Ubisoft annule plusieurs jeux en raison de pertes catastrophiques

17 janvier 2023
Alexandre Notte

Les marchés financiers l'anticipaient, Ubisoft est victime d'une des plus graves crises de son histoire depuis sa création en 1986. Cette semaine le géant français de l'industrie du jeu-vidéo a confirmé ses mauvais résultats pour la période 2022/2023, ce qui a de quoi inquiéter tous les joueurs d'Assassin's Creed...

Ubisoft annule plusieurs jeux en raison de pertes catastrophiques

Ubisoft annonce un demi milliard de pertes en 2022

Pour Ubisoft le début d'année s'annonce difficile, le géant français du jeu vidéo annonçant une perte record sur le dernier exercice. Le studio qui prévoyait 400 millions d'euros de bénéfices en 2022 sera très loin d'attendre ce chiffre, puisqu'il devrait faire face à près de 500 millions d'euros de pertes sur le dernier exercice. Cette annonce a aussitôt fait dévisser le titre à la  Bourse de Paris de 16,42%.

Ubisoft annule plusieurs jeux en raison de pertes catastrophiques #2

Cette situation s'explique par les chiffres de vente très décevants de ses derniers jeux, dont en particulièrement Just Dance 2023 et Mario et les Lapins Crétins : Sparks of Hope.

Ce double flop a obligé Ubisoft à annoncer le report ou l'annulation de plusieurs jeux prévus pour 2023, dont en particulier Skull and Bones, qui avait déjà été repoussé à plusieurs reprises.

Le studio a également déclaré mettre fin au développement de trois autres projets sans autre précision.

Pour sortir de cette crise Ubisoft prévoit une restructuration qui lui permettra de réduire ses coûts de 200 millions d'euros. Néanmoins, Yves Guillemot, cofondateur et actuel PDG d'Ubisoft, veut rester optimiste pour le futur assurant que "les perspectives à long terme du secteur restent prometteuses".

Vers le rachat d'Ubisoft par le chinois Tencent ?

Le 6 septembre dernier le groupe chinois a augmenté sa prise de participation au capital de la holding Guillemot Brothers Limited (laquelle possède la moitié de l'action d'Ubisoft) en investissant 300 millions d'euros. Selon Bloomberg suite à cet investissement, Tencent détient désormais 11,3% du capital d'Ubisoft.

Pour Tencent, qui possède déjà ‎Riot Games‎ (League of Legends) et ‎Epic Games‎ (Fortnite), ce rachat des parts s'inscrit dans le cadre de sa stratégie d'expansion à l'international, le géant chinois ayant pris l'an dernier des participations dans plusieurs autres studios de jeux-vidéos comme le japonais FromSoftware (Elden Ring) ou le britannique Sumo Group (Forza Horizon 2, Disney Infinity 3.0).

Ubisoft annule plusieurs jeux en raison de pertes catastrophiques #9

D'après le groupe français, la nouvelle prise de participation du géant chinois au capital d'Ubisoft a pour objectif de stabiliser une entreprise en mauvaise posture, en espérant que la pépite française ne finisse pas par se faire avaler toute crue...