in ,

Confinement : trahie par son compte Instagram, elle écope de 7300 euros d’amende

C’est l’histoire bête d’une jeune femme infectée par le Covid-19 qui n’aurait pas du s’exposer sur Instagram et qui doit désormais s’acquitter d’une amende de 7500 euros pour n’avoir pas respecter l’auto-isolement.

Des preuves accablantes !

Confinement : trahie par son compte Instagram, elle écope de 7300 euros d’amende

Carys Ann Ingram a été testée positive au coronavirus. Un test que la justice l’a obligée à passer.

L’accusée a toutefois reconnu sa faute et plaidé coupable pour les chefs d’accusation relatifs à l’auto-isolement. Pour éviter les six mois de prison (vous avez bien lu) elle a opté pour le paiement d’une amende de 8500 dollars (7500 euros). C’est cher payé mais Mme Ingram s’est rendue coupable de sortie à de multiples reprises.

Caroline Maffia, responsable de l’équipe de recherche, de la surveillance et de l’application de la loi, explique :

Il est regrettable qu’une personne mette en danger la santé des autres habitants de l’île après avoir été informée de la nécessité de s’isoler

Cette amende démontre que nous allons poursuivre les personnes trouvées en train de bafouer la loi. Toute personne identifiée comme étant un contact direct d’une personne positive au Covid doit comprendre l’importance de suivre les conseils de

Antho

Anthony est un rédacteur web passionné de cinéma et de high-tech.