Elon Musk implante une puce à un singe pour lui permettre de jouer aux jeux vidéo par la pensée

Anthony
8 février 2021
Antho

Elon Musk nous livre les avancées technologiques réalisées par sa star-up Neuralink. Force est de constater que les résultats sont déjà là ! Le milliardaire excentrique (si, un peu ! ) précise avoir réussi à implanter une puce dans la tête d'un singe pour lui permette de jouer aux jeux vidéo par la pensée. Vivement les premières réactions de la PETA !

"C’est un singe heureux"

Elon Musk implante une puce à un singe pour lui permettre de jouer aux jeux vidéo par la pensée

Permettre à un singe de débuter une carrière de gamer pro, non, ce n'est pas de la maltraitance animale. Il n'a même pas besoin de se servir de ses pattes, ce n'est même pas du travail forcé ! Blague à part, Elon Musk affirme que les vidéos dévoilant les exploits cérébraux du singe seront dévoilées dans les prochaines semaines.

Comme le rapporte Bloomberg, c'est sur l'application Clubhouse (un réseau social ultra sélect) que s'est exprimé le patron de Neuralink à propos de son singe 2.0. Il a ainsi affirmé :

Nous avons un singe avec un implant sans-fil dans le crâne et des petits capteurs qui peut jouer aux jeux vidéo avec son esprit. Vous ne pouvez pas voir où est l’implant et c’est un singe heureux. Nous avons la plus sympa des infrastructures pour singes dans le monde et nous voulons qu’ils jouent à mind-Pong ensemble

Et Call Of pour 2022 !

Neuralink ou le rêve un peu fou de l'interface cerveau-machine

Elon Musk implante une puce à un singe pour lui permettre de jouer aux jeux vidéo par la pensée #2

Au mois d'août dernier, c'est sur des cochons que Neuralink avait implanté son Interface Cerveau-Machine (ICM). Rappelons qu'initialement Neuralink avait planifié les premiers tests sur les humains en 2020.

Il est vrai que depuis son lancement en 2016, la start-up créée par l'entrepreneur charismatique pour imaginer l'architecture d'une ICM s'est montrée plus discrète que ses autres sociétés. Et Elon Musk est connu pour se lancer dans toutes sortes de projets délirants. (pardon, "avant-gardistes") et à se donner un peu en spectacle aussi, c'est vrai. Cela reste aussi un entrepreneur déterminé qui aime aller aux bouts de ses projets.

Les nouvelles déclarations de M. Musk laisse penser que d'autres singes pourraient se voir implanter le mystérieux dispositif. C'est toujours délicat d'aller trifouiller dans la caboche d'un petit animal pour y installer un objet connecté. Attendons de voir si le singe est aussi heureux qu'il le prétend.