Dimanche 20 Août 2017

Test Age of Wonders III : le retour tant attendu

game-monitor-ageofwonders
Souvent comparée à Heroes of Might and Magic, la série Age of Wonders est apparue dans les années 2000 en sortant coup sur coup trois opus, le dernier en date étant Age of Wonders : Shadow Magic, en 2003 il y a plus de 10 ans.
Mais depuis Overlord II sorti en 2009 le Triumph Studio était resté muet.

Certaines mauvaises langues qui annonçaient la fin du studio allemand on du être surpris lorsqu’en février 2012 ils ont annoncé la sortie d’Age of Wonders III, le quatrième opus de la série.
Cette annonce a d’ailleurs fait pas mal de bruit puisque Markus « Notch » Persson, le créateur de Minecraft en personne, a participé au financement du jeu.

J’ai enfin pu mettre la main sur Age of Wonders III, alors qu’est ce que ça vaut ?

Un air de campagne

Après autant d’attente, la première chose qu’on a envie de faire, c’est de de jeter un œil a la campagne, ou plutôt aux deux campagnes correspondent aux deux camps d’un même conflit.

Au choix les elfes ayant pour objectif d’éradiquer tout ce qui n’est pas ennemis des humains, ou les humains qui œuvrent pour la paix et l’harmonie entre les peuples (ah bon ?) en les intégrant à leur empire sans vraiment leur demander leur avis (ah oui je me disais aussi).
Selon le camp que vous aurez choisi, vous serez présenté comme les gentils ou les méchants, dans des passages de journaux intimes en début de mission (que vous allez très vite vouloir passer le plus vite possible).

Durant vos parties vous aurez oscillerez entre bien et mal, mais cet aspect du jeu ayant très peu d’intérêt, vous finirez vite par l’oublier.
D’ailleurs de manière générale, ces scénarios étant très bridés vos possibilités de développement seront plus que limitées…

Test Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attendu

Sachant cela, les habitué du style se jetteront directement dans le vif du sujet. Age of Wonders III se montre très correct avec des scénarios fournis assez variés allant de la guerre totale, à la capture de légendaire cités en passant par différents tournois…
Que vous jouiez seul ou en multijoueur, en opposition ou encore en coopération, les cartes aléatoires tiendront les acharnés en haleine et la bonne nouvelle c’est que ce mode est entièrement personnalisable !

La taille varie de petite – déjà pas si petite – à très grandes – comprenez immenses – tout comme la nature du sol, le nombre d’adversaires ou les ressources de départ.
Vous pourrez d’ailleurs choisir de partir de rien, ou de commencer déjà Empereur à la tête d’une armée digne des plus grandes contrées.

Un arriviste pas si pacifiste que ça

ME3050240527_2
Le départ chez les Humains

Pour mieux explorer les différents aspects du jeu, je vous conseille de commencer avec un officier sorti de l’école en guise de héros et sa caravane en guise d’empire. Perdu au milieu de nulle part vous partirez à la recherche d’une terre pour vous établir et bâtir votre capitale.

Petit à petit votre hameau deviendra un bourg, un village pour enfin devenir une mégalopole à la population croissante de plus en plus vaste.
Pendant que vous serez occupé à faire prospérer votre empire et à le développer, votre héros et son armée iront explorer, piller, voler, massacrer tout ce qui se trouve sur la carte.

Si les premières heures de jeu vous feront penser à un 4X médiévalo-fantastique, une fois votre empire installé et le coté gestion assez léger du jeu maîtrisé vous pourrez enfin passer aux combats à grande échelle.
Après avoir affronté des ennemis faiblards en résolution automatique, vous devrez voir plus loin et élaborer de vraies stratégies de guerre afin de faire tomber les villes ennemies et de vous imposer comme le seigneur incontesté des territoires conquis !

Test Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attendu

Les combats au tour par tout sont assez similaires à ce qui se fait ailleurs : vue aérienne du champ de bataille, découpé en hexagones.
Vos troupes composées de six unités au maximum, affronteront les troupes ennemis sur un terrain jonché d’obstacles, rendant l’utilisation d’unités à distance totalement stratégique.

Au final le positionnement de vos unités importera plus que leur puissance : si vous prenez vos ennemis à revers ou en tenaille, vos dégâts seront multipliés et leur ripostes amoindries.
Une bonne gestion vous permettra de vaincre des unités plus puissantes que les vôtres sur le papier, parfois même sans trop de pertes (ndlr : comme dans l’Art de la Guerre de Sun Tzu).
En avançant dans le jeu, vous allez vous rendrez compte que les combats ne se limitent pas à deux escouades puisque si vous attaquez sur un hexagone, toute les troupes se trouvant sur les 6 cases alentours se joindront au combat. Par conséquent, sept armées pourront s’affronter simultanément, pour un total de 42 unités.

Ça c’est la classe

Test Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attenduTest Age of Wonders III : le retour tant attendu

En fonction de la classe de votre héros vous pourrez invoquer plus moins d’unités en provenance de vos casernes.
En avançant dans l’arbre de recherche, vous constaterez rapidement que le héros est capable d’engager des soldats uniques, que vous pourrez intégrer a votre armée.

Chaque classe ayant un style assez différent et vous devrez réfléchir votre stratégie en conséquence.

Vous aurez le choix entre six classes lors d’une création de partie.
L’archidruide par exemple pourra invoquer en quelques tours une bête a corne puissante, ou un animal aléatoire.
Outre cela il pourra utiliser des sorts durant les batailles afin d’invoquer des unités à chaque tour, rendant cette classe idéale pour quiconque aime submerger l’ennemi d’unité.

Six c’est aussi le nombre de races jouables, mais leurs particularités restent limitées, et il s’agira plus de cosmétique que d’autre chose.
De plus, au fur et a mesure de vos parties, vous absorberez différents empires et cités rendant votre empire et vos armées cosmopolites mélangeant plusieurs races.

Un jeu pas toujours abouti

Tout n’est pas parfait dans Age of Wonders III et j’ai été un peu déçu par le manque de profondeur du jeu sur certains points.

Vous aurez vite la sensation d’un nombre d’unités assez faible, et vous vous surprendrez souvent à faire les mêmes encore et encore.
La diplomatie se résumera globalement a « guerre » ou « paix » quant à l’économie elle ne sera pas d’un grand intérêt non plus et vous aurez vite plus de ressources que nécessaire.

Enfin quelques bugs de caméra apparaîtront parfois au cours de vos parties, notamment en ce qui concerne la gestion de la caméra à la souris.

Age of Wonders III : le test complet en vidéo

DOSSIERS

avis age of wonders 3

Age of Wonders III
Note Rédaction
Note Lecteurs
Note Globale
7/10
- /10
7.0/10

Plateforme(s) : PC
Type de jeu : Stratégie au tour par tour Site officiel

Avis

Age of Wonders III hésite entre 4X et combat au tour par tour. Le manque d’intérêt des volets politique, économie et évolution technologique ne sont pas compensés par les races présentes qui manquent de particularité.

Visuellement réussi, le jeu souffre également de quelques soucis techniques, dont on espère qu’ils seront rapidement patchés.

Le champ de bataille quand à lui reste très addictif, les affrontements procurant toujours autant de plaisir, qu’il s’agisse de détruire une forteresse, de contourner des hordes d’ennemis ou d’assiéger les plus grandes cités.

Les différentes classes jouables étant très éloignées les unes des autres en terme de gameplay, cela allongera la durée de vie et vous permettra de trouver votre style préféré, tout en compensant le manque d’unité différentes.

Malgré ses quelques lacunes, Age of Wonders III vous tiendra en haleine pendant plusieurs dizaines d’heures.

  • Visuellement agréable
  • Des combats à sept armées palpitants
  • Des maps gigantesques sur plusieurs étages, grâce aux souterrains
  • Les différentes classes changent le jeu du tout au tout
  • Le générateur de cartes aléatoires
  • Peu d’unités
  • Campagnes pas toujours intéressantes
  • Quelques bugs techniques
  • La diplomatie, la recherche, et l’économie n’ont que peu d’impact
Noter Age of Wonders III
Bon Plan Age of Wonders III
Age of Wonders III
Plateforme(s) : PC
Type de jeu : Stratégie au tour par tour
Prix 39.99€
Acheter
Fiche complète

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+