Vendredi 24 Novembre 2017

Battlefield 1 fait du révisionnisme et choque les joueurs français

21/11/16
Lou-maxence Couchard

Nous voilà un mois après la sortie de Battlefield 1, petit dernier très attendu de la série. Les promesses ont été tenues (ce qui est assez rare de nos jours) et si la campagne n’est pas des plus palpitante, le multijoueur compense réellement cela.

Au programme : maps qui vous en mettent plein la vue, dogfight aérien, 8 classes dont 3 avec armement spécialisé, pléthore de modes de jeu, etc.
Bref, le fun est au rendez-vous, à tel point d’ailleurs que certains iront jusqu’à décrire ce jeu comme le « grand gagnant » de l’éternel duel qui l’oppose à Call of Duty.

Des notes catastrophiques en France pour Battlefield 1

Et pourtant … surprise ! Quand on regarde les critiques en ligne de nos sites francophones on est confrontés à des notes très basses données par des joueurs, la moyenne actuelle se situant aux environs du 6/10, pour un jeu pourtant bien souvent noté 9/10 en test.

Pire, les deux premières semaines de la sortie, le jeu a stagné entre 0 et 1 alors que les critiques positives pleuvaient de la part des testeurs  »pro » en pleine découverte.

Battlefield 1 fait du révisionnisme et choque les joueurs français

Battlefield 1 : l’horreur de la Première Guerre Mondiale

Ici en France on connaît tous l’horreur de la Première Guerre mondiale. Les tranchées pleines de boue, les conditions inhumaines dans lesquelles les  »poilus » étaient, les charges face aux mitrailleuses ordonnées au sifflet, bref, on ne va pas vous refaire un cours d’histoire.
Cette guerre a laissé une plaie béante dans notre histoire et a amené indirectement aux événements qui ont provoqué le second embrasement de la planète.

Il ne s’agit donc pas simplement d’un scénario pour un jeu vidéo mais bel et bien d’un retour sur des événements ayant réellement eu lieu et qui sont dans notre pays lourds de sens et d’histoire.

Battlefield 1 fait du révisionnisme et choque les joueurs français

Un léger  »oubli » dans Battlefield 1 qui choque les français

Pourtant voilà, les Français, s’ils sont présents dans la campagne, ne sont pas jouables en multijoueur. D’où le tôlée des internautes francophones pour le coup réellement outrés de voir leur histoire nationale pour ainsi dire, reléguée aux oubliettes.

Il faut dire que c’est en tout 1,6 million de morts et 4 millions de blessés, soit pour la population de l’époque un homme sur huit qui ne reviendra pas indemne du front.

Les excuses de DICE n’y changeront rien, surtout qu’elles sont suivies par la proposition de rajouter la France en tant que DLC payant, ce qui provoque une nouvelle vague de reproches. Et c’est ainsi que des légions de 0 s’abattent, les joueurs expliquant, pour la plupart, que si le jeu est très bien, c’est aussi une réécriture de l’histoire qui provoquera bien du mal dans les années à venir.

Battlefield 1 refait l'histoire de l'hexagone

Reste à savoir si ces prêcheurs de la vérité historique auront raison ou pas. Quand on voit ce que la majorité des Américains font de la carte européenne, on peut se dire qu’ils n’avaient pas besoin de cela pour se tromper dans les événements de la Grande Guerre…

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

Lou-maxence  3 articles
  Laisse un commentaire

Publisher Google+