Vendredi 18 Août 2017

Interview de Kevin Feige : "Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?"

Louis Eustache
29/06/17
Louis Eustache

La rue du Faubourg-Saint-Honoré n’est définitivement ni celle des Ibis Budgets ni celle des auberges de jeunesse à l’hygiène aléatoire. Le somptueux palace réservé par Marvel, Sony et Disney pour accueillir les protagonistes de Spider-Man : Homecoming filerait la migraine à un pharaon de l’Égypte antique. « Un cadre exceptionnel avec des invités qui le sont tout autant » dans la langue de Tripadvisor.

Premier d’entre eux à venir franchir le seuil de la porte, Kevin Feige dégage une déconcertante impression de normalité. Sa trombine très ordinaire nous évoque celui en milieu scolaire que les profs technophobes appellent en renfort pour faire fonctionner le lecteur DVD, et dont la fonction en dehors de ce contexte bien précis n’a jamais été claire pour personne.

Interview de Kevin Feige :  Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?

L’emblématique directeur des studios Marvel passera toute l’interview casquette estampillée Marvel vissée sur la tête, balayant certaines questions d’un revers de la main et se montrant plus loquace sur d’autres. Voici les meilleurs moments de cette table ronde à laquelle Fréquence Grands Lacs n’était pas conviée.

Spider-Man n’est-il pas par essence un héros plutôt solitaire ?
Quand on fréquente les Avengers, on se sent vite très entouré

Comme le laisse présager le titre « Homecoming », je voulais en un sens que Spider-Man se sente de nouveau chez lui, car rappelez-vous lorsque Stan Lee et Steve Ditko ont créé le personnage, ce n’était pas du tout un héros solitaire mais au contraire un super-héros dans une bande.

Je voulais surtout montrer combien Spider-Man était différent : c’est un gamin, un jeune homme. C’est la première fois qu’on le voit dans un univers qui lui correspond autant, en l’occurrence l’univers d’un adolescent. En tant qu’adolescent, il doit aller à l’école, rentrer à l’heure et respecter un certain nombre de règles. Et dans un même temps, on le voit émerger comme un des héros les plus puissants de cet univers.
Le contraste est intéressant.

Portez-vous une attention aux critiques et plus particulièrement à l’agrégateur culte Rotten Tomatoes ?
Sur le bulletin du petit Kevin : avertissement de travail en 2005 pour Elektra (10%) et Félicitations du conseil de classe en 2008 pour Iron Man (94%)

Bien sûr, on les lit. Les journalistes sont souvent les premiers à voir le film et les premières réactions proviennent de ces critiques. On espère bien entendu qu’elles seront positives mais on ne peut pas contrôler la presse.

Interview de Kevin Feige :  Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?

Cependant, on fait ces films non pas pour eux mais pour tout le monde, et plus égoïstement pour nous-même. On tâche de concevoir des films que nous aurions nous-même envie d’aller voir.
On lit les critiques, en particulier Rotten Tomatoes mais il ne faut pas non plus que ça se transforme en névrose quotidienne. Pour ma part, j’y jette surtout un œil la première semaine de sortie pour avoir des chiffres précis et ensuite je passe à autre chose.

Y a-t-il une chance de voir un jour à l’écran un Spider-Man d’âge mûr ?
Et qui commencerait une phrase sur deux par « Moi, à mon époque… »

Peut-être qu’on présentera un jour un Spider-Man de 40 ans, ou 44 ans comme moi (rires). Plus sérieusement, dans les comics, Spider-Man est un gamin. On a déjà notre lot de super-héros de 40-50 ans comme Iron Man, Thor, Captain America ou Dr Strange. Ceux-là sont tous adultes.

Pour marquer cette différence, et si on a choisi Tom Holland, c’est bien sûr pour son talent et son charisme mais surtout parce qu’il paraît beaucoup plus jeune à l’écran (il a 21 ans en réalité).

Interview de Kevin Feige :  Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?

Malgré son âge, c’est lui qui vous le verrez, accomplit les choses les plus extraordinaires dans le film.

Peut-être que Tom Holland sera un jour à son tour trop vieux pour incarner Spider-Man.

Après le rapprochement avec Sony peut-on espérer un mariage blanc avec la Fox pour rapatrier les X-Men et faire une orgie de super-héros ?
Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas…

Pour le moment il n’y a rien de prévu et on ne l’envisage pas.
Cependant, au cours de l’existence de Marvel Studios, il s’est passé des choses que je n’aurais jamais imaginées, alors…

Si comme dans les comics vous faisiez un énorme cross-over Marvel vs DC, ce serait le plus grand film de super-héros de tous les temps non ?
Oui on a osé lui demander !

Interview de Kevin Feige :  Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?

Ce n’est pas prévu, mais qui sait ? On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.
Lorsque qu’on m’évoque « le plus grand film de super-héros de tous les temps », je pense à Qui veut la peau de Roger Rabbit ?
Vous vous rappelez de ce film ? Il y avait Mickey Mouse, Bugs Bunny, etc…

Quel est l’avenir de Spider-Man chez Marvel Studios ?
Prendre les matchs les uns après les autres

On a déjà signé pour Homecoming 2 qui sera produit par Marvel Studios.
Spider-Man figurera aussi dans les deux prochains Avengers, ce qui nous amène jusqu’en 2019.
Après ça, je ne sais pas…

Dans cette nouvelle version de Spider-Man, Peter Parker ne prend pas son rôle de super-héros avec gravité
Et il vaut mieux quand on se rappelle de cette scène

J’apprécie le fait qu’il adore être Spider-Man, contrairement à d’autres super-héros qui considèrent leurs pouvoirs comme un poids, voire une malédiction.
Cette caractéristique le différencie et le rend intéressant à suivre.

Votre contrat devait se terminer en 2018 aux dernières nouvelles. Où en êtes-vous avec Marvel Studios ? 
L’important, c’est les 3 points

Mon contrat ? Je n’y pense pas trop. A vrai dire, personne ne m’a jamais demandé ça (rires).

Interview de Kevin Feige :  Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?

Il reste des films dont les Avengers à produire jusqu’à 2019, c’est la seule chose sur laquelle je me concentre pour le moment.

Tom Holland et Robert Downey Jr : une complicité immédiate ?
Ne prenez pas tout à la lettre, Tom est bien le plus junior des deux

On a commencé à réfléchir au casting de Spider-Man pendant le tournage de Civil War. On croisait les doigts pour trouver notre nouveau Spider-Man assez rapidement, mais on était prêt à le caster après le film s’il le fallait.
Des centaines de jeunes acteurs ont été auditionnés, puis on a emmené les 5 finalistes sur le tournage de Civil War où ils ont chacun lu une scène avec Robert Downey Jr.

Interview de Kevin Feige :  Un cross-over Marvel/DC ? Ce n’est pas prévu, mais qui sait ?

C’est Tom Holland qui se montrait le plus à l’aise dans cet exercice. Il était bien entendu légèrement nerveux face à Robert mais pas non plus intimidé au point de perdre complètement ses moyens dans le jeu. Robert improvisait et Tom arrivait à suivre.

On s’est dit que leur rencontre correspondait tout à fait ce qu’on voulait voir dans le film entre Peter Parker et Tony Stark.

Un grand merci à Kevin Feige de nous avoir accordé cette interview

DOSSIERS

as n mens dit alles in

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+