Non, Fortnite ne rend pas les joueurs addicts mais plus heureux

Anthony
19 octobre 2019
Anthony Brogat

C’est la psychologue derrière Fortnite qui l’assure : le jeu ne rend pas accro. C’est même tout le contraire en fait !

Epic Games et ses « cobayes » humains

Non, Fortnite ne rend pas les joueurs addicts mais plus heureux

Si vous n’avez pas encore lu notre article sur l’ addiction de Fortnite chez les joueurs on vous résume la situation. Des avocats canadiens intentent une action contre Fortnite, un jeu créé par des psychologues spécialisés pour inciter les enfants à en vouloir toujours plus, exactement à la manière d’un jeu de casino.

Les avocats canadiens affirment même que « des cobayes pour s’assurer que leur attention était captée tout au long des essais, en traquant le moindre décrochage d’attention » et que Epic Game « a omis et/ou négligé de divulguer les risques et dangers associés à l’utilisation de Fortnite, ce qui enfreint la Loi sur la protection du consommateur « .

Réaction côté Fortnite

Non, Fortnite ne rend pas les joueurs addicts mais plus heureux #2

La réaction de la psychologue française Celia Hodent ne s’est pas faite attendre. Celle qui collabore avec les éditeurs de jeux vidéo (Ubisof, Epic Games, LucasArts) en tant que directrice de l’expérience utilisateur se veut rassurante. Selon elle tout va bien, Fortnite n’est pas aussi maléfique qu’on le dit et son but est le-même que tous les autres jeux finalement :

Ce que veulent faire la grande majorité des créateurs et créatrices de jeu, c’est rendre les gens heureux et non rendre les gens addicts

Pour ce qui est des cobayes, là elle donne une réponse bateau qui élude le cœur du problème, à savoir l’addiction, et préfère parler de l’engouement du jeu :

Effectivement, on fait venir des personnes qui vont tester les jeux. L’idée est de tester un produit en développement pour s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes. Oui, on va regarder si les gens y sont intéressés ou pas. Un jeu vidéo qui n’est pas engageant, on ne va pas y jouer !

De toute façon Fortnite, c’est pourri. Et ce sera ça ma conclusion.

DOSSIERS
Anthony
Anthony  1830 articles
  Laisse un commentaire
Avatar