Coronavirus : la remarque honteuse d'un journaliste de BFM en plein hommage aux victimes chinoises

Alors que Pékin rendait hommage aux morts du Coronavirus au cours d’une cérémonie retransmise en direct sur BFM TV, un journaliste de la chaîne s’est permis une remarque des plus déplacées. Murmurée alors que les micros étaient toujours allumées, la phrase n’est pas passé inaperçue et n’a pas manqué de faire réagir les internautes indignés.

« Ils enterrent des Pokémon »

Coronavirus : la remarque honteuse d'un journaliste de BFM en plein hommage aux victimes chinoises

La phrase du jour « ils enterrent des Pokémon » c’est à Emmanuel Lechypre qu’on l’a doit. Le journaliste économique pensait sans doute faire rire ses collègues avec une blague franchement lourde, mais manque de chance, sa réplique est bien partie pour faire le tour du globe. La séquence malaise, la voici :

Des excuses publiques qui ne suffiront pas

Coronavirus : la remarque honteuse d'un journaliste de BFM en plein hommage aux victimes chinoises #2

Sur Twitter, on s’est rapidement indigné du racisme derrière la remarque de M. Lechypre et qui plus est le non-respect de la minute de silence. On réclame même déjà la démission du journaliste.

La chaîne a réagi en présentant « ses excuses les plus sincères aux téléspectateurs à la suite de la diffusion involontaire de propos totalement déplacés. »

Emmanuel Lechypre a réagi :

Et enfin SOS Racisme a réagi dans un communiqué cet après-midi même (et saisi le CSA).

Une semaine ou deux de confinement feront sans doute le plus grand bien à Emmanuel Lechypre.

Pour rappel, la Chine déplore plus de 3300 morts et presque 82 000 contaminations officielles. Des chiffres largement sous-estimés d’après plusieurs enquêtes…

DOSSIERS
Anthony
Anthony  2166 articles
  Laisse un commentaire
Avatar