in ,

Nudité, déchirures, transpiration, allergies : ces costumes ont traumatisé nos héroïnes préférées

Si vous pensez que Scarlett Johansson et Malin Akerman ont pris plaisir à se mouler les muscles au latex et au cuir, vous vous trompez lourdement ! Inconfortables, étouffants et souvent très « découverts », les costumes de nos héroïnes préférées sont peut-être badass et ultra sexy mais n’en demeurent pas moins de véritables calvaires à porter…

Scarlette Johansson : essorage de chaussettes de rigueur pour Black Widow

Nudité, déchirures, transpiration, allergies : ces costumes ont traumatisé nos héroïnes préférées

Outre le fait qu’il fallait à Rebecca Romijn plus de 8 heures de maquillage intense pour « enfiler » son costume de Mystique, il fallait aussi nier l’apparente nudité du personnage. Ba oui, Mystique, c’est la seule mutante qui se balade les fesses à l’air et qui fait comme si de rien n’était ! L’actrice elle-même explique que son maquillage lui a laissé comme un arrière goût amer…

Jennifer Lawrence : même punition !

Nudité, déchirures, transpiration, allergies : ces costumes ont traumatisé nos héroïnes préférées #4

Jennifer Lawrence et Rebecca Romun savent toutes les deux ce qu’on ressent lorsqu’on se retrouve dans la peau d’une mutante bleutée Les deux actrices ont enduré les mêmes supplices. Si pour X-Men Days of Future Past le calvaire est passé de 8 à 3 heures, les produits utilisés ont eu en revanche un effet indésirable sur la peau de la jeune actrice provoquant une petite intoxication. Respirer tout ce maquillage n’aura finalement pas eu raison de la motivation de l’actrice qui semble bien partie pour garde son rôle encore quelques temps…

Margot Robbie bien plus complexée que son personnage de Harley Quinn

Nudité, déchirures, transpiration, allergies : ces costumes ont traumatisé nos héroïnes préférées #5

Si la nudité et la provocation ne sont pas des problèmes pour Harley Quinn, ce n’est pas la même histoire pour son interprète Margot Robbie. Le problème avec un tee-shirt blanc ultra moulant, c’est qu’à la moindre goutte de sueur il n’y a plus de place pour l’imagination. Tout devient limpide ! Beaucoup accusent les producteurs d’avoir raccourci le costume d’Harley Quinn au maximum afin de lui donner un côté ultra provocant et sexuel. Meu non !

Olivia Munn : une déchirure inopinée pour Psylocke

Pas facile d’enfiler une combinaison en cuir aussi sexy ! Olivia Munn l’a bien compris sur le tournage de X-Men Apocalypse. Deux assistantes devaient la faire glisser à l’intérieur à l’aide d’une bonne dose de lubrifiant. Et malgré toute la bonne volonté du monde et une lubrification irréprochable, l’actrice a subi la pire honte de sa vie : une déchirure au niveau de l’entre-jambes au moment d’entrer en scène aux côtés des autres X-Men.

Nudité, déchirures, transpiration, allergies : ces costumes ont traumatisé nos héroïnes préférées #6

Written by Antho

Anthony est un rédacteur web passionné de cinéma et de high-tech.

ballerina

Ballerina : un film d’animation à savourer pour Noël

Des super héros torturés et humiliés par leurs costumes