La 5G sera déployée à Paris pour tous les opérateurs d'ici février 2021

Eliran
19 janvier 2021
Eliran

Le patron de Free, Xavier Niel, a annoncé que la 5G serait déployée à Paris pour tous les opérateurs "avant fin février". Ce déploiement aurait pris du retard car la mairie a peur des éventuels impacts de la 5G sur l'environnement...

La 5G arrivera "avant fin février" à Paris

A aujourd'hui les opérateurs mobiles Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom ont déjà mis en service plus de 7500 antennes 5G sur le territoire, tout en évitant soigneusement de couvrir les grandes métropoles. C'est une situation inédite, les grandes villes étant généralement prioritaires (à tort ou à raison) en terme d'amélioration de leur infrastructure.

La 5G sera déployée à Paris pour tous les opérateurs d'ici février 2021

Dans un entretien donné à BFM Business, Xavier Niel, le patron de Free Mobile, a annoncé que la 5G serait enfin disponible à Paris "avant fin février pour tous les opérateurs". Selon lui les raisons de ce retard sont à imputer à la mairie de Paris :

Parce que Paris a été une ville prudente, il y a eu une peur. La ville a essayé de faire les choses plutôt bien.
J’étais un peu critique il y a un mois, mais j’ai l’impression que les choses avancent dans le bon sens.

Excès de prudence ou conséquence de la désinformation dont est victime cette nouvelle technologie ? A vous de juger.

La mairie de Paris veut que les citoyens "réfléchissent sur les impacts de la 5G"

Anne Hidalgo n'est pas confiante au sujet de la 5G et elle protège vraisemblablement aussi ses arrières en période pré-électorale. Entre novembre et décembre 2020, la Mairie de Paris a organisé une conférence citoyenne à laquelle étaient conviés 80 habitants de Paris et de la Petite couronne, dans laquelle il a été question de l'impact de la 5G sur notre environnement.

La 5G sera déployée à Paris pour tous les opérateurs d'ici février 2021 #2

Bienvenue au pays de la démagogie électorale, dans lequel on consulte des gens sans aucune compétence pour décider de mesures qui devraient être évaluées par des experts (ça ne vous rappelle rien ?).

Quoiqu'il en soit, ces simples citoyens ont émis 21 recommandations autour de cinq thèmes :

  • l'impact environnemental
  • l'impact socio-environnemental
  • le respect des libertés publiques et la protection des données personnelles
  • le progrès et l'innovation
  • et la protection des enfants face aux usages numériques

Des métropoles comme Nantes et Lille ont également lancé des conférences citoyennes sur le même modèle. La mairesse de Lille, Martine Aubry, a d'ailleurs annoncé qu'elle effectuerait un moratoire sur ce sujet jusqu'à que l'Anses (l'Agence nationale de sécurité sanitaire) publie un rapport sur l'impact négatif ou non de la 5G (notez la tournure négative "à priori" de la formule).

Attendu en 2021, le rapport de l'Anses s'annonce crucial. Il devra notamment apporter des réponses autour "des éventuels effets biologiques ou sanitaires, qui seraient spécifiquement attribués aux nouvelles bandes de fréquences 5G".
On aurait peut-être du commencer par là avant de demander l'avis du public non ?

Etes-vous inquiets sur les effets de la 5G ?