Avant-première Spider-Man No Way Home : les critiques US encensent le film

14 décembre 2021
Mr Geek

Comme vous le savez peut-être, quelques privilégiés triés sur le volet ont eu la chance de découvrir Spider-Man No Way Home en avant-première mondiale hier. Les avis des influenceurs et des journalistes sont tombés et le film a l'air aussi énormissime qu'on le pressentait.

Avant d’aller plus loin, sachez que cet article ne contient absolument aucun spoiler sur le film (et heureusement parce que ça commençait sérieusement à nous gonfler ce grand déballage).

Les influenceurs US ont adoré Spider-Man No Way Home

Coté Twittos, c'est une série ininterrompue d'avis ultra positifs :

#SpiderManNoWayHome vous fait passer par tout le spectre existant de sentiments. C'est 2 heures et demie d'émotion, d'action, d'humour et de cœur non-stop. Tout ce que vous attendez d'une histoire de Peter Parker.

Il n'y a jamais eu meilleur moment pour être fan de Spider-Man.

#SpiderManNoWayHome est épique. Je suis vraiment impressionné par ce qu'il nous a offert, on pourrait même dire que le film en fait trop. Drôle, frénétique, et finalement très émouvant.

Je ne peux pas m'imaginer que des fans de Spidey puissent etre déçus.

Spider-Man : No Way Home est probablement le meilleur moment que j'ai passé dans une salle de cinéma depuis Endgame.

Tom Holland est vraiment excellent, et même si c'est absolument fou par moments, c'est un VRAI film de #Spidey.

Spider-Man : No Way Home ressemble à une version cinématographique d'une grande mini-série de comics (comme Batman Hush). Il est plus émouvant que ce à quoi je m'attendais, justifie pleinement la fin de Far From Home que je n'avais pas aimée, et envoie la franchise dans une direction excitante.

#SpiderManNoWayHome est tout simplement incroyable. Chaque scène avec Willem Dafoe est géniale. Une lettre d'amour aux fans. Je ne veux pas en dire plus.

J'adore Homecoming, mais c'est peut-être mon préféré de la trilogie. J'ai hâte de le revoir. 🕷❤️

J'ai vu #SpiderManNoWayHome un peu plus tôt dans la journée et le film est à la hauteur de l'attente. C'est un film sombre, plein d'émotions et plein de surprises. J'ai hâte de le revoir devant un public.

Rien que les performances en font un film à ne pas manquer.

Je peux affirmer en toute confiance que #SpiderManNoWayHome est LE MEILLEUR film d'action de Spider-Man. Une fin palpitante et émouvante pour la trilogie "Homecoming", mais aussi un hommage intelligent, amusant et passionnant à 20 ans de films Spider-Man.

À la fois hilarant et déchirant, j'ai honnêtement adoré chaque seconde.

La presse US est davantage partagée au sujet de Spider-Man No Way Home

Coté presse US c'est aussi positif quoique plus nuancé, certains ayant meme été un peu déçus :

Collider

Encore une fois, tous les éléments laissés de côté en tant que spoilers pourraient remplir leur propre Multiverse. Des surprises, des souvenirs, des personnages secondaires qui reviennent vous frapper de nostalgie et d'émotion, une histoire ehhhhhhhhhh avec des décisions qui nous rappellent les pires tendances des comics.

Tout y est, il y a du bon, du mauvais, et de l'entre les deux. Mais No Way Home est plutôt clair sur un point : vous aurez exactement ce que vous souhaitiez, pour le meilleur et pour le pire.

The Guardian

S'il aurait été préférable d'être face à un scénario moins convoluté, qui aurait pu être conduit par l'envie de progrès, et non pas de régression en comptant sur le fan service comme moteur principal, le scénario demeure néanmoins plus cohérent qu'il aurait pu l'être en considérant tous les éléments qu'il devait assembler.

No Way Home est parfois défectueux, mais il demeure beaucoup plus agile que la plupart des films Marvel et la fin suggère une forme de conscience de la franchise de ses racines, laissant présager un futur radieux. Considérez donc que la malédiction du troisième Spider-Man est rompue.

Vanity Fair

Le réalisateur Jon Watts arrive à tenir cette grande réunion d’anciennes et de nouvelles propriétés avec suffisamment de verve pour que son film tienne. Mais tout cela demande une telle Frankensteinistation de franchises qu’il n’y a pas de temps pour en développer la texture.

Une grande partie de l’éclat des deux derniers films s’est perdu dans tout ça.

D'autres en revanche n'ont pas caché leur enthousiasme :

New York Post

C’est dans le gargantuesque et profondément satisfaisant Spider-Man : No Way Home dans lequel l’ancien Billy Elliot prouve qu’il est plus qu’une idole adolescente avec un parfait accent américain. Cette fois, son Peter a du poids, du peps, de la brutalité, un amour crédible et une angoissante scène sous la pluie.

Le film est la meilleure performance de l’acteur à ce jour, en tout point, costume ou non.

IndieWire

Le chemin vers les moments cruciaux de No Way Home – à la fois chaleureux et déchirant – peuvent avoir quelques accrochages, mais la noirceur en vaut la peine.

Après tout, à quand remonte la dernière fois qu’un troisième film d’une franchise a vraiment excité le public pour ce qui allait suivre ?

Ign

Spider-Man: No Way Home touche en plein dans le mille en tant que dernière production signée MCU. Son impact sur l'univers tout entier, ainsi que ses moments d'émotion, tout semble authentique. Une performance stellaire qui donne le sentiment de regarder des cartoons un samedi matin.

En résulte une claque attendue de la part de l'univers du tisseur. Si parfois il a du mal à se sortir des tropes de superhéros éculés, tout dans le film laissera les fans sur les rotules, dans le bon sens du terme.

The Hollywood Reporter

C’est de loin le moins fun des films du duo Watts/Holland (de façon tout à fait consciente), mais c’est bien mieux que le dernier troisième volet d’une trilogie Spidey, le surchargé et malade Spider-Man 3.

The Playlist

Spider-Man : No Way Home est maximaliste, regorge de personnages familiers et de rappels, et parfois tout ce qui rappelle les plus grands succès du divertissement.

Mais on peut aussi y trouver des choses qui en font une suite régressive de la franchise Spider-Man, qui est trop nostalgique de ses beaux jours.

Total Film

C’est un mariage heureux de fan service et de développement de personnage qui fonctionne, et ce malgré les plaisanteries et les interactions parfois trop longues entre certains personnages.

Si vous cherchez tous les petits trous scénaristiques du film, Spider-Man : No Way Home commence à se défaire. Mais si vous le prenez avec plus de légèreté, c’est une expérience douce et émouvante de Spider-Man, qui réussit à l’atterrissage.

100% d'avis positifs sur Rotten Tomatoes

Enfin pour enfoncer le clou, avec 50 critiques journalistes pour le moment, Spider-Man No Way Home affiche un score surréaliste de 100% sur le site Rotten Tomatoes :

Avant-première Spider-Man No Way Home : les critiques US encensent le film

Spider-Man No Way Home sort demain !

Bon, on sait ce que vous vous dites : il ne faut jamais faire confiance aux critiques et aux influenceurs (et on parle en connaissance de cause), d'autant qu'aux USA ils sont loin d'etre toujours objectifs.

Avant-première Spider-Man No Way Home : les critiques US encensent le film #2

Néanmoins on a vraiment envie d'y croire et on a déjà réservé nos places pour la première séance de demain à 10h du matin, et vous alors ?

LAISSER MA CRITIQUE

Fiche du film Spider-Man : No Way Home

Spider-Man : No Way Home

4

Titre original : Spider-Man: No Way Home
Série : , ,
Sortie : 15/12/2021
Réalisation : Jon Watts
Avec : Alfred Molina, Angourie Rice, Benedict Cumberbatch, plus