Lundi 21 Août 2017

Steven Seagal pourrait entraîner les forces spéciales Serbes (pour de vrai)

Connu comme artiste martial mais également très connu comme acteur, Steven Seagal, pourrait entraîner les forces spéciales serbes !

Le Chuck Norris de l’aïkido

Quand le spécialiste d’Aïkido (6ème dan), seul occidental à avoir reçu le titre de « Saumon Agile » intervient dans un film, c’est en général pour se venger face à tout types d’organisations néfastes à sa famille ou bien à la société.

Et pour s’en sortir, il use de ses compétences mortelles acquises dans les arts martiaux et de sa résistance à toute épreuve…
A noter qu’il est fortement caractérisé par son calme, son sérieux, sa maîtrise de soi qui envoient instantanément, à quiconque voulant l’ennuyer, un message du type « déconne pas avec moi » !

Steven Seagal pourrait entraîner les forces spéciales serbes

La Serbie appelle Saumon Agile à l’aide

Très récemment, le gouvernement serbe a demandé à l’acteur, âgé de 63 ans, d’entraîner ses forces spéciales dans le cadre de la sécurité intérieur !
Demande assez atypique mais qui pourrait réellement servir au vu de son savoir-faire reconnu…

Oui ce n’est pas une blague c’est une info sérieuse qui a été relayée dans pas mal de média (20 Minutes, Ouest France ou Première).

Steven Seagal pourrait entraîner les forces spéciales serbes

Steven Seagal entretient de bonnes relations avec la Serbie

Durant 3 jours de visite à Belgrade, capitale de la Serbie, l’acteur a rencontré le premier ministre serbe, Aleksandar Vučić, ainsi que le président de la république de Serbie, Tomislav Nikolić.

C’était également l’occasion pour lui de se voir décerner une récompense de la part de la Fondation des Frères Karić dans le cadre de ses actions humanitaires…

Steven Seagal pourrait entraîner les forces spéciales serbes

Steven Seagal n’a toujours pas apporté de réponse suite à cette demande d’entraînement mais il se pourrait que cela se réalise étant donné que l’acteur apprécie la Serbie…

DOSSIERS

steven seagal

entrainement steven seagal

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+