Jeudi 21 Septembre 2017

Dernier Bar Avant la Fin du Monde : comment je n’y suis pas allée...

Avant même sa sortie, je vous avais parlé du Dernier Bar (comprenez le Dernier Bar avant la fin du monde en référence au cultissime Guide du voyageur intergalactique). Il s’agit d’un bar geek qui annonçait enfin pour nous le début d’une nouvelle ère. Finis les bars remplis de bobos et de clubbeurs, nous avions enfin notre bar à nous, rassurant, notre petit nid de geeks dans lequel nous pourrions lire un manga, ou comme il l’était annoncé, jouer à des jeux de société autour d’une bière … bref un univers loin de la hype attitude.

Pari rempli ?

Fort de son buzz, grâce aux vidéos publicitaires originales qui tournaient sur la toile, le Dernier Bar rencontre vite le succès, et tout le monde en parle partout. C’est THE dernier bar à cocktail à la mode. Donc oui pari réussi pour les gérants. Mais qu’en est-il pour les geeks ?

Mardi soir, après un diner trop cool à la cantine Momo (bouffe taiwanaise, mais je vous ferai un article consacré une prochaine fois), on décide avec Pixel à Lunettes d’aller faire un tour à ce fameux dernier bar vu que depuis son ouverture nous n’avions pu y aller à cause de nos vacances en Corse (oui j’suis à plaindre :p). Toutes les conditions étaient réunies pour que je m’y sente bien. J’ai lu tous les tomes du Guide du Voyageur intergalactique et mon chat s’appelle Marvin pour la référence, je joue aux jeux-vidéo et j’ai un super tshirt Star Wars pour me fondre dans la masse.

Voilà ce que j’attendais …

dernier-bar-2

Après avoir cherché un peu le bar avec des pieds en souffrance (ballerine chinoise de merde à 10€ + chaleur = douleur), nous arrivons enfin au Dernier Bar. Et là mes amis, mon coté geek/no-life/sauvage a eu un sacré choc ! Devant le bar des dizaines de personnes debout, à la terrasse toutes les chaises ont trouvé preneur.

Pas pessimiste, on se dit que c’est normal c’est l’été tout le monde est dehors. On entre, à l’intérieur c’est blindé, le bar est noir de monde.
On va au sous/sol même constat. Pas une place pour s’asseoir, pas même des tables hautes pour boire un cocktail debout. Je ne sais pas comment vous expliquer l’hallu que c’était.

Jusque là, j’ai toujours réussi à me trouver une petite place pour boire tranquille dans les bars même les plus branchés et même un vendredi soir. Là c’était un peu la Japan Expo de la picole, les déguisements en moins.

Et ce qu’on y a vu …

Commuters board the metro at Gare de l'Est

Amity : – GYaaaaaa y a trop de monde haaaaaa j’ai très beaucoup peur  (bon j’exagère un peu)

Ce n’était vraiment pas ce à quoi je m’attendais. J’imaginais naïvement un lieu un peu intimiste, qui correspondrait plus à mon caractère où les gens se connaissent, partagent et échangent leurs références, leurs passions. Ce n’est pour le moment pas ça. Avec tout ce monde, on était même plutôt intimidé, sans savoir trop où aller, s’il fallait attendre, s’il fallait chercher un truc au bar et boire debout comme un con. Bref autant de codes qui m’ont échappée, très loin du « Je me pose à une table et j’attends que le serveur vienne ».

La faute à qui ? Des gérants qui ont juste voulu surfer sur la vibe geek pour vendre des cocktails ? J’espère pas non ! Ou juste victime de son succès ? Il faudra attendre le mois d’août avec l’ouverture des nouvelles salles, et avec de la chance la curiosité de certains retombera peut-être au fil des mois ! Nous retenterons donc l’aventure un peu plus tard avec je l’espère un « comment je suis allée au dernier bar » en titre, avec plein de photos et un super retour ^^

Si vous voulez vous faire votre propre opinion, je vous rappelle l’adresse : 19, avenue Victoria 
75001 Paris 
(Métro Châtelet sortie Théâtre du Châtelet).

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+