in , ,

La reconnaissance faciale bientôt utilisée pour vérifier l’âge des joueurs ?

L’Entertainment Software Rating Board (ESRB), l’organisation nord américaine de classification de jeux vidéo (un équivalent de PEGI) a déposé une demande à la commission fédérale du commerce (FTC) pour utiliser la reconnaissance faciale. Cela permettrait d’avoir une estimation de l’âge du joueur et ainsi vérifier si la personne a bien l’âge requis pour jouer au jeu.

Un outil de reconnaissance faciale pour vérifier l’âge des joueurs

La classification des jeux vidéo en fonction n’a jamais été vraiment respectée. Beaucoup de mineurs ont pu jouer à des jeux interdits aux moins de 18 ans (GTA, Call of Duty) sans aucune contrainte. Après tout, la classification d’âge est juste une étiquette sur la boîte du jeu, elle ne peut pas vous empêcher de jouer. Seuls les parents peuvent décider d’acheter ou non le jeu pour les plus jeunes. C’est pour cela que l’ESRB qui s’occupe de la classification des jeux vidéo en Amérique du Nord souhaite mettre en place un système de reconnaissance faciale pour reconnaître l’âge des joueurs. L’organisme a fait cette proposition à la commission fédérale du commerce (FTC) qui est en train d’étudier la question.

L’ESRB s’est associé à Yoti et une filiale d’Epic Games dédiée à la protection numérique des jeunes, SuperAwesome pour développer ce système de reconnaissance faciale. Le système serait assez simple, il suffirait de se prendre en selfie et la photo serait envoyée aux serveurs de Yoti. Le système de reconnaissance de Yoti arrive à estimer si une personne est adulte ou non. L’entreprise affirme que les photos ne seront pas stockées et qu’elles ne seront pas utilisées pour entraîner des IA, elles seront détruites juste après la vérification de l’âge.

La reconnaissance faciale bientôt utilisée pour vérifier l’âge des joueurs ?

Quant à ceux qui pensent qu’il serait facile de contourner la reconnaissance de l’âge, Yoti semble assez confiant dans son appli et affirme qu’il sera impossible de tricher. Les photos de mauvaises qualités ne sont pas prises en compte et prendre en photo une photo de vos parents ne sera pas possible non plus selon l’entreprise britannique. Il faut donc obligatoirement que l’adulte prenne la photo lui-même pour que cela fonctionne.

Prouver que l’on est un adulte sans partager ses données bancaires grâce à la reconnaissance faciale

L’ESRB rassure, elle ne peut pas et ne veut pas empêcher les enfants de se procurer des jeux dont ils n’ont pas l’âge pour jouer.

Cette application ne mentionne pas l’utilisation de l’estimation de l’âge pour empêcher les enfants d’acheter et/ou de télécharger des jeux vidéo faisant l’objet d’une classification restrictive, et nous n’avons pas l’intention de recommander son utilisation de cette manière.

L’estimation d’âge via l’application de Yoti constitue selon l’entreprise une meilleure solution que de devoir envoyer des coordonnées bancaires pour prouver que l’on est bien un adulte et que l’on donne l’accord parental pour que le jeu puisse collecter des données, partager ou utiliser des données personnelles de mineurs. Cela fait partie de la loi COPPA, une loi de protection de données des enfants aux Etats Unis. Pour utiliser les données personnelles d’un mineur il faut l’accord consentit d’un parent.

La reconnaissance faciale bientôt utilisée pour vérifier l’âge des joueurs ? #2

Pour l’instant la question de la reconnaissance faciale est sérieusement proposée uniquement aux Etats-Unis pour les jeux vidéo. Mais il n’est pas impossible que l’idée soit proposée en Europe également. Cela faciliterai grandement la vérification d’âge.

Alexandre Boyer

Etudiant en Master journalisme en spécialisation télé radio, je suis fan de jeux vidéos, de mangas et de pop culture de manière générale.

Twitter va rémunérer les comptes Twitter Blue

black and red lenovo laptop

TikTok veut concurrencer Twitter en ajoutant une fonction texte à ses posts