Mardi 19 Septembre 2017

L'e-sport représenté aux Jeux Olympiques de 2024 ?

Alors que la popularité de l’e-sport ne finit plus de grimper, cette activité pourrait enfin entrer dans une nouvelle dimension et devenir une discipline olympique officielle. Une épreuve pourrait même être inaugurée durant les jeux d’été de 2024 qui auront lieu à Paris.

L e-sport représenté aux Jeux Olympiques de 2024 ?

L’e-sport aux JO : c’est pour quand ?

Alors qu’on pensait que les chances de voir l’e-sport devenir une discipline sportive étaient infimes, Tony Estanguet, coprésident du comité Paris 2024 s’est dit prêt à discuter avec le Comité International Olympique et certains représentants du monde de l’e-sport.

L e-sport représenté aux Jeux Olympiques de 2024 ?

Dans une interview publiée mercredi 9 août par l’agence Associated Press, le triple champion olympique a déclaré être ouvert à l’idée d’inclure l’e-sport parmi les nouvelles disciplines sportives des Jeux olympiques de Paris en 2014 :

Il faut qu’on s’y intéresse, parce qu’on ne peut pas dire “Ça ne concerne pas les Jeux olympiques”. Les jeunes s’intéressent à l’e-sport et ce genre de choses.
Regardons tout ça, rencontrons-les. Voyons si nous pouvons établir des liens.

Une discipline pas reconnu mondialement

Aujourd’hui, rien n’est encore fait pour que la discipline intègre les futurs jeux olympiques. Il y a quelques temps, le président du CIO, Thomas Bach, avait même critiqué l’e-sport :

 Il n’est pas 100% sûr que l’e-sport soit vraiment un sport. Nous ne voyons pas une organisation ou une structure qui nous garantisse que les valeurs de l’Olympisme et du sport soient complètement respectées

L e-sport représenté aux Jeux Olympiques de 2024 ?

Depuis quelques années, ce “sport” est pourtant devenu une institution dans certains pays asiatiques, et des tournois officiels commencent à s’implanter aux Etats-Unis et en Europe. L’e-sport sera d’ailleurs intégré aux prochains jeux Olympiques asiatiques de 2022 qui se tiendront en Chine.

Mais comme l’explique toujours Tony Estanguet, le CIO “aura le dernier mot”.

Il reste donc un peu moins de 7 ans aux défenseurs de l’e-sport pour faire pencher la balance dans le bon sens…

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+