Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ?

Le long métrage Captain Marvel était très attendu par les fans pour plusieurs raisons. C’est le premier film du MCU centré autour d’une héroïne féminine, laquelle a été teasée comme le personnage le plus puissant de cet univers cinématographique. Attendue littéralement comme le messie qui va sauver tout le monde, elle arrive 9 mois après le Ant Man et la Guèpe, une durée qui ne doit rien au hasard. Alors, Captain Marvel a-t-elle réussi son entrée dans le MCU ? On vous dit tout dans notre critique sans spoiler.

Captain Marvel : une super héroïne en quête d’identité

Le film d’Anna Boden et Ryan Fleck nous emmène dans les années 90 découvrir les origines de Captain Marvel, bien avant l’arrivée des Avengers.

Contrairement aux origins story standards, la genèse du personnage ne nous est pas présentée de façon linéaire mais à travers la quête identitaire du personnage principal. Captain Marvel a perdu la mémoire, et elle cherche un équilibre entre son identité Kree, son côté humain, et son statut de super héroïne en devenir. Et forcément cette troisième quête nous intéresse particulièrement, puisque Kevin Feige nous a prévenu qu’elle deviendrait l’héroïne la plus puissante de la galaxie (Thanos n’a qu’à bien se tenir).

Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ?

Le film se décompose en trois parties (qui ne se valent pas toutes malheureusement) et mettent chacune en avant une de ces identités.

En toile de fond, il s’appuie également sur un thème qui avait déjà exploité dans Avengers : l’ère d’Ultron : la fin justifie-t-elle vraiment les moyens ? Même les supers héros les plus puissants peuvent avoir des problèmes de conscience, et hésiter sur la façon d’utiliser leurs super-pouvoirs.

La quête d’identité du personnage principal ne se termine d’ailleurs pas avec la fin du film. En effet si le long métrage s’intitule Captain Marvel, à aucun moment Carol Danvers n’est appelée ainsi par qui que ce soit. Il faudra certainement attendre Avengers Endgame pour qu’elle prenne officiellement cette identité.

Captain Marvel : un casting de choc

Le point fort du film reste son casting. Le duo Samuel L Jackson et Brie Larson sort son épingle du jeu et insuffle une bonne dose d’humour. L’acteur Ben Mendelsohn, qui interprète Thalos, nous livre également une performance très réussie et parvient à incarner un méchant dont l’histoire est bien plus subtile qu’elle n’y paraît.

Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ? #2

L’arrivée de Goose le chat de Captain Marvel est également à saluer. Il joue un rôle à part entière dans le film, et on comprend pourquoi il a fait l’unanimité auprès des fans. On croise d’ailleurs les doigts pour que ce dernier fasse au moins un apparition dans Avengers : Endgame.

Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ? #3

Un léger bémol pour l’apparition un peu rapide de l’Agent Coulson dont le rôle se limite finalement à un caméo : il méritait mieux selon nous.

Les soldats de l’armée Kree présents dans le film, n’ont pas forcément brillé non plus, Jude Law en particulier livrant une performance qui manque de subtilité. On peut s’interroger aussi sur la nécessite de la présence de Ronan l’Accusateur et de Korath, qui font certes le lien avec le MCU, mais n’apportent pas grand chose au film.

Tout cela sent un peu trop le fan service et c’est dommage…

Des effets spéciaux haut niveau

Coté cascades, effets spéciaux et combats, les films du MCU n’ont plus rien à prouver. Les combats sont nombreux et réussis, rien à dire de ce coté là. Le film réalise tout de même une prouesse assez impressionnante en rajeunissant numériquement le Samuel L Jackson pendant près de 2 heures de film.

Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ? #4

L’acteur de 70 ans en parait vraiment 30 de moins, et si par moments son body language peut éventuellement trahir son véritable age, on doit reconnaître que la post prod a fait un travail exceptionnel. On se dit aussi que la présence réduite de l’Agent Coulson est peut-être finalement liée à des questions purement pratiques, afin de limiter le budget SFX qui a du être encore plus élevé que pour un film « classique » du MCU.

Un scénario très travaillé

Le scénario du film et même sa promotion ont été particulièrement travaillés. Dans un premier temps on salue les studios d’avoir réussi à teaser le film avec des nombreuses bandes annonces et 9 mois d’attente, sans spoiler l’intrigue comme c’est malheureusement souvent le cas des blockbusters. En effet même tous les teasers reprennent essentiellement des images des 20 premières minutes du film.

Un soin tout particulier a été apporté à vérifier point par point qu’aucune incohérence ne se glisse dans le MCU à travers ce film qui se déroule plusieurs années avant le premier Iron Man. La deuxième scène post-générique en est l’exemple même selon nous.

Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ? #5

Enfin, la gestion des pouvoirs de Captain Marvel est intelligente. En effet il n’était pas évident d’introduire le personnage « le plus puissant de tout le MCU » sans aussitôt réduire à néant tous les enjeux du film (le film Lucy de Luc Besson étant un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire). Et il faut reconnaitre qu’Anna Boden et Ryan Fleck s’en sortent plutôt bien de ce coté.

Avis Captain Marvel

On sort du film en se disant que c’est un bon divertissement, de bonne facture et sans gros défaut. Mais si les réalisateurs ont fait le job, ça s’arrête là, il manque « le petit plus » qui aurait pu donner son identité au film.

En effet malgré l’introduction un peu différente de la genèse du personnage, et des rebondissements inattendus dans l’intrigue, cette dernière reste trop linéaire. Un énorme travail a été fait afin que chaque détail se connecte parfaitement au MCU, sans doute un peu au détriment du reste.

Si des films comme Doctor Strange, Ant Man, Les Gardiens de la Galaxie ou Black Panther on réussi à apporter chacun leur touche d’originalité, Captain Marvel est quant à lui beaucoup trop similaire aux origins movies de la Phase 1 du MCU qui ne nous font plus autant vibrer.

Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ? #6

Les scènes d’actions sont efficaces et on apprécie le côté tenace, voir badass de Captain Marvel. Le caractère féministe mis en avant lors de la promotion du film reste relatif dans les deux premiers tiers du film, et par moment un peu trop forcé aussi (l’utilisation de la chanson I’m just a girl lors d’une scène d’action étant même limite incongrue).

On aurait aimé un peu plus de prise de risque avec un film plus engagé et un personnage plus attachant. C’est certes un début encourageant pour le personnage, mais on en attendait plus.

Finalement le film Captain Marvel, en salle depuis le 6 mars, fera surtout figure d’un bon apéritif permettant d’attendre le plat principal prévu pour le 24 Avril prochain.

Bande Annonce Captain Marvel

Fiche du film Captain Marvel
Captain Marvel
3.5

Titre original : Captain Marvel
Sortie : 06/03/2019
Réalisation : Anna Boden Ryan Fleck
Avec : Ben Mendelsohn, Brie Larson, Clark Gregg, plus
  26 NEWS SUR CE FILM

L'avis de caro sur Critique Captain Marvel : une origin story trop classique ?

7/10
Le film Captain Marvel est bon, mais reste un peu trop classique, dans la veine de origins story de la Phase 1 du MCU. Les scènes d'actions sont efficaces et on apprécie le côté tenace, voir badass, de Captain Marvel. Ça reste donc un bon divertissement, efficace mais sans plus, qui a tout de même le mérite de nous permettre de patienter en attendant Avengers Endgame.
DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar