TikTok lance Grace, une IA pour concurrencer ChatGPT

L’IA est de plus en plus présente dans le monde des réseaux sociaux. Après Snapchat, qui a lancé son chatbot MyAI, TikTok serait sur le point de lancer le sien.

TikTok lance Grace, une IA pour concurrencer ChatGPT

Grace, un nouveau chatbot IA pour TikTok qui pourrait remplacer Tako

Google, Microsoft ou Amazon ont déjà commencé à intégrer l’IA dans leurs outils à travers Google Bard, Microsoft Bing ou Amazon Bedrock. Les GAFAM (les cinq grandes firmes américaines qui dominent le marché du numérique) ne sont pas les seules à s’intéresser à l’IA : le réseau social Snapchat a lancé le mois dernier MyAI, son chatbot intelligent, et le réseau social TikTok devrait à son tour présenter très bientôt le sien.

Selon Bloomberg la société mère de TikTok, ByteDance, travaille actuellement un chatbot appelé Grace. Ce chatbot est basé sur plusieurs modèles de langage différents a déclaré un employé qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat.

L’annonce de « Grace » est assez inattendue étant donné qu’en avril dernier ByteDance avait annoncé travailler sur un autre projet de Chatbot du nom de code de Tako, lequel était destiné à répondre aux questions des utilisateurs et à recommander des vidéos en fonction de vos recherches.

Pour le moment, TikTok n’a pas confirmé l’existence de Grace, c’est pourquoi l’information est encore à prendre avec des pincettes.

En Chine la course à l’IA est également lancée depuis un moment, et si elle se faisait jusqu’à présent uniquement entre concurrents chinois sur un (énorme) marché local, c’est sur le point de changer.

ChatGPT et les IA non chinoises sont interdits en Chine

Développée par l’entreprise américaine Open AI, ChatGPT, la référence actuelle en termes d’IA est actuellement interdite en Chine. Les chinois ont pour le moment comme seule alternative Ernie Bot de l’entreprise Baidu, un outil encore vraiment rudimentaire.

TikTok lance Grace, une IA pour concurrencer ChatGPT #2

Alibaba est également en train de développer un chatbot IA concurrent, mais on ignore quand il sera mis en ligne.

Pour le moment les IA chinoises sont loin d’etre aussi performantes que celles présentées par les GAFAM, mais quand on voit le chemin parcouru en moins d’un an par Open AI, il ne fait aucun doute qu’elles rattraperont rapidement leur retard.

L’intégration de ce type d’IA dans une application comme TikTok (1,2 milliards d’utilisateurs dans le monde) risque par ailleurs de poser de gros problèmes de confidentialité, la Chine étant encore plus mauvaise élève que l’Europe ou les USA quand il s’agit de respecter la vie privée des utilisateurs. Finalement Trump avait peut-être raison quand il a tenté d’interdire TikTok aux USA