14 anecdotes sur RoboCop

20 mai 2021
La Rédaction

Sorti en 1987, RoboCop est loin d’etre un blockbuster comme les autres. Comme dans la plupart des films de Paul Verhoeven, de nombreux messages politiques corrosifs sont distillés en filigrane tout au long du film. Mais saviez vous que le réalisateur néerlandais avait d’abord refusé le projet ou qu’Arnold Schwarzenegger était pressenti dans le rôle principal ?

Voici 14 anecdotes de tournage autour du plus célèbre de tous les flics de Détroit.

Le scénario de RoboCop est inspiré de Blade Runner

Edward Neumeier a commencé sa carrière de scénariste pour la Colombia en 1982. A la meme époque, Ridley Scott tournait Blade Runner dans le studio voisin et Neumeier en a profité pour observer discrètement ce qui s’y passait.

Blade Runner mettant en scène des replicants, des androïdes quasiment humains, ce qui lui a donné l’idée d’un scénario avec un robot observant les hommes, idée qui à évolué vers celle d’un homme transformé en robot.

14 anecdotes sur RoboCop

Les bases du scénario de RoboCop étaient posées.

  • Blade Runner [4K Ultra HD + Blu-Ray-Version Final Cut-Boîtier SteelBook]
  • Blade runner: Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

Verhoeven ne voulait pas réaliser Robocop

Le studio Orion qui a produit le film voulait au départ le cinéaste anglais Alex Cox (La Mort en prime) à la réalisation. Ce dernier ayant refusé ils se sont tournés vers Kenneth Johnson (L’Incroyable Hulk) qui a lui aussi refusé. Paul Verhoeven, leur troisième choix, a non seulement refusé à son tour, mais il a meme carrément jeté le script du film à la poubelle.

C’est finalement la femme de Verhoeven qui l’a persuadé de relire le scénario pour se faire une deuxième opinion. Le cinéaste néerlandais l’a donc finalement relu et il y a trouvé des éléments bien plus complexes qu’à sa première lecture, qui méritaient d’etre approfondis.

  • Robocop [Blu-Ray]
    The disk has French audio and subtitles.
  • Robocop-La trilogie

La réalisation de RoboCop est très inspirée du comic book The Dark Knight Returns de Frank Miller

Le comic book The Dark Knight Returns de Frank Miller est un vrai petit bijou pour tout collectionneur de comics qui se respecte.

Sorti en 1986, soit un an avant le film RoboCop, il a fortement inspiré Paul Verhoeven comme en témoigne le photomontage ci-dessous :

14 anecdotes sur RoboCop #2

Ce n’est donc pas un hasard si Frank Miller a ensuite été embauché pour écrire le scénario de Robocop 2 et Robocop 3.

  • The Dark Knight Returns: The Last Crusade
    DC Comics
  • The Dark Knight Returns: The Golden Child Deluxe Edition

Arnold Schwarzenegger ou Rutger Hauer étaient pressentis pour incarner Robocop

Plusieurs acteurs ont été envisagés pour le role de RoboCop. Paul Verhoeven souhaitait engager son acteur fétiche, Rutger Hauer (le meme que dans Blade Runner), mais le studio Orion pensait davantage à Armand Assante, Michael Ironside et surtout à Arnold Schwarzenegger.

Le studio a estimé que Rutger Hauer ou Arnold Schwarzenegger étaient bien trop massifs pour porter le costume de Robocop et Paul Verhoeven s’est donc rabattu sur Peter Weller, qu’il avait remarqué dans Les aventures de Buckaroo Banzai dans la 8e dimension.

14 anecdotes sur RoboCop #3

Nancy Allen n’était pas le premier choix pour jouer Anne Lewis

Pour incarner le personnage d’Anne Lewis, Paul Verhoeven avait pensé à l’actrice Stephanie Zimbalist, connue pour son rôle dans la série policière Remington Steele, qui selon les rumeurs était sur le point d’etre annulée.

14 anecdotes sur RoboCop #4

Seulement la série a finalement été renouvelée et l’actrice n’a donc pas pu se libérer pour Robocop. C’est finalement Nancy Allen qui a récupéré le rôle.

Peter Weller a souffert en enfilant le costume de Robocop

Peter Weller a perdu en moyenne un kilo lors de chaque journée de tournage tellement il avait chaud et pénait à se mouvoir dans le costume de Robocop.

14 anecdotes sur RoboCop #5

Comme il l’a expliqué dans plusieurs interviews, Robocop a été le rôle le plus difficile physiquement qu’il ait jamais joué.

Peter Weller restait dans le personnage de Robocop meme en dehors du tournage

Peter Weller restait tellement dans son personnage de Robocop une fois la caméra coupée, qu’il demandait à ce que tout le monde l’appelle « Robo » sur le plateau.

Une situation qui a rapidement dégénéré, l’acteur Miguel Ferrer qui se moquant ouvertement de Weller à ce sujet.

14 anecdotes sur RoboCop #6

L’un des acteurs principaux de Dr Quinn a joué un rôle particulier dans Robocop

Plusieurs scènes du film ont marqué les esprits, dont celle où le cyborg n’hésite pas à tirer une balle dans les parties génitales d’un malfrat.

Cette courte scène a fait le buzz à l’époque et permis à Donna Keagan, le loubard émasculé, d’etre casté comme Hawk Lawson dans la célèbre série Dr Quinn.

14 anecdotes sur RoboCop #7

Et oui c’est bien Joseph Gordon Levitt au centre de la photo !

Le personnage de Clarrence Boddicker est inspiré d’Himmler

Paul Verhoeven a choisi Kurtwood Smith pour incarner le criminel Clarrence Boddicker car selon lui, l’acteur ressemblait au célèbre commandant nazi Henrich Himmler.

14 anecdotes sur RoboCop #8

Ce n’est donc pas du tout un hasard si l’acteur porte exactement les mêmes lunettes que le Chef suprême des SS.

La mort d’un criminel baigné dans une cuve de produits toxique a été compliquée à tourner

La mort du criminel Emil, qui percute de plein fouet une cuve de produits toxiques, est certainement la scène la plus choquante et la plus violente du film.

Pour réaliser cette séquence le maquilleur Rob Bottin a eu recours à des prothèses en latex, mais aussi utilisé un mannequin ressemblant au personnage et jeté des ballons remplis de reste de nourriture sur le pare-brise du véhicule.

Avant la 3D il fallait etre créatif pour tourner ce genre de scènes !

Le massacre de l’ED-209 a été inspiré par un fantasme de Neumeier

La scène mythique dans laquelle le robot ED-209 assassine un employé de l’OCP dans une salle de réunion a été inspirée par un fantasme assez malsain d’Ed Neumeier.

Le scénariste a raconté en interview à quel point il détestait les réunions interminables qui lui étaient imposées par le studio Orion, et qu’il rêvait qu’un robot débarque à l’improviste dans la pièce et massacre tout le monde.

Paul Verhoeven a fait deux caméos dans Robocop

Paul Verhoeven apparait par deux fois devant la caméra dans le film Robocop.

Son premier caméo est très discret, puisqu’on ne voit qu’une photo de lui sur un écran d’ordinateur.

En revanche on le voit beaucoup mieux quand Robocop vient chercher le criminel Leon dans une boite de nuit, le cinéaste néerlandais étant filmé quelques secondes en gros plan, alors qu’il danse comme un fou.

14 anecdotes sur RoboCop #9

Robocop a failli être classé X

Comme ça a été aussi le cas pour Scarface, la MPAA a d’abord classé le film X à cause de sa violence extrême.

Verhoeven et son équipe ont du remonter le film pas moins de 12 fois avant que Robocop ne puisse enfin etre classé R.

Le premier film Robocop a failli avoir droit à une suite tournée par Neill Blomkamp

Lorsque Neill Blomkamp, le réalisateur de District 9 est monté en 2019 sur le projet de RoboCop Returns, une suite directe du premier film Robocop (qui annule donc ses suites Robocop 2 et 3), les fans étaient en lice.

Une joie qui a été de courte durée, le cinéaste s’étant rapidement retiré du projet …

Alors connaissiez-vous toutes ces anecdotes sur le film ? Si vous en avez l’occasion, il se laisse revoir, meme si bien évidemment il a un peu vieilli. Quoiqu’il en soit il reste bien meilleur que son reboot de 2014, qui mérite sa place bien au chaud dans une poubelle aux cotés du reboot de Total Recall …

Fiche du film RoboCop

RoboCop

3.5

Titre original : Robocop
Série :
Sortie : 19/01/1988
Réalisation : Paul Verhoeven
Avec : Dan O'Herlihy, Kurtwood Smith, Miguel Ferrer, plus