Un millionnaire de 19 ans s'offre une prothèse de bras inspirée du Docteur Octopus

Anthony
18/06/18
Anthony Brogat

C’est l’histoire d’un jeune homme qui a amassé des millions grâce au bitcoin et les dépense aujourd’hui dans un véritable fantasme pour geek : un costume fonctionnel de Docteur Octopus. Il s’appelle Erik Finman et vous n’avez pas fini de le jalouser…

Millionnaire excentrique à 19 ans

Un millionnaire de 19 ans s offre une prothèse de bras inspirée du Docteur Octopus #1

L’histoire, vous l’avez déjà entendue maintes fois cette année. Il y a 7 ans Erik Finman achète pour 1000 dollars de bitcoin (argent hérité de sa grand-mère). Aujourd’hui, son compte en banque affiche la coquette somme de 3 millions de dollars.

Comme si cela n’était pas suffisant pour nous rendre fou de jalousie, sachez que le jeune homme n’a jamais mis les pieds au lycée en raison d’un pari contre ses parents. S’il devenait millionnaire avant ses 18 ans, il pourrait se passer de baccalauréat et faire à peu près ce qu’il veut. Mais le jeune millionnaire ne passe pas (toutes) ses journées chez lui à se vautrer dans les liasses, loin de là. A 15 ans, Erik Frinkman fonde la start up Botangle qui met en relation des professeurs et élèves. Le service peut être payé en bitcoin. Il deviendra encore plus riche…

Docteur Octopus IRL

Un millionnaire de 19 ans s offre une prothèse de bras inspirée du Docteur Octopus #2

Erik Finman a dernièrement fait la connaissance d’un certain Aristou,10 ans, atteint d’hyperlaxité, mais surtout passionné de cosplay. Malgré son handicap, le jeune geek se verrait bien dans le costume du Docteur Octopus, aux commandes de tentacules robotisées.

Un millionnaire de 19 ans s offre une prothèse de bras inspirée du Docteur Octopus #3

Entre les deux geeks, le courant passe bien. Le jeune millionnaire se paie alors une équipe d’ingénieurs qui donnent vie à des tentacules imprimées en 3D et animées au moyen de 8 moteurs, le tout entièrement manipulable avec 4 doigts.

Les plans de ce cosplay haut de gamme seront bientôt mis en ligne par Erik Finman. Et une commercialisation a même été envisagée…

  Laisse un commentaire
Avatar