7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit

19 mai 2021
La Rédaction

Avant 1988 il y avait d’un coté le cinéma traditionnel et de l’autre le cinéma d’animation pour les enfants. Et puis Robert Zemeckis s’est lancé dans un projet fou : réunir les deux à l’écran dans un long métrage pour les adultes. Qui Veut la Peau de Roger Rabbit ? est à ce titre une petite révolution à lui seul, et encore maintenant le film réserve quelques surprises.

Bill Murray était pressenti pour jouer Eddie Valiant

Pour le rôle d’Eddie Valiant, le comparse de Roger Rabbit, le studio a d’abord pensé à Bill Murray.

7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit

L’acteur n’ayant jamais répondu à l’appel des producteurs, les studios se sont mis en quête d’un remplaçant.

C’est grâce à sa fille que Bob Hoskins joue dans le film

Quand on lui a proposé de jouer dans un film dans lequel il donnerait la réplique « dans le vide » à un personnage qui ne serait jamais sur le plateau, Bob Hoskins a d’abord pensé refuser.

7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit #2

S’il a finalement changé d’avis et accepté d’interpréter le détective Eddie Valiant, c’est grâce à sa fille de 3 ans, qui elle aussi à l’époque jouait avec ses amis imaginaires.

Tim Curry devait jouer le rôle du juge DeMort

Si Christopher Lloyd a rendu inoubliable le personnage du juge DeMort, il n’était pas le premier choix du studio.

En effet c’est d’abord l’acteur Tim Curry qui était pressenti pour incarner le personnage, mais lors des auditions, le studio a trouvé l’acteur trop terrifiant.

7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit #3

Plusieurs personnages de cartoons ont été recalés

Et oui meme certains personnages de dessins animés ont raté leur casting. Si le long métrage compte une bonne centaine de toons, certains ont été volontairement mis de coté.

Parmi les recalés, citons en particulier :

  • Popeye
  • Tom et Jerry
  • Tic et Tac
  • ou Pépé le putois

7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit #4

Et oui, meme en 1988 Pépé le Putois ne faisait pas l’unanimité…

Bugs Bunny fait un doigt d’honneur à Mickey

Qui veut la peau de Roger Rabbit est le seul film à avoir jamais réuni à l’écran les deux personnages de cartoons les plus mythiques du 20ème siècle : Bugs Bunny et Mickey Mouse.

Toutefois nos deux amis n’ont pas l’air de bien s’entendre, car dans la seule scène ou ils sont réunis, le célèbre lapin fait carrément un doigt à Mickey !

7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit #5

La trempette tue vraiment les Toons

La trempette, le moyen cruel qu’a trouvé le juge DeMort pour tuer les personnages de cartoons n’est pas qu’une simple invention.

En effet dans l’industrie du dessin animé dans les année 80, avant l’arrivée des ordinateurs, on utilisait vraiment une combinaison de diluants pour corriger ou carrément effacer des dessins sur les celluloïds d’animation.

7 anecdotes sur Qui veut la peau de Roger Rabbit #6

Bob Hoskins a pris une année de repos après le film

Le tournage de Qui veut la peau de Roger Rabbit fut tellement éprouvant pour Bob Hoskins qu’il décida de prendre une année sabbatique après le film.

Il a expliqué en interview qu’il avait continué d’entendre la voix de Roger Rabbit au quotidien bien après le clap de fin, ce type d’hallucination ayant de quoi inquiéter n’importe qui sur sa santé mentale…

Fiche du film Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

3.5

Titre original : Who Framed Roger Rabbit
Sortie : 18/10/1988
Réalisation : Robert Zemeckis
Avec : Alan Tilvern, Bob Hoskins, Charles Fleischer, plus