Après Facebook, Google bannit aussi les pubs sur les crypto-monnaies

Andy
14/03/18
Andy Rakotondrabe

Via une note de blog de ce mercredi 14 mars 2018, Google a officiellement annoncé qu’il allait bannir les publicités mais aussi les contenus liés aux cryptodevises à partir de juin 2018.

Une telle annonce a de quoi couper les ailes des sociétés spécialisées dans les monnaies digitales, qui se sont déjà fait bannir de Facebook le mois dernier. Elles ne pourront plus poster de publicités relatives aux « paris financiers » sur Google, aux cryptos et autres options binaires ni dans les pages recherches ni sur leurs sites éditeurs partenaires AdSense.

Après Facebook, Google bannit aussi les pubs sur les crypto-monnaies #1

Halte aux publicités nuisibles

Selon le Directeur des annonces de Google, Scott Spencer, cette décision a été prise pour « l’amélioration de l’expérience publicitaire sur le web ».
Pour ce faire, le géant du web a fait de « la suppression des publicités nuisibles ou intrusives » une véritable priorité.

Après Facebook, Google bannit aussi les pubs sur les crypto-monnaies #2

Scott Spencer a également confié à CNBC que le groupe ne pouvait pas deviner ce que l’avenir réservait aux cryptomonnaies. Cependant, la firme a constaté que « Ça nuisait aux consommateurs ou du moins que ça avait un potentiel pour nuire ».
C’est la raison pour laquelle Google a décidé de « prendre une approche extrêmement prudente sur la question ».

Google et Facebook sur la même longueur d’onde

Fin janvier 2018, Facebook avait annoncé que la plateforme, Instagram et Audience Network seraient bientôt débarrassés des publicités en rapport avec le Bitcoin, les ICO et les cryptomonnaies.
D’après la firme de Mark Zuckerberg, les devises digitales « sont souvent associées à des pratiques trompeuses. »

Après Facebook, Google bannit aussi les pubs sur les crypto-monnaies #3

Pour Facebook et Google, il s’agit d’une question de confiance et de sécurité.
Google a déclaré en 2017 avoir éliminé 3,2 milliards d’annonces publicitaires qui ne respectaient pas ses règles. Cela correspond au double du nombre d’annonces qu’il avait supprimées en 2016.

Beaucoup se demandent si le Bitcoin ne va pas encore plonger un coup suite à l’annonce de Google, d’autant qu’il est à nouveau repassé sous la barre des 7000 dollars cette semaine…

  Laisse un commentaire
Avatar