Jeudi 23 Mars 2017

Test de Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Avez-vous déjà rêvé d'incarner un soldat des forces spéciales de l'armée américaine ? Et de cavaler en Bolivie avec votre équipe sur des terres sauvages ? Et bien, c'est ce que nous propose Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands, futur gros titre d'Ubisoft, que nous avons pu tester en bêta fermée sur PS4.

Test de Ghost Recon Wildlands sur PS4

Un scénario à la Narcos

Nous nous situons en Bolivie où le narcotrafic sévit dans le pays. Après la mort d'une personnalité américaine organisée par le cartel de la drogue, Santa Blanca, les Ghosts sont dépêchés par la CIA pour démanteler ce cartel organisé en 4 départements :

  • la production de la drogue
  • le traffic de drogue
  • la sécurité
  • l'influence

Et pour chacun des départements, il y a une tête qu'il va falloir très certainement abattre pour arriver à atteindre le baron !

Il faudra tout de même faire preuve de subtilité, car dans cette Bolivie, il existe d'autres groupes qui viennent se mêler au scénario :

  • les Forces Rebelles : des rebelles boliviens qui collaborent avec la CIA pour contrer les cartel de la Santa Blanca
  • les Forces de l'Unidad : une division de l'armée bolivienne qui tolère le cartel

Sans en dévoiler plus sur l'histoire, on se retrouve sur un scénario proche de Narcos, car il va très certainement falloir éliminer le baron de la drogue et devoir collaborer au bon moment avec les bonnes personnes pour arriver à ses fins.

Une unité des forces spéciales dans un monde ouvert

Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands est un jeu de tir militaire à la troisième personne. Vous incarnez un soldat que vous pouvez personnaliser dès le départ pour le faire à votre image ou non. Ainsi, vous pouvez choisir sa coupe de cheveux, sa pilosité, ses tatouages... Pour le rendre soit classique ou soit bien bad boy prêt à en découdre avec le cartel en utilisant la manière forte. On comprend dès le début que votre équipe et vous-même êtes un peu la solution d'urgence, les mecs entraînés pour tout défoncer sans trop de respect vis-à-vis de la loi locale.

Test de Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Au départ, vous apparaissez près d'une falaise où la première chose que vous constatez, c'est l'immensité de la zone et la profondeur des paysages. Wildlands est un monde ouvert qui proposera 21 régions avec 11 écosystèmes différents. Rien qu'en ouvrant et en déroulant la map, on sent la grandeur du territoire. Et malgré que la bêta fermée ne propose qu'une seule région, on a cette sensation de liberté qui est présente et très plaisante.

Test de Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Vos 3 coéquipiers peuvent être contrôlés par de vrais joueurs car le jeu propose de parcourir la campagne en coopération en ligne, certainement l'éclate totale. Dans le cadre du test que j'ai mené, j'ai choisi de collaborer avec l'IA. Les coéquipiers IA restent utiles car ils permettent d'attaquer l'ennemi mais également de vous réanimer si vous tombez sous le feu des balles. Vous pouvez les contrôler en assignant des ordres à partir de R3 pour demander un rassemblement, une attaque, etc... Alors, en effet, ils exécutent les ordres, par contre à certains moments, lorsque je commençais à m'éloigner, ils ne me suivaient pas et étaient en position d'attente. Devons-nous à chaque fois demander un rassemblement juste pour nous suivre ? J'ai trouvé cette partie un peu brouillon pour le coup...

Test de Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

La première mission de cette bêta était d'interroger un homme qui avaient des informations bien précieuses à me dévoiler, un homme assez bien entouré. Nous avons donc pris un véhicule que vous pouvez trouver un peu partout sur la route pour aller jusqu'à la zone où se trouvait cet homme. Dans le jeu, vous pourrez aussi utiliser des motocross ou bien même des hélicoptères pour parcourir plus rapidement les contrées. Le parcours nous dévoile des paysages plutôt bien réalisés, avec une forte présence de flore (Amérique du Sud oblige), de la faune mais également de la vie humaine représentée par des PNJ : des locaux qui marchent tranquillement dans la rue, un vendeur de fruits et légumes (avec qui on ne peut pas interagir, dommage)...

Test de Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

On arrive près de l'objectif qui s'annonce comme un tutoriel où il faut tout d'abord faire du repérage avec un drone facilement contrôlable ou bien des jumelles si vous êtes en hauteur. Ainsi, vous détectez les ennemis présents dans la zone ce qui vous permettra de trouver la meilleure stratégie d'infiltration (vous pouvez aussi y aller en mode bourrin). Vous progressez en neutralisant vos ennemis un par un, jusqu'à arriver au moment de l'interrogatoire. Un ennemi peut être neutralisé ou bien saisi ce qui permet de vous protéger face à un autre ennemi qui peut être dans le coin. En obtenant ces informations, nous réussissons à débloquer la prochaine mission qui consiste à aller libérer une personne...

Test de Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Je n'en dévoilerai pas plus sur la suite, mais il y aura des missions secondaires et il sera possible de visiter des villes/villages pour obtenir des informations sur la localisation d'éléments à baliser afin d'augmenter vos compétences. Car oui, il faudra aussi gérer les armes mais également les compétences de votre personnage (arme, drone, matériel, physique, escouade). Les forces rebelles pourront aussi vous appuyer lorsque vous rentrerez en conflit (plutôt la classe) !

En conclusion...

Cette bêta fermée annonce un énième jeu ouvert composé d'un bon scénario. In-game, Ghost Recon Wildlands reste beau graphiquement malgré une qualité graphique pas très correcte lors des scènes cinématiques complétées d'un décalage de la voix. Est-ce du au fait que nous sommes toujours au stade de la bêta ? Ou bien devons-nous jouer avec une PS4 Pro pour avoir une qualité graphique irréprochable à tout moment ?

Autrement, le scénario couplé à ce monde ouvert donne vraiment envie d'en découdre avec ce cartel et idéalement le faire avec ses amis : l'intérêt doit vraiment résider dans le coop où vous pourrez oublier de donner des ordres fixes, mais de discuter à travers un micro pour mettre en place de belles stratégies d'infiltration.

J'espère vraiment qu'Ubisoft saura nous proposer du contenu massif et pourquoi pas du contenu en continu un peu dans le même modèle que GTA Online afin de pouvoir bien explorer les 21 régions et de ne plus compter les heures de jeu. J'ai tout de même aussi quelques craintes sur les missions du jeu : va-t-on retrouver des missions répétitives (interroger une personne, libérer un otage...) telles que dans The Division ou bien même dans Assassin's Creed, des licences d'Ubisoft ?

Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands doit sortir le vendredi 17 mars 2017. Il se peut que l'éditeur propose une bêta ouverte avant le lancement final, ce sera donc l'occasion pour vous de découvrir ou redécouvrir le jeu.

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

ghost recon wildlands

test ghost recon wildlands

ghost recon

test ghost recon wildlands ps4

ghost recon wildlands ps4

Ghost recon wildland test

test ps4 ghost recon

ghost recon wildlands essai

tom clancys ghost recon wildlands beta ps4

ps4 ghost recon test

wildlands ghost recon

ghost recon wildlands test

ghost recon wildlands résolution

ghost recon wildlands qualite sur ps4

Beta ouverte ghost recon

Ghost recon beta ps4

Ghost Recon graphisme

Ghost recon graphisme ps4

ghost recon wildlands beta ouverte ps4

ghost recon wildlands bêta ouverte

  Laisse un commentaire

Publisher Google+