Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme

Nathan
22 juillet 2020
Nathan Normant

Sorti en début d’année 2020, nous avons pu tester le nouveau flagship de chez Samsung, le Galaxy S20 Ultra 5G. Le mot d’ordre pour ce nouveau téléphone est : ultra haut de gamme, ce qui veut dire que ce dernier possède les meilleures caractéristiques dans tous les domaines, performances, photo, écran, etc.

Au vu des nombreux tests qui sont déjà paru sur ce S20 Ultra, pour notre article nous allons plutôt nous présenter notre prise en main sous un autre angle : les promesses d’une expérience ultra haut de gamme sont elles remplies et le téléphone est-il pratique et agréable à l’usage ?

Nos attentes vis à vis du Samsung S20 Ultra

Avant de vous parler des points qui nous ont marqué sur ce Galaxy S20 Ultra, faisons le point sur ses caractéristiques qui nous faisaient le plus rêver, et sur ce qu’on en attendait avant de le tester.

Ecran

L’écran de ce smartphone mesure 6,9 pouces de diagonale avec technologie Super AMOLED. Il propose une fréquence de 120 images par seconde jusqu’à la résolution Full HD+ (2400 x 1080 pixels), mais il peut également afficher des images dans la résolution impressionnante de 3200 x 1440 pixels.

Avec de telles caractéristiques cet écran promet d’être capable d’afficher toutes les nuances de couleurs sans le moindre problème, d’être extrêmement réactif et le plus important, d’être aussi fin qu’immersif.

Performances

La version que nous avons eu en test était équipée d’un processeur Exynos 990 et de 12 Go de RAM. Ce processeur qui équipe seulement les version européennes du smartphone a semble-t-il posé quelques problèmes d’autonomie à la sortie du S20 Ultra 5G. Notez qu’il existe une deuxième version du smartphone qui possède 16 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage, contre 128 Go pour la nôtre.

Il est évident que le téléphone peut faire tourner les jeux les plus gourmands, c’est pourquoi nous nous sommes plutôt intéressés à d’autres aspects très liés : la chauffe et l’impact sur l’autonomie du S20 Ultra.

Batterie

Pour alimenter un smartphone avec un écran 120 Hz avec de telles performances globales, il faut équiper ce smartphone d’une batterie en conséquence. Le S20 Ultra possède une batterie d’une capacité de 5000 mAh qui peut être rechargée à 45 watts en charge rapide. Cependant, le chargeur fourni dans la boîte du smartphone est seulement de 25 watts et il recharge le téléphone en un peu plus d’une heure.
Pour profiter de la charge ultra rapide il vous faudra passer à la caisse et débourser 30€ de plus

Avec une capacité finalement assez standard, nous ne nous attendions pas à une autonomie de folie au vu des performances monstres du smartphone, mais on espérait tenir au moins une journée, c’est à dire : profiter d’une journée ensoleillé en faisant des photos, jouer à Fortnite avec des amis en soirée et rentrer le lendemain matin avec au moins 5% de batterie.

Module photo

Le dernier point sur lequel nous avions des attentes est la photo. En effet, avec ses quatre capteurs photo, le S20 Ultra cherche à se placer en tête du podium des photophones.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme

Il est équipé de :

  • 1 capteur principal de 108 Mpx
  • 1 capteur ultra grand angle de 12 Mpx
  • 1 téléobjectif de 48 Mpx (zoom x100)
  • 1 capteur TOF (mode portrait)

Nous espérions de ce smartphone soit capable de capturer de belles photos dans toutes les conditions lumineuses et que les photos restent nettes et avec un minimum de détails, surtout dans des conditions lumineuses difficiles.

Le design du Samsung Galaxy S20 Ultra est sobre mais efficace

Comme pour tout bon test, commençons par nous pencher sur un les points les plus importants pour un smartphone : son design.

La version que nous avons eu en prêt était de couleur Cosmic Black, soit basiquement du noir. Il faut dire que sur la série S20 les couleurs sont loin d’être extravagantes comme sur la série précédente.

Le S20 Ultra 5G est le smartphone le plus premium jamais présenté par la marque, cependant ce n’est pas dans le design qu’on le ressent. En effet, ce dernier ne possède pas de courbes particulières ou d’innovation. La seule chose qui caractérise ce smartphone d’un point de vue form factor est son énorme module photo arrière, situé en haut à gauche. Malheureusement pour Samsung ce n’est pas un bon point car il est assez épais et dépasse largement de la coque en verre. De plus, aucune coque de protection n’est fournie pour palier à ce problème. Ainsi lorsque l’on utilise le téléphone sur un bureau, celui-ci vacille au moindre appuie sur la partie gauche de l’écran.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #2

Pour le reste, le Galaxy S20 Ultra profite de finitions impeccables.

Pour commencer, le dos du téléphone est tout en verre et plonge sur les côtés afin d’assurer une bonne prise en main.

Le module photo est quand à lui très bien intégré à cette coque, si ce n’est qu’il aurait pu être placé au centre du dos afin de limiter les vacillements.

Sur ce dernier on retrouve donc les quatre capteurs photos, un flash ainsi qu’un micro. Trois des quatre capteurs sont placés avec le flash dans le carré supérieur. Puis, juste en dessous est placé le téléobjectif avec l’indication « SPACE ZOOM 100X » – si jamais on avait un doute.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #3

Le tour est quant à lui très sobre et en aluminium.

On trouve en bas un des deux hauts-parleur, la prise de recharge USB-C et un second micro.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #4

La tranche droite permet de loger les boutons de volumes et le bouton ON/OFF.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #5

Enfin, la partie haute abrite un troisième micro et le tiroir de carte SIM/SD.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #6

La tranche gauche est vide, et on y distingue seulement l’antenne en haut.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #7

Finalement la partie la plus intéressante du design est sa face avant avec son énorme écran de quasiment 7 pouces. Ce dernier occupe 90% de la surface avant, ce qui est impressionnant pour un smartphone avec un caméra frontale en forme de poinçon.

Un gros travail a été fait au niveau de cette caméra car le cercle qui la loge fait seulement 3,5 mm de diamètre.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #8

Lors de notre première prise en main, nous avons été très surpris : on a vraiment la sensation de n’avoir qu’un écran entre les mains. Une impression se fait surtout ressentir grâce aux bords très fins du smartphone.

Ceci dit cette sensation s’estompe rapidement car les 220 grammes du S20 Ultra se font rapidement ressentir.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #9

Finalement, bien que le design de nouveau flagship soit très simple et ne reflète pas forcément l’ultra haut de gamme comme on aurait pu l’attendre, le téléphone est très bien fini, il intègre des matériaux de qualité et surtout, il offre une prise en mains des plus agréables.

Samsung marque clairement un point sur le côté immersif de son smartphone, mais nous en reparlerons juste après dans la partie dédiée à ce gigantesque écran.

Ecran : Un grand waouh pour le grand écran du S20 Ultra

Nous le savons bien, l’écran est l’interface principale entre l’utilisateur et le smartphone. Mais finalement, qu’est-ce qui différencie un écran classique d’un écran haut de gamme ? Afin de répondre à cette question, nous allons voir tous les points qui font de l’écran du Galaxy S20 Ultra un écran haut de gamme et le distinguent de la concurrence.

La technologie Super AMOLED

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #10

Si nous vous avons mis une image de l’écran Always On ce n’est pas pour rien. En effet, ce dispositif est accessible grâce à la technologie d’affichage Super AMOLED du smartphone, mais ce n’est que l’un de ses nombreux avantages.

Pour vous faire court, cette technologie permet un affichage plus vif des couleurs et gère les pixels différemment. Effectivement, lorsque l’écran doit afficher la couleur noire, il éteint les pixels concernés. C’est donc pour cela qu’il peut afficher en continu le dispositif Always On car seul quelques pixels sont allumés, ce qui permet donc d’avoir l’heure en continu sans altérer l’autonomie du smartphone.

Cependant, le S20 Ultra est loin d’être le premier smartphone avec un écran de ce type, alors qu’est-ce qui le différencie d’un autre smartphone haut de gamme ? Finalement, pas grand-chose, car les couleurs sont sensiblement les mêmes que sur un Huawei P40 Pro par exemple, et quand bien même la teinte de l’écran serait légèrement différente, vous pourrez la modifier dans les paramètres. L’écran est très bon, mais il ne chamboule donc pas non plus les codes des écrans AMOLED.

Plusieurs résolutions disponibles

Ce sur quoi l’écran du S20 Ultra va se démarquer c’est sa résolution, ou plutôt ses résolutions, ainsi que sur sa fréquence de rafraîchissement de 120 Hz.

Premièrement, sachez qu’il est possible de choisir dans les paramètres trois résolutions :

  • HD+
  • FHD+
  • et WQHD+

On va faire simple, plus il y a de lettre, plus il y aura de détails à l’écran.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #11

Le gros avantage du dernier profil (WQHD+) est qu’il permettra des séances des visionnage de film dans des conditions optimales, le tout couplé à la technologie HDR native de l’écran. Pour les curieux, le HDR permet, dans les grandes lignes, d’adapter l’image pour la rendre plus réaliste et donc se rapprocher de ce que l’œil humain pourrait voir.

Finalement, vous pourrez vous amuser à passer d’une résolution à une autre en fonction de vos utilisations (et surtout de votre autonomie restante). Car oui, plus il y a de détails, plus cela consomme de la batterie. Pas d’inquiétude, nous reviendrons plus en détail sur cette dernière ci-après.

Une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #12

La question de l’utilité du 120 Hz a fait débat, nous allons donc vous donner notre avis à travers notre vécu.

Lors de l’activation du 120 Hz, on se retrouve avec tout nouveau téléphone entre les mains et tout paraît beaucoup plus rapide. Cependant, après seulement une heure d’utilisation, on ne voit plus la différence et si les 120 Hz se font oublier, la batterie elle ne les oublie pas. En effet, si il y a plus d’images par secondes à afficher, il faudra plus d’énergie à l’écran pour fonctionner.

Nous n’avons pas vraiment de réponse pour mettre tout le monde d’accord à ce sujet, mais nous avons tout de même pu distinguer deux cas :

  • Vous souhaitez que votre smartphone vous paraisse le plus réactif possible, alors activez le 120 Hz au détriment d’un peu de votre autonomie
  • Vous souhaitez privilégier l’autonomie de votre smartphone, alors désactivez le 120 Hz … sans forcément vous rendre compte de la différence avec le 60 Hz

Attention, si vous passez beaucoup de temps avec l’écran en 120 Hz, vous serez vraiment surpris en le remettant en 60 Hz. En effet, celui-ci vous paraîtra vraiment lent. Nous n’irons pas jusqu’à dire que le 120 Hz est une drogue, mais vous pourrez vous surprendre à ne plus pouvoir vous en passer – nous parlons en connaissance de cause…

Un écran trop grand ?

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #13

Comme vous pouvez le voir, il existe un mode d’utilisation à une main sur ce S20 Ultra et on ne va pas vous le cacher, heureusement qu’il est là. En effet, avec ses 6,9 pouces, il est impossible d’utiliser le smartphone à une main, ce qui est sans doute le plus gros défaut de ce téléphone.

Pour conclure sur la partie écran : il est sublime et il a répondu à nos attentes pour ce qui est de la qualité d’affichage, de sa réactivité ainsi que de l’immersion qu’il procure. Pour autant on ne peut pas parler d’une révolution par rapport à ce que propose la concurrence directe.

La taille du smartphone nous a posé quelques difficultés pour une utilisation quotidienne : n’y avait-il pas moyen de faire différemment mais aussi bien ?

Autonomie et Performances : un mastodonte qui s’essouffle vite

Comme vous l’avez lu dans le titre de la partie, le Galaxy S20 Ultra a du mal à tenir dans la durée. Mais avant de vous exposer les possibles causes de cette faible endurance, nous allons parler un peu de ses performances dans une utilisation classique : réseaux sociaux, visionnage de vidéos, photos, etc.

Comme nous vous l’avons en introduction, le smartphone est tout à fait capable de s’en sortir sans le moindre ralentissement dans toutes les situations, lorsque différentes tâches sont réalisée successivement. Ce qui nous intéressait donc, c’était de combiner plusieurs utilisations différentes dans un lapse de temps très court (15 min) et de voir comment le smartphone s’en sortirait.

Pour détailler un peu plus, durant notre expérience nous avons ouvert un grand nombre d’applications, plus ou moins énergivores et nous avons navigué entre certaines de celles-ci. Nous avons par exemple, regardé des passages de vidéos en Full HD + HDR, utilisé plusieurs réseaux sociaux en simultané avec l’affichage contextuel, le tout en écoutant de la musique et avec les données mobiles d’activées. Notez de plus que le test a été réalisé avec l’écran en résolution FHD+ et avec une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. Oui on peut parler d’un véritable « stress test » !

1er test : utilisation intensive du S20 Ultra

Nous avons donc relevé trois informations, avant et après le test, qui nous semblaient pertinentes :

  • le pourcentage de batterie
  • la température de la batterie
  • et la température du processeur

A l’issue des 15 minutes de test intensif, voici les résultats que nous avons obtenus :

Avant test Après test
Pourcentage de batterie 52 % 45 %
Température de la batterie 28,7 °C 38,2 °C
Température du processeur 45 °C 64 °C

Commençons par analyser les différentes données que nous avons obtenu. Nous observons d’abord que le smartphone à perdu 7% de batterie sur une session de 15 minutes seulement. Rapporté sur une heure en utilisation intensive, ce n’est pas moins de 28% qui s’envolent, soit plus d’un quart de la capacité totale de la batterie. Vous comprenez maintenant pourquoi il vous faudra faire attention à l’utilisation de votre S20 Ultra si vous ne voulez pas finir la journée sans smartphone.

Pour ce qui est de la température, c’est tout à fait normal que celle des composants sollicités augmente. Cependant, pour une utilisation sans jeu il est inquiétant de voir la température du processeur augmenter de 19 °C. En effet, si vous utilisez votre téléphone de manière intensive plusieurs fois dans la journée, cette chauffe risque d’affaiblir les performances sur le long terme.

Pour finir, nous observons que la température de la batterie augmente d’un peu moins de 10 °C. Pour le coup cette chauffe n’est pas affolante du tout car nous en avons demandé beaucoup au smartphone sur une courte période. Cependant, avant d’utiliser à fond votre Galaxy S20 Ultra 5G il vous faudra faire attention à la température ambiante pour ne pas voir trop décoller la température de la batterie. Effectivement, plus cette dernière sera élevée et plus l’autonomie de votre smartphone se dégradera.

Pour conclure en une phrase sur ce premier test d’autonomie: le nouveau flagship de Samsung est tout à fait capable de résister à vos plus hautes exigences en termes d’utilisation cependant, la chauffe très rapide de ses composants ne permettra pas d’assurer une journée complète avec ce type d’utilisation.

2ème test : session de jeu sur le S20 Ultra

Pour ce qui est des performances en jeux, le S20 Ultra s’en sort parfaitement sur n’importe quel jeu, même sur les plus gourmands. Ses performances sont à la hauteur d’un smartphone ultra haut de gamme.

Mais est-ce que tout ça est bien optimisé ? C’est la question que nous sommes en droit de nous poser. Nous sommes donc repartis sur un test en conditions réelles, mais cette fois-ci avec une durée plus longue d’environ 40 min pour se rapprocher d’une session de jeu. Nous avons réalisé ce deuxième test sur deux jeux différents : Call of Duty Mobile et Mobile Legends (un League of Legends sur smartphone).

Voilà pour les résultats :

Avant Après
Pourcentage de batterie 72 % 58 %
Température de la batterie 32 °C 38 °C
Température du processeur 52 °C 66 °C

Il est important de constater que durant ce test dédié au jeu, le smartphone à perdu moins d’autonomie que sur le premier test. En effet, si l’on rapporte ce test sur 15 minutes, on s’aperçoit que l’autonomie estimée perdue est de 5,5%, contre 7% pour le premier. La possible raison à cela pourrait être que la partie graphique du processeur demande moins de ressources pour fonctionner. De plus, nous devons prendre en considération que la mémoire vive à moins été sollicitée car seule une application était ouverte à la fois.

Avec ces données récoltés sur la température de la batterie, on peut se demander si une sécurité ou un paramétrage a été mis en place pour maintenir la valeur de celle-ci aux environs de 38 °C. Nous nous sommes posés cette question car le second test a débuté avec une température de la batterie supérieure à celle du premier. Mais, cette dernière n’a pas augmenté autant que pour le premier test. La réponse la plus pertinente que nous ayons trouvé est que la batterie possède une température de croisière qui a été paramétré à 38 °C afin de ne pas trop altérer l’autonomie sur le long terme.

Pour finir, la température du processeur a certes augmenté de 2 °C de plus que pour le précédent test mais, nous sommes sur le même ordre de grandeur de chauffe et nous l’avons plus sollicité avec des jeux. Cependant, il vous faudra faire attention à ne pas jouer dans des endroits trop chauds au risque de grandement impacter la durée de vie de votre smartphone.

Pour ce qui est de la chauffe de l’appareil dans sa globalité et sur les deux test, le problème proviendrait d’une optimisation des composants qui n’a pas été bien réalisée. En effet, selon nous, cela pourrait venir d’un système de refroidissement non adapté et/ou d’une surexploitation des différents processeurs, engendrant une demande trop importante d’énergie à la batterie et donc la chauffe de l’ensemble du smartphone.

Autonomie pour une journée type

Maintenant, si l’on combine le tout avec une utilisation plus modéré, sur une journée, nous nous rendons compte qu’il va falloir faire très attention à notre utilisation. En effet, sur une journée complète (9h à 20h), l’autonomie dégringole très rapidement si l’on utilise pendant une longue période le téléphone avec la 4G activée, si l’on regarde des vidéos ou si l’on joue.

Cependant, lorsque l’on utilise le téléphone régulièrement mais sur des courtes durées, on a le plaisir de voir que l’autonomie de la batterie baisse très doucement.

Vous pouvez voir notre journée d’utilisation type sur l’image ci-dessous :

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #14

Nous avons volontairement coupé notre journée en deux :

  • Matin : utilisation classique sur des courtes durées
  • Après-midi : utilisation plus intensive sur de plus longues durées

Finalement la batterie du Galaxy S20 Ultra a tenu notre journée en utilisation polyvalente mais ne pourra guère faire plus.

Ne renoncez pas à votre achat tout de suite, tout n’est pas perdu  ! Mais nous avons bien peur que le simple fait de désactiver les 120 Hz ne vous permette pas de dépasser la journée d’utilisation sans recharger le smartphone. Cependant, vous pouvez espérer une mise à jour corrective de Samsung qui permettrait de rendre plus endurant son champion.

Verdict : tout juste 1 journée d’autonomie

Pour cette partie des performances et de l’autonomie, nous n’avons pas été très clément avec le nouveau smartphone de Samsung. Mais c’est justifié pour un modèle se disant ultra haut de gamme. En effet, dans le choix des composants il n’y a rien à dire. Ils ont été choisis et développés pour avoir d’excellentes performances et cela se ressent vraiment. Cependant, une bonne partie de l’optimisation est passé à la trappe. Nous nous retrouvons donc avec une bombe capable de faire tourner une multitude d’applications simultanément et de faire tourner les plus gros jeux du moment sans soucis, mais seulement pendant une courte durée.

Finalement les problèmes d’autonomie et de chauffe dû au processeur Exynos 990 n’ont pas été résolus et nous n’avons pas pu dépasser un jour sans recharge.

Photo

Avec la multitude de capteur qu’embarque le S20 Ultra il est possible de faire des photos de tous les types. On peut aller de l’ultra grand angle au zoom x 100, en passant par le mode portrait. Bref, autant de possibilités qui s’offrent à nous pour faire des clichés dans toutes les situations.

Nous allons donc passer en revue certaines des possibilités que nous offre ce smartphone pour faire des photos.

Capteur principal

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce capteur ne prend pas des photos en 108 Mpx mais en 12 Mpx. En effet, Samsung a préféré mettre en place une technologie de fusion des pixels afin d’assurer qu’un maximum de lumière soit capté pour que les photos soient toujours assez lumineuses.

Par exemple, sur la photo suivante, on a une luminosité assez importante qui pourrait faire penser que les transats sont éclairés par le soleil. Cependant, lors de la prise de la photo, ces deux-là étaient à l’ombre. C’est d’ailleurs assez perturbant car on se retrouve avec une photo un peu différente de la réalité.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #15

Maintenant, si l’on regarde une photo qui a été prise dans des conditions parfaites de luminosité, on observe de belles couleurs, peut-être un peu trop saturées, avec une bonne restitution des détails.
Cependant si on zoome un peu, on perd en netteté.

Néanmoins, il sera possible d’obtenir plus de détails en passant à la prise en photo en 108 Mpx, comme nous le verrons par la suite.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #16

Voici une photo prise en intérieur avec très peu d’apport lumineux (toujours en 12 Mpx). Encore une fois, nous sommes bluffés par la lumière qu’arrive à capter le capteur principal. En effet, même si ce n’est pas des plus lumineux, la photo nous apparaît nette et avec des couleurs bien restituées.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #17

Après ce tour rapide des différentes situations où le capteur principal s’en sort à merveille, voyons deux modes de prise de photo qui vous épauleront dans certaines situations.

Premièrement, nous allons nous intéresser au mode portrait, qui crée une arrière-plan flouté afin de mettre en valeur un sujet.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #18

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #19

Nous avons choisi de photographier une fleur car celle-ci avait beaucoup d’irrégularités a ses extrémités. Cela nous a donc permis de voir que l’objectif a eu du mal à détourer les parties les plus blanches de notre fleur. Cependant, pour tout le reste de celle-ci, le détourage a été extrêmement précis. De plus, grâce à ce mode vous pourrez modifier l’arrière-plan de la photo prise afin d’ajuster le flou, d’ajouter des effets et même de modifier le point de focus.

Nous avons essayé de prendre en photo cette même fleur sans le mode portrait, juste en laissant le capteur principal faire le focus. Surprise, les deux photos sont quasiment identiques et nous avons même pu avoir un point de focus plus concentré sur la deuxième photo. Nous vous laissons vous faire votre propre avis en regardants les deux photos prises ci-dessous.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #20

Pour finir sur le capteur photo principal, il nous faut parler du mode nuit. Nous l’avons mis à rude épreuve en prenant une photo avec très peu de luminosité. Le résultat est plutôt bluffant au premier abord. En effet, nous obtenons un ciel qui est bleu clair et une herbe qui est bien verte.

On pourrait penser que cette photo a été prise tôt le matin, mais la photo manque cruellement de détails. Nous voyons avec un simple zoom qu’aucune partie de la photo n’est vraiment nette. Ce n’est pas étonnant : dans des conditions lumineuses aussi difficiles, même le meilleur des appareil photo aura des difficultés à faire apparaître des détails.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #21

Au vu des clichés présentés, pris avec le capteur principal, nous sommes en mesure de vous dire que ce Galaxy S20 Ultra a répondu à nos attentes en terme de photo.

108 mégapixels pour toujours plus de détails

Nous l’avons dit précédemment, il est possible d’obtenir plus de détails sur une photo en sélectionnant la prise en 108 Mpx. Comparé aux photos prisent en 12 Mpx on aura tendance à perdre un peu en luminosité, mais il nous sera possible de zoomer dans l’image sans perdre en netteté.

Par exemple, sur la photo ci-dessous, nous avons zoomé sur les mailles du transat qui restent tout à fait nettes.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #22

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #23

Autre exemple avec une photo de bonsaï sur laquelle nous avons effectué deux zooms.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #24

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #25

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #26

Afin de vous montrer l’efficacité du capteur de 108 Mpx, nous avons pris la même photo avec et sans l’option d’activée. Vous pouvez voir que la première photo contient plus de détails au zoom que la photo prise en 12 Mpx, ce qui se traduit par un crépi plus net.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #27

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #28

Téléobjectif : des zooms à l’infini

Attaquons-nous maintenant au fameux zoom x100 qui caractérise la version Ultra dans la série des S20. Avant d’aller jusqu’à ce zoom, il vous faut savoir qu’il est possible d’utiliser des zooms inférieurs prédéfinis afin de réaliser des clichés tout aussi nets que sans zoom, mais voyons ça en détails.

Afin de vous montrer la puissance du téléobjectif nous avons réalisé deux séries de photos, une en extérieur avec de bonne conditions lumineuses et une autre en intérieur avec un environnement moins lumineux.

Voici la série prise en intérieur, celle-ci s’arrête au zoom x10 :

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #29

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #30

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #31

Sur la première photo, nous observons que les couleurs sont bien restituées et qu’elle est bien nette. Mais ce qui nous intéresse le plus ce sont les deux photos suivantes. Dès le zoom x5, on perd en netteté mais des détails sont toujours présents, la photo est toujours exploitable. En revanche pour le zoom x10 en intérieur, la photo est beaucoup plus floue et il n’y a plus aucun détails. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous n’avons pas pris de photo avec un zoom plus important.

Passons maintenant aux photos en extérieur et commençons par les mêmes zooms que précédemment.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #32

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #33

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #34

Pour le zoom x5, nous observons que l’image est plus nette qu’auparavant, avec un nombre de détails plus important. Le zoom x10 devient plus intéressant car la photo en extérieur n’a rien à voir avec celle prise en intérieur. En effet, nous avons là une fleur totalement nette avec un flou d’arrière-plan, une belle restitution des couleurs (pour une fois pas trop saturée) et le plus important, encore beaucoup de détails sont visibles sur l’image. Finalement, ce zoom x10 nous permet, dans de bonnes conditions lumineuses, d’obtenir de beaux clichés sur des éléments lointains.

Aventurons-nous maintenant sur des zooms plus importants.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #35

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #36

A partir de ce niveau de zoom les photos manquent cruellement de netteté et de détails. Pour la première photo, celle-ci ressemble à une photo qui a été prise de trop près de l’objet et dont le focus ne s’est pas fait correctement.

Et pour finir, le zoom x100 donne des photos inexploitables, totalement floues et sans détails. Pour nous, à partir du zoom x30 les performances du téléobjectif sont juste gadget et elles ne vous permettront pas de réaliser de belles photos.

One UI 2.1 : l’interface qui prend des initiatives

Pour finir notre test, nous voulions faire un rapide tour quelques fonctionnalités intéressantes et plusieurs points forts de l’interface utilisateur de Samsung : One UI 2.1.

La facilité d’utilisation

Intuitive, c’est le mot qui revient le plus souvent lorsque l’on parle de cette interface. En effet, rien que dans les paramètres, nous retrouvons des catégories bien agencées et accompagnées d’informations supplémentaires sur les paramètres que l’on y retrouvera.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #37

Si l’on s’intéresse par exemple aux paramètres concernant l’écran, nous observons encore une fois, un agencement travaillé avec des couleurs et des schémas facilitant la compréhension.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #38

Maintenant, l’intuitivité n’est pas seulement passive avec des applications bien conçues, elle est également active et cela passe par la communication du téléphone avec nous. Que ce soit pour les notifications ou les demandes d’autorisation, l’interface est là pour vous en informer et vous guider au sujet de tout ce qui se passe sur votre smartphone,

Imaginons que vous arrivez à proximité d’une borne Wi-Fi : une popup apparaîtra pour vous en informer et vous permettre de vous connecter.
Un autre exemple, si vous appelez plusieurs fois un même numéro mais que celui-ci n’est pas enregistré, One UI vous proposera directement dans l’application « Téléphone » de l’enregistrer et vous guidera pour le faire.

Pour nous la grande force de cette interface, en plus d’être facile d’utilisation, est qu’elle interagit avec l’utilisateur, ce qui permet de ne jamais se sentir perdu sur son nouveau smartphone.

Deux paramètres à garder sous la mains

Disponible sur tous les smartphone Samsung équipé de One UI 2.0, les paramètres « Bien-être numérique » et « Maintenance de l’appareil » sont des centres d’informations très utiles.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #39

La première application, va vous permettre de contrôler votre utilisation et même de vous mettre des restrictions. Celle-ci est là pour vous faire prendre conscience du temps et de la manière dont vous utilisez votre smartphone. Vous aurez à votre disposition un relevé des temps d’utilisation des applications, le nombre de déverrouillage ainsi que les notifications reçues.
Vous pourrez par ailleurs, restreindre le temps d’utilisation d’une application, lancer des modes de concentration et même utiliser un mode ralenti afin de vous aider à déconnecter.

Vous y retrouverez également les paramètres concernant le contrôle parental.

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #40

La deuxième application est elle plus classique et se retrouve sur beaucoup d’interface d’autres constructeurs. Effectivement, c’est le lieu où vous pourrez gérer tout ce qui est en relation avec les composants de votre téléphone : batterie, stockage, mémoire (RAM) et un petit plus, la sécurité. Sachez que votre téléphone sera protégé par un logiciel créé en partenariat avec l’antivirus McAfee.

Une interface soignée

L’interface de Samsung regorge de petits détails et de fonctionnalités qui lui permettent de se distinguer face à la concurrence. Cela passe par un système de vibrations adaptatif en fonction de l’action réalisée, des animations très soignés et des petites fonctionnalités toutes bêtes qui viennent donner de vrais plus à l’interface.

Ce qui nous a le plus surpris est sans doute le système de vibrations et pour cause, lorsque vous taperez au clavier ou lorsque vous activerez un paramètre via un slider, les vibrations seront différentes. Cela donne donc un côté plus immersif et on pourrait le comparer à ce que l’on trouve sur une manette de console, en moins poussé bien sûr.

Pour finir, au niveau des fonctionnalités, on pourra retrouver des notifications lumineuses qui sont bien pratique lorsque l’écran est éteint et sont là pour remplacer, en quelque sorte, la led de notification. Voici un exemple :

Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #41

Résumé de notre test du Samsung Galaxy S20 Ultra

Au vu de la longueur de l’article, on s’est dit qu’un résumé des forces et faiblesses du téléphones ne serait pas de trop !

Design

  • Très sobre pour un smartphone haut de gamme de chez Samsung
  • Ses finitions sont impeccables
  • Mais son format est trop imposant pour une utilisation à une main

Ecran

  • Magnifique écran de 6,9 pouces
  • Des bordures presque inexistantes
  • Un 120 Hz agréable mais pas indispensable

Performances

  • Rien ne lui résiste
  • Une fluidité garantie
  • Un appareil qui chauffe rapidement

Autonomie

  • Passable pour une utilisation classique (1 jour)
  • Pas à la hauteur du ultra haut de gamme pour une utilisation plus intensive
  • Risque de dégradation rapide à cause de la chauffe
  • Le chargeur rapide à acheter en supplément

Photo

  • La technologie de fusion des pixels qui permet d’avoir des photos exploitables dans toutes les situations
  • Le mode 108Mpx permet d’atteindre une grande finesse de détails en perdant un peu en luminosité
  • Zoom x100 : une prouesse technologique à améliorer
  • Un mode nuit extrêmement efficace

Interface

  • Une interface très intuitive…
  • …qui nous guide dans nos choix…
  • …et qui sait se démarquer de la concurrence

Avis Samsung Galaxy S20 Ultra

Comme nous vous l’avons dit au début de notre article, notre but était de démontrer si le dernier smartphone de la marque Coréenne pouvait vraiment se positionner sur le segment de l’ultra haut de gamme. Après analyse de ses forces et de ses faiblesses nous sommes en mesure de trancher.

Si l’on regarde la fiche technique, oui le S20 Ultra est capable de répondre aux exigences de sa gamme de prix. Cependant, en condition réelles, certains points posent problèmes. Nous parlons bien entendu de la caméra qui dépasse largement du dos du smartphone, de la mauvaise optimisation des composants qui génère une chauffe rapide et impacte directement l’autonomie. Bref, beaucoup de choses dont nous avons parlé durant notre test.

On a le sentiment que ce smartphone est un objet conçu pour démontrer l’excellence des technologies développées par Samsung, parfois sans se préoccuper des attentes des utilisateurs. A ce prix c’est un peu dommage.

Selon nous deux points auraient pu être différents :

  • Ce smartphone est beaucoup trop grand et lourd. Avec des dimensions plus petites, il aurait été possible de créer un smartphone plus facile à utiliser (notamment à une main), tout en gardant le côté immersif. De plus la réduction de la taille de l’écran aurait permis un léger gain d’autonomie
  • La partie performance aurait pu être ajustée afin de limiter la chauffe et ainsi permettre au smartphone d’avoir une autonomie supérieure à un jour. Cet ajustement aurait pu se traduire par le choix d’un processeur moins performant ou alors par une limitation des performances afin d’atteindre un équilibre entre puissance, chauffe et autonomie

Malheureusement, nous n’avons pas de solution à proposer concernant le module photo arrière, si ce n’est de fournir une coque qui permettrait au moins de la protéger.

Si on prend un peu de recul, ce que nous venons de proposer pourrait faire penser à une version “lite” du S20 Ultra. Nous verrons ce que Samsung nous réservera pour le futur !

Où acheter le Samsung Galaxy S20 Ultra ?

Si vous avez été séduit par ce smartphone et que vous voulez vous en procurez un, vous n’avez qu’à suivre le lien ci-dessous :

Promo
Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #42

Samsung Galaxy S20 Ultra - Smartphone Portable débloqué 5G (Ecran: 6,9 pouces - 128 Go - Double Nano-SIM - Android) - Gris

  • Ecran Infinity 6 9’’ Dynamic AMOLED – 16M de couleurs
  • Triple capteur 108 MP DP + 12MP + space zoom hybride x10 48MP
  • vidéo 8K et photos 8K
Test du Samsung Galaxy S20 Ultra : un smartphone ultra haut de gamme #43
1359.00 € 999.00

Notez d’ailleurs que la série des S20 est décliné en trois versions : S20, S20+ et S20 Ultra que vous pouvez retrouver en promotion sur Amazon.

  Laisser un commentaire
Avatar