in ,

Une première voiture volante a été homologuée au Japon

Le Japon vient d’homologuer sa première voiture volante. C’est à la startup Skydrive qu’a été délivré le satisfecit du gouvernement pour son modèle SD-03. Ce n’est pas encore demain qu’on pourra arpenter le ciel en toute liberté mais c’est toujours un pas de plus vers les cieux… pour les plus riches, hein, soyons sérieux !

Un engin à décollage vertical à huit hélices homologué au Japon

Une première voiture volante a été homologuée au Japon

On est encore bien loin de la coolitude d’un speeder de Star Wars ou du style badass du spinner (Peugeot ! ) de Blade Runner 2049 mais le modèle SD-03 n’est pas dépourvu d’une certaine allure. Et puis lui au moins il existe et il est homologué en plus.

  • Wipkviey drone avec camera 1080P HD – T26 drones adulte, Avec vidéo en direct WiFi, Flip 3D, Capteur de gravité, Maintien de l’altitude, Mode sans tête, Pour les enfants ou les débutants
    Rotation à 360° : Appuyez sur le bouton de retournement et contrôlez le joystick droit, le drone tournera à 360° dans les airs. Appuyez sur le bouton « One Key Start/Landing », et le drone décollera ou atterrira automatiquement. Le drone contient un total de 3 modes de vitesse de vol, basse vitesse pour les enfants et les débutants. Facile à contrôler : Les multiples méthodes de télécommande et les fonctions de fonctionnement à une touche sont exclusivement conçues pour les débutants. Vous pouvez basculer entre la commande par bouton, la commande par application mobile, la commande par gravité, la commande vocale et d’autres modes utiles en fonction des différentes situations. Maintien de l’altitude : Lorsque le vent est moins affecté, ce drone peut se mettre en vol stationnaire automatiquement, ce mode peut assurer un vol stationnaire stable à une certaine hauteur dans l’air. Si le drone s’incline vers la gauche ou la droite dans l’air, vous devez utiliser le bouton trim pour aider au vol stationnaire. Alerte intelligente: Si la batterie de l’émetteur ou du drone est faible, les lumières de l’émetteur et du drone clignoteront pour déclencher l’alarme. La distance maximale de contrôle à distance du drone est de 80 mètres, veuillez ne pas voler sur la distance maximale de contrôle à distance, sinon le drone perdra le contrôle. Vol de longue durée : En mode de vol normal, 2 batteries rechargeables permettent de voler 12 minutes chacune, soit un total de 24 minutes. La batterie peut être remplacée simplement en la branchant et en la débranchant. Le bloc-piles est doté d’un dispositif de protection contre la sur-expansion de la charge et est plus sûr à charger. Amélioration des matériaux : le drone est doté d’un revêtement dépoli qui optimise la structure globale et la conception intégrée des pagaies, ce qui augmente le poids du matériau et rend le vol plus stable. Le matériau ABS de haute qualité réduit les dommages en cas de chute accidentelle du drone. Remarque : le drone doit être recalibré avant le décollage et après avoir basculé sur le côté. Si vous ne calibrez pas le drone avant le décollage et que vous ne décollez pas sur une surface plane, le drone volera en diagonale après le décollage, ne sera pas contrôlé par la télécommande et sera perdu à 100 %.
  • Wipkviey T6 drone avec camera HD 1080P – Avec vidéo en direct WiFi, maintien de l’altitude, Flip 3D, capteur de gravité, Contrôle gestuel, Commande vocale, drones Fpv pour enfants adultes débutants
    Maintien de l’altitude : Lorsque le vent est moins fort, ce drone peut rester en vol stationnaire automatiquement, ce mode peut assurer un vol stationnaire stable à une certaine hauteur dans l’air. Si le drone s’incline vers la gauche ou la droite en l’air, vous devez utiliser le bouton de trim pour l’aider à rester en vol stationnaire. Retournement à 360° : Appuyez sur le bouton de retournement et contrôlez le joystick droit, le drone tournera à 360° dans les airs. Appuyez sur le bouton « One Key Start/Landing », et le drone décollera ou atterrira automatiquement. Le drone contient un total de 3 modes de vitesse de vol, la vitesse basse pour les enfants et les débutants. Alerte intelligente: Si la batterie de l’émetteur ou du drone est faible, les lumières de l’émetteur et du drone clignoteront pour déclencher l’alarme. La distance maximale de contrôle à distance du drone est de 80 mètres, veuillez ne pas voler sur la distance maximale de contrôle à distance, sinon le drone perdra le contrôle. Amélioration des matériaux : Le drone a une conception non pliante, ce qui augmente la zone de force du fuselage, tout en augmentant le poids du fuselage, ce qui rend le maintien de l’altitude et le vol plus stable, une plus grande résistance au vent. Facile à contrôler : Les multiples méthodes de contrôle à distance et les fonctions de fonctionnement à une touche sont exclusivement conçues pour les débutants. Vous pouvez basculer entre la commande par bouton, la commande par application mobile, la commande par gravité, la commande vocale et d’autres modes utiles en fonction des différentes situations. Vol de longue durée : En mode de vol normal, 2 batteries rechargeables permettent de voler pendant 15 minutes chacune, soit 30 minutes au total. La batterie peut être remplacée par un simple branchement et débranchement. La batterie est dotée d’une protection contre la surcharge et est plus sûre à charger. Remarque : le drone doit être recalibré avant le décollage et après avoir basculé sur le côté. Si vous ne calibrez pas le drone avant le décollage et que vous ne décollez pas sur une surface plane, le drone volera en diagonale après le décollage, ne sera pas contrôlé par la télécommande et sera perdu à 100 %.

Le Japon vient en effet de délivrer un certificat de sécurité majeur à la société Skydrive pour son hybride de voiture-hélicoptère sur lequel elle planche depuis 2018.

Malgré ses airs de gros drone un peu balourd, le SD-03 est tout de même capable d’atteindre la vitesse de 48km/h… mais pendant 10 minutes seulement. Ok c’est encore court. Mais de toute façon, l’engin n’est pas encore prêt de révolutionner le trafic urbain. Une homologation, c’est bien, mais ce n’est que la première étape d’un long, très long cheminement.

La voiture volante restera au sol !

Une première voiture volante a été homologuée au Japon #2

Si vous trouvez que la technologie évolue trop vite, rassurez-vous, les voitures volantes de Skydrive resteront clouées au sol encore quelques années. Le certificat de sécurité accordé par le Japon stipule « juste » que :

la conception, la structure, la résistance et les performances répondent aux exigences de sécurité et d’environnement nécessaires.

Certes, ce n’est pas rien. Surtout quand on connait le niveau d’exigence du Ministère japonais du territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme. Reste maintenant à perfectionner l’autonomie de la bête ainsi que sa prise en main. L’objectif étant que le SD-03 puisse être piloté par quelqu’un qui n’a pas fait d’école d’aviation et passé plusieurs centaines d’heures dans un cockpit. Et non, Flight Simulator, ça ne compte pas !

Tout cela n’empêche pas Skydrive d’envisager déjà une flotte de SD-03 « taxi » dès 2025 à Osaka.

Un peu trop d’optimisme dans les bureaux de Skydrive peut-être ?

Antho

Anthony est un rédacteur web passionné de cinéma et de high-tech.