Coronavirus : quels risques pour le réseau Internet ?

Sam
18 mars 2020
Sam Zemour

Télétravail, jeux en ligne, réseaux sociaux ou encore streaming, le trafic internet risque d'être très perturbé ces prochaines semaines en raison des mesures de confinement.

Deux millions de vidéos en une seconde. Voilà la donnée révélée ce mardi par la Deutscher Commercial Internet Exchange (DE-CIX), l’un des principaux carrefours du trafic internet mondial situé à Francfort (Allemagne), qui a mesuré un pic de 9,1 térabits par seconde, comme le révèle Les Échos. Un record mondial, assure la DE-CIX.

Ce record, qui pourrait encore être battu dans les prochains jours, est logiquement expliqué par les mesures de confinement annoncés lundi en France et un peu partout en Europe, comme en Espagne ou en Italie. Luigi Gubitosi, le directeur général de Telecom Italia a expliqué la semaine dernière qu'une augmentation de plus de 70 % du trafic internet avait été remarqué sur le réseau fixe.

Le réseau peut-il saturer ?

En plus des services de visioconférences, les sites de streaming ou encore les services en ligne (Playstation Network, Xbox Live, Steam...) ont logiquement augmenté. En Espagne, "les réseaux connaissent une augmentation du trafic de près de 40%. L'utilisation des téléphones portables a augmenté d'environ 50% pour la voix et de 25% pour les données", a détaillé l'opérateur Telefonica.

Pourtant, le réseau Internet ne devrait pas lâcher pour le moment. Il n’y a pas de risque de goulot d’étranglement car les réseaux d’Internet fixes sont justement prévus pour des utilisations à domicile avec une grosse bande passante, rassure Bruno Caille, directeur des architectures de l’équipementier télécom Cisco, interrogé par Le Parisien.

Coronavirus : quels risques pour le réseau Internet ?

"Les réseaux en France peuvent absorber des pics liés à cette croissance prévisible de la consommation a expliqué le président de la Fédération Française des Télécoms, Arthur Dreyfuss. Il n'y a pas de crainte immédiate à avoir mais nous restons attentifs à l'évolution de la situation", a t-il déclaré sur BFMTV.  

Les personnes connectées à la fibre ne devraient pas rencontrer de grands problème. Mais avec l’ADSL et une bande passante plus réduite, la qualité du service pourrait se dégrader. "Si un foyer dispose de la fibre, il vaut mieux privilégier celle-ci au réseau mobile local qui peut être engorgé. Mais à l'inverse, la 4G peut être plus rapide qu'une connexion ADSL encombrée" rappelle à l'AFP Xavier Daspre, expert chez Akamai, spécialiste de la distribution de contenu en ligne.

Sam
Sam  329 articles
  Laisse un commentaire
Avatar