Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ?

Nathan
24 août 2020
Nathan Normant

En tant que testeur de smartphone, il est compliqué de choisir son futur téléphone, celui qu’on s’offrira, car on est amenés à tester de nombreux modèles très différents, avec des fonctionnalités et des innovations propres. Au bout d’un moment ça devient donc difficile de choisir !
J’ai fini par poser mon dévolu sur le Xiaomi Mi 10 Lite, et plutôt que d’en faire un test classique, je vais vous expliquer pourquoi.

Quel smartphone pour remplacer mon OnePlus 3 ?

Je teste des smartphones depuis 4 ans et si la majorité des terminaux que j’ai eus en main étaient haut de gamme, j’ai aussi testé des smartphones milieu de gamme très performants comme le Pocophone F1 ou les Note 8 Pro et Note 9 Pro.

Si les smartphones milieu de gamme ne sont pas encore à la hauteur des flagships en terme de finition et ont généralement quelques défauts, il y a de moins en moins de différences avec leur cousins plus onéreux en terme de performances brutes.

Je possède un OnePlus 3, un smartphone qui me permet depuis plusieurs années de jouer à mes jeux préférés, de prendre de belles photos, le tout avec une très bonne fluidité. Seulement au bout d’un an d’utilisation son autonomie a drastiquement chuté et ça n’a pas cessé de baisser depuis. Aujourd’hui il ne tient que 2 à 3 heures en utilisation intensive et il chauffe sans raison.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ?

Malgré ce gros problème de batterie, je voulais rester chez OnePlus pour mon prochain smartphone et me diriger vers le OnePlus 8. Seul problème : dans sa version 8 Go de RAM / 128 Go de stockage il coûte 699€, soit presque 2x plus cher que mon OnePlus 3.

Un cahier des charges bien défini pour mon nouveau smartphone

Avec mon budget de 400€ maximum, j’ai donc listé mes attentes :

  1. Très bonne autonomie
  2. Bon écran
  3. Performances correctes
  4. Capteur d’empreinte sur la face avant
  5. Caméra frontale sous forme d’encoche ou de poinçon
  6. Interface intuitive

Ce cahier des charges semble coller avec le nouveau OnePlus Nord, qui coûte 399 euros et me permettrait donc de rester chez OnePlus.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #2

Si je n’ai pas encore pu le prendre en main, tous les tests en ligne de ce modèle indiquent une autonomie avoisinant la journée, ce qui signifie aussi au bout de quelques mois les mêmes soucis que ceux rencontrés avec mon OnePlus 3.

Des mises à jours logicielles pourraient certes lui apporter une meilleure autonomie, mais en attendant que ce soit une réalité et pas une simple hypothèse, il m’a donc fallu trouver un autre candidat.

Prise en main du Xiaomi Mi 10 Lite

Après quelques recherches, le Xiaomi Mi 10 Lite m’a semblé être une bonne alternative, on a donc contacté la marque pour l’avoir en test.

Le Mi 10 Lite qu’on a reçu avec son magnifique dos bleu-vert n’était pas très éloigné du Redmi Note 9 Pro que j’avais dernièrement testé : même taille d’écran, prise en main similaire, performances quasi identiques, etc. le tout pour 349 à 399 euros, soit 100 bons euros de plus que son grand frère.

Redmi m’ayant déjà séduit par d’excellents rapports qualité/prix le Mi 10 Lite semblait être LE bon choix.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #3

Le Xiaomi Mi 10 Lite répond-il à mes attentes ?

Commençons par un focus sur les points qui sont les plus importants pour moi.

Le Xiaomi Mi 10 Lite a entre 1,5 et 2 jours d’autonomie

Depuis que mon OnePlus 3 donne des signes de fatigue, je suis toujours en stress qu’il me lâche avant le soir, et je dois donc me trimbaler en permanence avec une batterie externe ou un chargeur.

Tout comme le Redmi Note 9 Pro, le Xiaomi Mi 10 Lite affiche une autonomie de 2 jours en utilisation polyvalente et d’un jour et demi en utilisation intensive.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #4

Dans les faits, cette autonomie m’a permis une utilisation très confortable avec certes, moins de jeu que d’habitude, mais pas moins de consultation de réseaux sociaux, visionnages de vidéos, etc.

De plus, lors de mes sessions sur des jeux très gourmands j’ai à peine ressenti la chauffe de l’appareil. Il faut dire que le téléphone est équipé d’un système de refroidissement liquide, comme sur le Pocophone F1.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #5

A cela vient s’ajouter une charge rapide 20 watts qui permet de regagner 50% de batterie en 30 minutes. Ce n’est pas extraordinaire mais c’est efficace et pour un téléphone à 400 euros, le fait de gagner une journée d’autonomie en 30 minutes est une belle réussite.

Pour autant j’ai rencontré pendant mon test des « pertes de charge » à chaque fois que j’ai rechargé le Mi 10 Lite. Voici le scénario : après le chargement (total ou non), lorsque je laissais le téléphone sans l’utiliser, la batterie perdait jusqu’à 10% en 3 heures de veille. C’est assez problématique sachant que lorsque j’utilisais le téléphone pendant les trois heures suivant la charge, la batterie ne descendait pas aussi drastiquement pour rien.

A mon avis, cela relève d’un problème logiciel dû à la gestion des services en arrière-plan durant la veille. J’espère que MIUI 12 règlera ce problème.

Un écran AMOLED de facture correcte

L’écran AMOLED Mi 10 Lite permet de profiter pleinement du mode sombre et de fonctionnalités supplémentaires comme le Always On made in Xiaomi. Mais le plus important c’est qu’il permet d’afficher de belles couleurs avec beaucoup de contraste.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #6

Cependant la calibration est un peu décevante. En effet, dès l’instant où j’ai allumé le téléphone, j’ai eu l’impression d’avoir un écran LCD entre les mains d’une qualité semblable à celui du Redmi Note 9 Pro.

S’il est possible d’ajuster les couleurs de l’écran pour le rendre plus agréable à l’œil, je ne suis pas parvenu à me rapprocher de la qualité d’un écran AMOLED.

Dommage que le OnePlus Nord ait une autonomie limitée, car il possède un très bel écran AMOLED…

Des performances suffisantes

Le constructeur de processeur Qualcomm propose depuis plusieurs années des processeurs milieu de gamme performants qui équipent de plus en plus de smartphones petits prix comme le OnePlus Nord ou le Xiaomi Mi 10 Lite.

Quand on parle de « performances suffisantes » cela signifie que ce smartphone pourra presque tout faire tourner sauf les jeux les plus gourmands en 60 fps. Il ne faudra pas non plus en attendre de miracles en multi-taches

Pour parler un peu specs, le modèle d’essai que j’ai reçu était équipé d’un Snapdragon 765G (G pour gaming) et de 6 Go de mémoire vive. Cela m’a permis de naviguer sans problème entre de nombreuses applications, mais les 6 Go de RAM n’étaient pas suffisants pour maintenir toutes ces dernières en arrière plan.

Pour ce qui est des jeux, j’ai pu faire tourner, sans ralentissement des jeux moyens. Cependant, sur les plus gros, le smartphone avait un peu de mal à rester stable.

Au final, le Xiaomi Mi 10 Lite offre de bonnes performances qui conviendront parfaitement à mon utilisation quotidienne, sans gros jeux.

Un capteur d’empreinte sous l’écran

Je suis gaucher et des capteurs sur l’arrière ou sur le coté m’obligent soit à prendre en main le téléphone pour le déverrouiller soit à faire des manipulations pénibles.

Le Mi 10 Lite est équipé d’un capteur d’empreinte digitale sous l’écran au centre, ce qui permet par exemple de le déverrouiller lorsqu’il est sur une table, et qui le rend aussi pratique pour les gauchers que pour les droitiers. Son activation est rapide et il est même possible de personnaliser l’animation lorsque l’on pose son doigt dessus.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #7

Une caméra frontale dans une encoche

La caméra frontale du Mi 10 Lite est intégrée dans une encoche et non dans un poinçon, ou pire un système de pop-up fragile qui rend le déverrouillage par visage plus long.

L’encoche qui loge la caméra frontale sur le Mi 10 Lite est relativement petite pour un écran de 6,57 pouces et se fait rapidement oublier en utilisation du téléphone que ce soit dans une vidéo ou dans un jeu.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #8

Une interface MIUI 11 avec encore et toujours les mêmes problèmes

A force de tester des smartphones Xiaomi ou Redmi je commence à bien connaître les défauts de cette interface. Il y en a peu, mais ils donnent l’impression d’un travail bâclée,  du moins pour la version française.

Au moment du test le smartphone n’avait pas encore reçu la mise à jour MIUI 12, les points évoqués ci-après peuvent donc avoir été corrigés au moment où vous lisez cet article.

Le gros point noir de l’interface ce sont les interstitiels publicitaires omniprésents. La pub ci-dessous s’est affichée lors de l’ouverture de l’application « Gestionnaire de fichiers ». Trouvez-vous ça normal d’avoir des pubs sur un appareil que vous venez d’acheter 400€ ?

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #9

Même si sur téléphone il est assez fréquent de voir apparaître des publicités dans des jeux gratuits ou sur les réseaux sociaux, le fait d’en avoir au lancement d’applications installées par défaut est selon moi inadmissible.

Par ailleurs, les paramètres de l’interface MIUI ne sont toujours pas intuitifs, même s’il y a eu des améliorations avec l’ajout de schémas et d’informations supplémentaires. Si on devait résumer ces problèmes en une phrase : il y a trop d’options éparpillées un peu partout avec des termes peu intuitifs en mode recherche.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #10

Par exemple, pour changer la méthode de navigation (boutons/gestes), il faut se rendre dans « Paramètres supplémentaires » et naviguer dans la catégorie « Affichage Plein écran ». Euh …

Bref, espérons que MIUI 12 règle enfin ces divers problèmes !

Autres points importants concernant le Mi Lite 10

Après ce focus sur ce qui me préoccupait le plus, voyons rapidement les autres points clefs de ce téléphone.

Un design premium et de bonnes finitions

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, le dos en verre du smartphone possède de magnifiques couleurs. Couplées au module photo, elles donnent un aspect très premium au dos du smartphone, qui avec ce « Bleu Boréal » dégradé est vraiment de toute beauté.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #11

On retrouve au dos un module photo rectangulaire allongé avec quatre caméras et un double flash qui épouse parfaitement le ratio 20:9 du téléphone. Ce module dépasse très peu du dos, ce qu’on a beaucoup apprécié. Enfin, les bords incurvés du dos rendent la prise en main du téléphone agréable.

L’aspect premium du dos du téléphone est donc un plus non négligeable qui ajoute du charme et du cachet à l’appareil.

Des photos correctes

En termes de photo, j’ai trouvé que la qualité est globalement bonne, mais sans plus. En effet, si je compare les photos à celles prises avec mon OnePlus 3, je distingue peu de différence alors que ce dernier ne possède qu’un capteur photo.

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #12

Photo prise avec un Xiaomi Mi 10 Lite

Test du Xiaomi Mi 10 Lite : mon prochain smartphone ? #13

Photo prise avec un OnePlus 3

De la 5G à petit prix

Même si la 5G n’est pas encore disponible en France, le Xiaomi Mi 10 Lite est compatible avec cette technologie. Les smartphones milieu de gamme compatibles 5G ne sont pas légion, et le fait que ce téléphone propose les mêmes six bandes que son grand frère (Mi 10) est indéniablement un gage de qualité.

Le Mi 10 Lite sera-t-il mon prochain smartphone ?

Comme vous l’avez compris dans cet article, la version Lite du flagship de Xiaomi possède de nombreux atouts mais ne fait pas non plus un sans faute.

Points forts

  • Grosse autonomie de 2 jours
  • Performances permettant une utilisation sans ralentissement pour la grande majorité des activités
  • Ecran AMOLED avec une petite encoche
  • Design premium à moins de 400 euros
  • Smartphone près pour la 5G

Points faibles

  • Interface encore trop bâclée
  • Ecran AMOLED mal calibré
  • Problèmes de gestion de la veille

Durant mes deux semaines de test j’ai vraiment apprécié ce Mi 10 Lite, tout en regrettant que MIUI 11 ne soit pas à la hauteur d’OxygenOS (OnePlus) ou de One Ui (Samsung).

J’attends donc MIUI 12 avant de me faire une idée définitive sur ce smartphone, et j’espère pouvoir tester les OnePlus Nord et Samsung Galaxy S10 lite en attendant.

Où acheter le Mi 10 Lite ?

Si malgré ses quelques défauts, le Xiaomi Mi 10 Lite vous a tapé dans l’oeil et que vous souhaitez en faire votre nouveau smartphone, voici quelques liens d’achat :

  Laisser un commentaire
Avatar