mais en toute franchise c’étaient des appareils sans grand intérêt à mon sens, qui régressaient même au niveau des performances par rapport à certains des précédents modèles…

Sony Xperia XZ : la résurrection du Phoenix ?

Alors vous allez me dire, pourquoi avoir testé le dernier flagship du constructeur, le Sony Xperia XZ ?
Après avoir utilisé le smartphone pendant deux semaines, je me pose la même question que vous. Le problème est toujours le même : en soi les composants du Sony Xperia XZ sont de très bonne qualité mais en utilisation … cela ne fonctionne pas !

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #4

Caractéristiques du Sony Xperia XZ

ProduitSony Xperia XZ
OSAndroid 6.0 + Sony UX
Taille écran5.2 pouces
Définition écran1920 x 1080
Résolution écran424ppp
Processeur principalQualcomm Snapdragon 820 Quadricore 2.2 GHz
Processeur graphiqueQualcomm Adreno 530
Mémoire RAM3 Go
Mémoire interne32 Go
Mémoire externemicroSD, microSDHC, microSDXC
Appareil photo principal23 Mpx
Appareil photo frontal13 Mpx
Réseaux4G LTE 800 / 1800 / 2600 MHz
SIM2 emplacements micro-SIM
Wi-FiWi-Fi 802.11ac
Bluetooth4.2
NFCHCE
Batterie2900 mAh
Dimensions7.2 x 14.6 x 0.81 cm
Poids161 grammes
EtanchéitéIP68

Test du Sony Xperia XZ

On retrouve par exemple le dernier processeur Qualcomm, le Snapdragon 820 accompagné de 3 Go de RAM. Une formule qui devrait assurer une fluidité à toute épreuve mais ce n’est pas le cas.

Les bugs se sont multipliés dans mon utilisation : ralentissements, redémarrages involontaires, chauffe de l’appareil (en utilisation normale), j’ai eu le droit à la totale alors que le smartphone était une balle neuve (je l’ai reçu en configuration d’usine).

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #5

Un appareil photo décevant

Au niveau photo le Sony Xperia XZ est équipé du dernier capteur du constructeur. Un appareil photo de 23 Mpx qui est censé être rapide et adaptatif de l’environnement.

Je vous laisse juger sur les quelques photos ci-dessous, mais on est loin des standards d’un smartphone haut de gamme…

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #6
Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #7

En ce qui concerne le design, chacun ses goûts, mêmes si je trouve que les lignes de l’appareil sont trop brutes et manquent de finesses.

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #8

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #9

Élément incontestable par contre, le revêtement de l’appareil est fragile.
L’appareil que j’ai eu en test a certainement visité plusieurs rédactions, ce qui a laissé des traces sur le dos de l’appareil. Le Sony Xperia XZ devrait donc mal vieillir dans le temps…

Point positif tout de même, son écran. Le Sony Xperia XZ embarque une magnifique dalle Full HD de 5,2 pouces qui délivre un superbe rendu.
Mais c’est bien le seul point qui sauve pour moi ce modèle…

Sony Xperia XZ : la fiabilité d’un Wiko, mais un prix haut de gamme ?

Test Sony Xperia XZ : la fiabilité d'un Wiko mais le prix d'un flagship ? #10

Ma conclusion va être très courte. Pour un prix entre 500€ et 550€, je ne recommande pas cet appareil.
La concurrence propose des appareils plus performants et d’une meilleure qualité pour biens moins cher. Je n’arrive pas non plus à comprendre comment son grand frère le Sony Xperia XZ Premium a pu être récompensé comme meilleur smartphone au Mobile World Congress 2017, mais une chose est sure : je ne souhaite pas le tester.

Je ne comprends pas comment une marque aussi prestigeuse que Sony peut commercialiser un smartphone haut de gamme aussi peu fiable. Espérons que Sony saura redresser la barre avant qu’il ne soit trop tard…