Ce bois est aussi transparent que du verre

Pas d’erreur dans le titre, il s’agit bien de bois transparent ! Des chercheurs mandatés par le ministère américain de l’Agriculture ont réussi l’exploit de créer un matériau d’un nouveau genre alliant les propriétés isolantes du bois à la transparence du verre. La maison de demain s’annonce chaude et lumineuse !

Du bois aussi fin et lumineux que du verre !

Ce bois est aussi transparent que du verre

Quand des ingénieurs du Laboratoire des produits forestiers et des chercheurs rattachés au ministère de l’Agriculture américaine planchent sur les matériaux de construction de demain cela donne un morceau de bois aussi fin et lumineux qu’un bout de verre. La description de ce matériau composite augure des maisons lumineuses et bien isolées :

Le développement de matériaux composites transparents pourrait potentiellement offrir des vitres moins chères et plus économes en énergie, remarquent les chercheurs dans leur étude. Le bois transparent est un exemple particulièrement prometteur, tant il se montre efficace dans la gestion de la lumière et de la chaleur.

Le Balsa dans collimateur des chercheurs

Ce bois est aussi transparent que du verre #2

Le bois en question est le résultat de la transformations de petits morceaux de bois de Balsa, un arbre d’Amérique du Sud réputé pour son bois particulièrement cassant. Si ce nom vous évoque quelque chose c’est sans doute parce que vous avez la passion du modélisme !

Pour parvenir à ce résultat, le bois de Balsa est trempé dans une solution à température ambiante selon la technique de « l’oxydation en bain de sel ». Pour simplifier, le procédé consiste à détruire les matières organiques pour ne garder que les molécules de cellulose qui composent le matériau. Se faisant, la planche de Balsa devient transparente. Un coup d’alcool polyvinylique finit de les transformer en « verre ».

Un matériau révolutionnaire

Ce bois est aussi transparent que du verre #3

En plus d’être moins lourd, le matériau en question serait aussi plus robuste que le verre classique (il plierait plutôt que de casser) et ce grâce à la cellulose qui résiste au procédé. Ses propriétés isolantes en ferait également un futur concurrent sérieux du bois.

DOSSIERS
  Afficher les commentaires
Avatar

  • 1
    Pierre
    Pierre Il y a 1 semaine

    « bálsamo «, bois utilisé au Brésil dans la fabrication de fûts