Jeudi 22 Juin 2017

On a testé l'Otome "Is it love, Gabriel"

Un Otome ? C’est quoi ?

Tout d’abord, vous vous demandez sans doute ce qu’est un Otome ? Et bien c’est simple, il s’agit d’un jeu de drague pour filles.

Je sais, là tout de suite, vous voulez simplement fuir cet article et je vous comprends. Moi-même j’hésite à simplement m’arrêter ici, mais soyons tolérants et allons plus loin dans la découverte de ce genre de jeux vidéo !

Asakura.Otome.full.68918

Les Otome sont donc des jeux de rôle mélangeant le style simulation et roman photo dans lesquels vous incarnez en général une jeune fille en fleur parfaite en tout point de vue, qui se retrouve dans une quelconque situation professionnelle ou étudiante, pendant laquelle elle va faire la rencontre de tout un tas de jeunes hommes qui, mystérieusement, tomberont tous amoureux d’elle.

Le but du jeu c’est donc d’avancer dans l’histoire en prenant tout un tas de décisions qui auront chacune une conséquence sur l’évolution de votre relation amoureuse avec telle ou telle personne.

Hoo je sens que ça devient compliqué, donc résumons simplement :

  • Tu choisis la réponse A tu pécho le beau gosse
  • Tu choisis la réponse B tu pécho le beau gosse, mais pas tout de suite

C’est vrai que de prime à bord lorsqu’on parle de jeux vidéo, on ne pense pas vraiment à ce genre-là, pas en tant que mâle dominant (je présume, n’étant pas trop mâle moi-même).

Toutefois il faut admettre que c’est un style qui se démocratise de plus en plus à travers le monde, certains rassemblant des millions de joueurs sur le net, même s’il reste un style que l’ont retrouve surtout sur smartphone ou pc et non sur console.

C’est pourquoi j’ai décidé de m’intéresser à ce genre et j’ai testé pour vous Is it love Gabriel, un jeu téléchargeable sur vos smartphones et tablettes.
Parce que oui, non seulement beaucoup crieront que ce n’est pas un « vrai jeu » mais en plus, il n’est pas sur console, ô hérésie…

Et si on jouait ?

ScreenShot014

Is it love – Gabriel, c’est l’histoire d’une jeune femme qui arrive dans une grande ville après avoir trouvé le boulot de ses rêves. Gabriel, son manager en chef – et bombe sexuelle selon ses dires – lui fera tourner la tête dès les premières secondes de leur rencontre. Réussira-t-elle à le conquérir malgré les innombrables obstacles sur leur chemin?

Voilà le pitch de départ, commence alors l’aventure.

Testons un Otome is it love, Gabriel

Pas de problèmes de prise en main avec ce genre de jeux, puisque la seule chose à faire c’est de choisir entre deux réponses possibles et de regarder les belles petites images qui s’affichent.

L’histoire est simple et rapidement nos choix influent sur les réponses donnés par les PNJ, même si malheureusement deux possibilités de choix à chaque fois me laissent à penser que l’histoire ne laissera pas place à beaucoup de rebondissements…

Cela dit il faut admettre que plus les minutes passent plus l’on désire connaitre la suite des événements : c’est comme commencer un bon bouquin, la différence c’est que vous en êtes l’héroïne et que vos décisions influent directement sur la suite des événements.

Chaque choix donne lieu à un dialogue et une histoire différente, ce qui peut rendre le tout assez intéressant. Évidemment, on est loin d’un bon Final Fantasy même si on les classe dans la même catégorie « jeux de rôle » (heu….) , toutefois, quand on s’ennuie dans le métro ou le bus, cet Otome peut être sympa, surtout si vous êtes quelqu’un de patient, ce qui n’est pas mon cas.

Car oui, vous possédez un nombre de points qui se renouvelle automatiquement chaque jour, ce nombre de points vous permet d’avancer dans le jeu et vous stoppe donc en plein milieu d’une conversation lorsqu’ils sont épuisé, logique, et bien sûr, on en a peu (300 de base).

Beaucoup de commentaires défendent cette réalité en prétextant que si on possédait énormément de points le jeu se terminerait beaucoup trop vite… et bien je vous le dis, c’est faux ! J’ai craqué, pris dans l’engrenage de cette histoire passionnelle, désireuse de connaitre absolument la suite, alors j’ai acheté des points, car comme tout bon jeu en ligne et gratuit de base, vous pouvez acheter des « vies » ou plutôt des potions à des prix exorbitants/raisonnables (rayez la mention inutile).
J’ai dû accumuler presque 10.000 points et je n’ai toujours pas réussi à terminer l’histoire qui commence clairement à traîner en longueur. C’est peut-être là le plus grand défaut de ces jeux, ils semblent ne jamais se terminer, puisque de nouveaux chapitres sont créés régulièrement. Mais honnêtement, une fois le but principal atteint – c’est-à-dire faire craquer un homme – tout devient très prévisible et assez rébarbatif.

ScreenShot001

Pour conclure, cet Otome n’est sans doute pas le meilleur du genre, ni le pire, mais il reste un bon jeu pour sourire et passer le temps. Cela étant dit ne faites pas l’erreur de dépenser de l’argent pour lui, vous le regretterez et au mieux, vous tomberez sur le message suivant en cours de jeu « chapitre en cours d’écriture » et vous aurez alors dépensé huit euros pour rien…
Non non, je ne parle pas par expérience personnelle…

  • Jouabilité : 10/10 impossible de ne pas réussir à y jouer
  • Histoire : 6/10 intéressant quand on y pense, mais trop long
  • Personnages : 5/10 caricature totale, mais c’est un Otome, la base de ce genre de jeu c’est des persos simples et ressemblant à ceux des feux de l’amour
  • Design/Graphisme : 8/10 dans un style mangas, le tout est plutôt beau
  • Note globale : 5.5/10 amusant, mais sans plus

DOSSIERS

is it love

gabriel is it love

is it love gabriel

is it love jeu

is it love personnages

is it love star wars

it is love

jeu m is it love

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Afficher les commentaires

  • 1
    emy Il y a 3 mois

    bonjour , j’ai commencé le jeu et j’ai adoré moi aussi prise par l’histoire . Merci pour ton avis ,
    cependant j’ai une question a vous poser , est ce possible de cumuler des points d’actions au fil des jours (si on ne joue pas la partie mais si on se connecte ) comme sur amoursucré ?
    Je pense faire ça afin de pas payer et de regretter au final …

Publisher Google+