Crypto-monnaies : la banque de Corée du Sud lance sa monnaie numérique

Eliran
26 octobre 2020
Eliran

La banque de Corée du Sud a annoncé le 14 octobre dernier, le lancement d’un projet pilote de monnaie numérique. Cette crypto-monnaie sera émise par sa banque centrale en collaboration avec de grandes entreprises mais aussi avec plusieurs banques nationales et devrait être disponible courant 2021.

La banque de Corée du Sud prépare sa propre monnaie virtuelle depuis 2019

Après deux années d’étude sur le sujet, la banque de Corée a finalement validé le lancement de sa propre monnaie virtuelle. Cet projet ne vise évidemment pas à remplacer le Won, mais à déterminer si la monnaie numérique peut remplacer les espèces ou les formes existantes de monnaie fiduciaires dans certains secteurs d’activité.

Des serveurs dédiés à la blockchain de cette nouvelle monnaie ont déjà été mis en production par la Banque de Corée, comme l’a expliqué un responsable du projet aux journalistes de Korea Times :

Nous prévoyons de créer un environnement virtuel en utilisant la blockchain pour tester tester si notre monnaie virtuelle de banque centrale peut être utilisée pour des transactions réelles sur le long terme.
Cette monnaie virtuelle sera officiellement disponible d’ici quelques mois et nous allons tester un certain nombre de scénarios de transactions dans diverses circonstances. Les tests se feront de manière autonome, sans association avec aucune entreprise.

La Corée du Sud a déjà statué sur les Crypto-monnaies

Pour le moment, le processus de lancement de cette cryptomonnaie n’en est qu’à la deuxième phase d’un processus en trois étapes. L’émission de cette monnaie virtuelle ne sera lancée que lors de cette troisième étape prévue pour le début de l’année 2021.

Crypto-monnaies : la banque de Corée du Sud lance sa monnaie numérique

La Corée du Sud est très avancée dans le domaine des cryptomonnaies, puisque début 2020, le pays a adopté une loi pour légaliser et réglementer l’industrie des cryptomonnaies.

Selon Kim Seong-Ah, président de l’Association Blockchain de Corée du Sud :

La nouvelle législation devrait permettre au marché des cryptomonnaies d’échapper à la mauvaise perception du public en matière de fraude et de détournement de fonds.
Cette loi pourrait constituer une base solide sur laquelle l’industrie pourrait construire la transparence et la confiance.

De plus en plus de pays pensent aussi à produire leur propre monnaie virtuelle

La Corée du Sud n’est pas le seul pays à s’intéresser de près aux monnaies virtuelles. Le Venezuela a lancé sa monnaie virtuelle en 2018 mais surtout la Chine est également très avancée sur ce sujet.

En juillet 2020 la Banque Populaire de Chine a dévoilé sa propre monnaie numérique souveraine et des villes comme Pékin ou Shanghai, utilisent déjà un yuan numérique. Des discussions sont aussi en cours aux Etats Unis, portées par la Digital Dollar Foundation, mais aucun projet n’est encore lancé du coté de chez Trump…

  Laisser un commentaire
Avatar