in ,

Meta, Amazon, Microsoft et TomTom s’allient pour créer une alternative libre à Google Maps

Meta, Microsoft, Amazon et TomTom se sont alliés pour créer Overture Maps Foundation (OMF), un projet de cartographie ouverte face à la domination de Google Maps et Apple Plans. Et le 26 juillet dernier Ouverture a publié ses premières données cartographiques en libre accès.

Les cartes OMF contiennent déjà plus de 59 millions de lieux

Fondée en décembre 2022 par Amazon Web Services (AWS), Meta, Microsoft et TomTom, Overture Maps Foundation regroupe aujourd’hui plus d’une douzaine d’entreprises de cartographie, de géospatial et de technologie. Son but est de rendre accessibles les données cartographiques pour la création de futures applications et faire concurrence à Google Maps et Apple Plans.

Le 26 juillet dernier Ouverture a annoncé la publication de ses premières données cartographiques sur son site. Les différentes données ont subi plusieurs contrôles de qualité afin de fournir les meilleures données possibles. Ainsi, OMF met en libre accès des informations sur 59 millions de lieux et 780 millions de bâtiments et de données routières. Les données ont été réparties en quatre couches :

  • Lieux d’intérêts : Elle contient 59 millions de points d’intérêts comme des restaurants, des lieux à visiter, fournis par Microsoft et Meta
  • Bâtiments : contient 780 millions de bâtiments différents
  • Transport : contient les données sur le réseau routier mondial et indique les limites de vitesses et le trafic en temps réel
  • Limites administratives : concerne toutes les données en rapport avec les frontières nationales et régionales

Des données cartographiques plus précises que celles de Google et Apple

Cet ensemble de données est pour Marc Prioleau directeur exécutif d’Overture Maps Foundation

Une étape importante dans l’établissement d’un ensemble complet de données cartographiques ouvertes de qualité commerciale pour notre monde en constante évolution. Le jeu de données Places, en particulier, représente un jeu de données ouvert majeur, précédemment indisponible, avec le potentiel de cartographier tout, des nouvelles entreprises grandes et petites aux marchés de rue pop-up situés n’importe où dans le monde

Cela permettra donc d’avoir des cartes plus précises où tous les lieux comptent, pas uniquement ceux répertorier par Google et Apple. L’accès gratuit à ces données cartographiques va permettre aux petites entreprises de développer leurs propres applications destinées à la localisation, comme des applis de randonnée par exemple.

Jusqu’à présent les entreprises devaient payer Google pour intégrer Google Maps à leurs applications. Et pour Apple, les entreprises doivent également payer si elles créent des applications non natives, c’est-à-dire qui n’utilisent pas le système d’exploitation iOS comme des applications web par exemple.

Meta, Amazon, Microsoft et TomTom s’allient pour créer une alternative libre à Google Maps

Alexandre Boyer

Etudiant en Master journalisme en spécialisation télé radio, je suis fan de jeux vidéos, de mangas et de pop culture de manière générale.

La NASA lance NASA+, une plateforme de streaming entièrement gratuite

social media, facebook, twitter

Comment remettre l’ancien logo de Twitter sur Android ?