Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

 
18
REACTIONS
Nov 2014 19

Dans l’agréable open space d’Heaven, j’ai fait partie des privilégiés qui ont testé en exclusivité le Samsung Gear VR.
Pour ceux qui n’ont pas profité de la Paris Games Week, pour se tenir informé, il s’agit de la dernière innovation du géant coréen en matière de réalité virtuelle via son partenariat avec Oculus VR.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Jean-Philippe Castelain, le souriant chef produit mobile chez Samsung s’est ainsi chargé de m’expliquer le fonctionnement de l’objet. Premier point important : pour en profiter il est indispensable de posséder un Samsung Galaxy Note 4.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

La puissance de calcul de son processeur alliée à la taille de son écran en font le seul candidat possible actuellement pour un affichage en mode VR mais à l’avenir d’autres smartphones pourraient également jouer ce role.
Le casque en plus de contenir les gyroscopes qui communiquent avec le Note 4 possède un port USB pour le connecter et un clip pour bien le maintenir.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

A l’avant du casque, une molette permet de faire la mise au point avec votre vue et sur le coté droit un pavé tactile sert de trackpad.
Enfin le bouton situé juste au dessus permet de revenir en arrière quand on a effectué une action.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

A l’approche du Gear VR devant mes yeux, j’ai eu un temps l’impression d’être Dark Vador dans le retour des Siths lors du plan en vue subjective où on lui appose son casque.
Toutefois ce n’est pas du coté obscur que je suis passé mais dans une autre dimension : en tournant la tête, on fait bouger le pointeur sur un menu principal en forme de tuiles, la sélection s’effectuant ensuite en tapotant sur le trackpad à droite du casque.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Plusieurs expériences étaient proposées lors de notre test, de la contemplation omnidirectionnelle d’un château, au voyage comme si vous y étiez à bord d’un hélicoptère à survoler la savane.
Ayant récemment vu Interstellar dans un cinéma Imax, avec la bande annonce je me suis retrouvé à l’identique, à une meilleure place et sans coups de pied dans le dossier de mon siège Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

L’immersion totale a pris réellement tout son sens avec l’exploration de fonds marins à côtoyer les baleines et les raies manta, et j’ai eu la présence d’esprit de me retourner presque immédiatement afin de vérifier qu’aucun requin n’était embusqué derrière moi !

Mais ça va, les concepteurs de la démo sont restés sages et ont préféré ménager les utilisateurs Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Pour ceux qui rechercheraient le frisson, le potentiel d’un film de type Sharknado avec cette technologie est juste énorme, exactement comme la sensation de partager la scène avec Coldplay.
Placé entre le batteur et le chanteur, il ne me manquait plus qu’un bon casque audio pour me croire musicien au sein du groupe.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Enfin la démonstration de ce qui sera de la prochaine révolution technologique en matière d’Interface Homme Machine a été faite avec ce qui à la base est un simple jeu de tir dans l’espace. La possibilité de jouer dans toutes les directions magnifie le gameplay au cube.

Bon point : après plus de 30 minutes d’utilisations variées, je n’ai ressenti aucun vertige et le port du Samsung VR ne m’a pas du tout pesé !

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Bien entendu le rendu de certaines expériences est meilleur que d’autres, les vidéos avaient tendance à plus pixéliser que les démonstrations avec des images pré-calculées (effet démo ou réelle différence de qualité ?).

En attendant la 4K puis l’adjonction d’un gant façon Le Cobaye pour se voir interagir dans des mondes virtuels, il sera possible de se procurer le Samsung VR dès décembre 2014 aux Etats Unis pour 199$.
Pour la France, il sera disponible courant 2015 mais les développeurs peuvent dès à présent le télécharger le SDK.

Test du Samsung Gear VR powered by Oculus

Un accord ayant été passé entre Samsung et Oculus, le prix de cet accessoire sera donc inférieur à celui d’un casque Oculus Rift et vous pourrez bien évidemment utiliser votre Galaxy Note 4 pour téléphoner, surfer sur internet, jouer, prendre des notes, bref ce que vous faites déjà avec votre phablette Test du Samsung Gear VR powered by Oculus
Pour en savoir plus rendez-vous sur le mini site dédié.

gear vr

gear vr samsung

samsung gear s

1 article
Goldfinger est l'auteur de cet article
0
commentaire
Nom *
Mail
Site
* Les pseudonymes "hors sujet" seront supprimés

Sujets liés : , , , , ,
Partagez cet article










Submit