Samedi 24 Juin 2017

Alcatraz : la nouvelle série produite par J.J. Abrams

Bon, encore une série estampillée J.J. Abrams ! Mais, quel est le degré d’implication du créateur de Lost dans Alcatraz ?
Au vu du résultat, je ne dirai pas énorme ! Mais, pardon, voilà que je spoile mes propres critiques… zut de zut !!!

alcatraz_movies_1280x1024_hd-wallpaper-363933

Bienvenue à Alcatraz

Le 21 mars 1963, 203 détenus et gardes ont disparu de la prison d’Alcatraz. En 2011, ils réapparaissent les uns après les autres. Une fliquette, un spécialiste du sujet et un agent fédéral vont les traquer pour les remettre en prison !

Rebecca Madsen (Sarah Jones, vue dans Sons of Anarchy), un agent de police, se retrouve malgré elle impliquée dans une chasse à l’homme. La cible ? Jack Sylviane, incarcéré sur Alcatraz et prétendu mort, dans les années 60. Or, il est bien vivant et n’a pas vieilli du tout. Afin de le coincer avant qu’il ne tue à nouveau, Rebecca se tourne vers Diego Soto (Jorge Garcia, Lost), propriétaire d’un magasin de comics et auteur de plusieurs livres sur Alcatraz. A eux deux, ils tentent d’arrêter Sylvane et de comprendre le phénomène.

Très vite, ils croisent la route d’Emerson Hauser (Sam Neil, Jurassic Park) qui dirige une cellule spéciale, située sous Alcatraz et qui n’a qu’un but : intercepter tous les détenus disparus ! Car, Jack ne serait que le premier des 203 disparus ! Ils ont donc du pain sur la planche car, il faut le dire, tous ces affreux personnages sont tueur d’enfants, sniper fou, empoisonneur, violeur, braqueur de banque et autres meurtriers… que du beau monde…

Cette série se résume en une simple addition : Les 4400 + Prison Break = Alcatraz ! Le coup des disparus qui réapparaissent plusieurs années après, ben on nous l’a déjà fait ! Le coup du « vis ma vie de détenu qui se fait tabasser », ben on connaît aussi (et perso, je n’aime pas) ! Certes, le combo ultime des deux : c’est nouveau ! Du coup, chaque épisode nous présente un des disparus et l’on passe non-stop des années 60, où l’on suit sa vie carcérale et toute la violence que ça implique, et le temps présent, où il tue à tour de bras! En gros, c’est super violent !

Les acteurs ne sont pas mauvais, mais leurs persos sentent le réchauffé : la flic tête brûlée et dont la famille est impliquée ; le chef taciturne au grand cœur qui n’est pas des plus innocents et le geek, super calé sur son sujet mais en décalage avec le monde cruel dans lequel il se retrouve projeté. Malgré tout, le trio fonctionne. Par contre, le scénario peine car tous les épisodes suivent le même déroulement: un sixty-threes (c’est leur petit surnom) arrive. Il bute/viole/vole (rayez la mention inutile). Il se fait repérer par notre trio de choc. Echange de coups de feu/coups de cisaille/coups de marteau (pour vomir, prenez le sac sous votre siège). Poursuite. Arrestation/mise à mort/torture du détenu !

Je n’ai rien contre une bonne série fantastique et le pitch de celle-ci ne m’a pas déplu. Mais, le scénario rame et traîne à nous faire découvrir des petites choses de-çi de-là… Mais, pourquoi ont-ils disparus ? Où étaient-ils ? Pourquoi reviennent-ils maintenant ? Pourquoi sont-ils encore plus méchants (si si, j’vous jure) ? A quoi servent les clés (les cléééés !) ? Qui tire les ficelles ? Et d’autres questions qui en dévoileraient trop… Du mystère, y’en a, c’est sûr ! Mais, le public restera-t-il pour obtenir les réponses ? Le résultat me paraît trop léger pour dire oui. Surtout quand on sait que la saison 1 compte 13 épisodes (10 déjà diffusés) et risque de ne pas avoir de saison 2.

Franchement, si vous voulez un bon JJ Abrams, tentez plutôt Person of Interest qui tient bien plus la route!

Bande annonce Alcatraz

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+