Coronavirus : il se fait arrêter pour "menace terroriste" après avoir léché les produits d'un supermarché

Après avoir pu admirer la technique de Carla Bruni pour tousser sur les gens tout en gardant le sourire, c’est un tout autre niveau de bêtise que nous pouvons découvrir aujourd’hui grâce à un certain « Cody Pfister ». L’internaute américain (bien connu des services de police) s’est adonné à un léchage en règle des produits d’une grande surface et s’est filmé entrain de réaliser sa prouesse. Notre champion de la semaine ?

« Qui a peur du Coronavirus ? »

Coronavirus : il se fait arrêter pour ˝menace terroriste˝ après avoir léché les produits d'un supermarché

L’action se passe dans un Walmart. Cody Pfister, du haut de ses 26 printemps, se lance dans un léchage complet des produits présents sur une étagère. On peut l’entendre demander « Qui a peur du Coronavirus » et continuer sur sa lancée. Combat politique ou bêtise congénitale ?

Coronavirus : il se fait arrêter pour ˝menace terroriste˝ après avoir léché les produits d'un supermarché #2

La toile en émoi se mobilise

Coronavirus : il se fait arrêter pour ˝menace terroriste˝ après avoir léché les produits d'un supermarché #3

On est bien sur de la bêtise congénitale et les internautes n’ont pas manqué de réagir suite à la diffusion de cette vidéo. La police de Warrenton a enregistré des appels du Royaume-Uni, de l’Irlande et des Pays-Bas entre autres, dénonçant les agissements Pfister.

Coronavirus : il se fait arrêter pour ˝menace terroriste˝ après avoir léché les produits d'un supermarché #4

L’homme a rapidement pu être arrêté pour menace terroriste et condamné. On ne plaisante pas avec un truc qui a fait plus de 22 000 morts dans le monde.

Une étoile de plus à son palmarès

Coronavirus : il se fait arrêter pour ˝menace terroriste˝ après avoir léché les produits d'un supermarché #5

Cambriolage, vol d’une arme à feu, possession de drogues, conduite en état d’ivresse ou sous stupéfiant et maintenant terrorisme, Pfister s’est surpassé ! Mais si le comportement de Pfister est « extrême » il est loin d’être un cas isolé. Les démonstrations publiques de bêtises ont été légion ces dernières semaines : bagarres pour du papier WC, achats massifs de denrées non-essentielles, non-respect des règles sanitaires les plus simples… sans oublier le fameux « footing-promenade » ni vu ni connu !

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar