Valerian : bide aux USA, succès en France

Fiche du film Valérian et la Cité des Mille Planètes
Valérian et la Cité des Mille Planètes
2

Titre original : Valerian and the City of a Thousand Planets
Sortie : 26/07/2017
Réalisation : Luc Besson
Avec : Cara Delevingne, Clive Owen, Dane DeHann, plus
  5 NEWS SUR CE FILM

Luc Besson, est l’un des rares réalisateurs français connus aux USA grâce à des films comme LéonLe Cinquième Elément ou encore Lucy.

Sa dernière super-production Valerian est en salles depuis le 26 Juillet dernier en France, et le moins que l’on puisse dire c’est que les retours sont vraiment variés entre les spectateurs qui ont adoré et ceux qui ont détesté (lire notre critique ici).

Valerian : bide aux USA, succès en France

Cette fiction est tout simplement le film français le plus coûteux jamais réalisé avec environ 200 millions d’euros engagés sur le projet. Un budget pharaonique, pour un film qui pourrait signer le déclin d’Europacorp, sa maison de production…

Valerian fait un démarrage prometteur dans l’hexagone

Sur le sol français le film a fait un démarrage record avec 375 400 entrées dans 970 salles le jour de sa sortie.
C’est le second meilleur démarrage d’un film en France cette année derrière Moi, moche et méchant 3 (455 713 entrées) et devant Fast & Furious 8 (312 235 entrées) et Pirates des Caraïbes 5 (302 336 entrées).

Au bout d’une semaine d’exploitation, le film affiche d’ailleurs l’excellent chiffre de 1,6 millions de spectateurs.

Valerian : bide aux USA, succès en France

Si Luc Besson et EuropaCorp peuvent s’en réjouir, c’est une toute autre histoire chez nos voisins américains…

Valerian : le film démonté par la critique et un démarrage catastrophique aux USA

Réussite en France mais échec aux USA, le film a récolté seulement 17 millions de dollars pour son premier week-end et fait plonger EuropaCorp à la bourse de Paris avec une baisse de -8,41%.

Le marché américain, qui est l’un des plus grands a donc énormément  déçu la société de production qui espérait pouvoir enfin le conquérir.

Valerian : bide aux USA, succès en France

Le film qui a certes des défauts a fait l’objet d’une véritable campagne de bashing qui peut expliquer en partie d’aussi mauvais résultats.

Selon le Hollywood Reporter :

Les Razzies (qui récompensent les pires films chaque année) n’ont pas besoin d’attendre la fin de l’année pour désigner un gagnant pour 2017
[…]
Les chefs de studio à Hollywood peuvent respirer tranquillement. Cette fois, au moins, ils ne seront pas responsables de l’énorme film de l’été que personne ne veut voir, puisque celui-ci est une importation française.

Le magazine IndieWire est encore plus virulent en qualifiant Valérian de « film obèse qui a la masse d’une étoile morte » tandis que le New York Daily News compare le film à « un vaisseau moribond et sans capitaine qui sombre dans l’oubli ».

Des critiques franchement exagérées selon nous, un film comme Transformers The Last Knight étant nettement moins bon qu’un Valerian certes très imparfait.

Europacorp peut-il survivre à un échec commercial de Valerian ?

A l’heure actuelle Europacorp doit engranger environ 400 millions de dollars de recettes pour rentrer dans ses frais. Si ce n’est pas le cas, même si le film a déjà été vendu pour le second marché (franchises TV, DVD, etc.) il pourrait signer le déclin de la société de production.

Valerian : bide aux USA, succès en France

Mais tout n’est pas perdu, il y a encore de l’espoir car le film sort ce 2 Août chez nos amis britanniques et suivra dans près de 9.000 salles en Chine.

Espérons maintenant que d’autres films à l’affiche comme Dunkerque ou La planète des singes : Suprématie ne lui feront pas trop d’ombre…

Noter : Valérian et la Cité des Mille Planètes

valerien succes ou bid septembre

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Afficher les commentaires

  • 1
    beurk!!! Il y a 4 mois

    long et ch… logique pour une m*rd*
    les 2 séquences d’intro ne servent à rien excepté à un public débile (d’enfants?) qui ne comprend rien!
    on va tellement nous expliquer la station spatiale et ça gâche le mystère de la planète machin donc quel intérêt?!
    Et puis les scènes de blabla, parlottes continuelles: mais montrez-nous autre chose que les 2 conducteurs en train de parler surtout si apparemment vous avez des effets spéciaux à absolument caser puisque c’est le seul intérêt!!!
    sinon quel rapport avec la bande dessinée? aucun!
    les rapports justement entre les 2 personnes sont trahis: ils ne sont pas du tout explicites et demeurent toujours ambigus sur papier…
    le casting est raté: les voix aussi bien québécoises que française n’arrangent rien! un gamin pour jouer Valérian et un mannequin ne donnant pas non plus envie pour jouer le fantasme qu’est normalement Laureline?! argh!!!!
    et ces scènes d’actions continuelles: elles existent où dans la BD?!
    le titre provient des 2 premiers tomes, ok, et on se prend dans la tronche le scénario du tome 6… où est la logique?!
    le scénario est nase, la réalisation cherche à prouver sa virtuosité frénétique apparemment…
    au final rien de bon, un peu de beau et encore les effets de la planète machin au début c’est pas ça, c’est pas Avatar!!! c’est certain. ratage. déception. trahison. je vais relire tous les tommes que j’ai, revoir le 5ème élément: est-ce que ça va me consoler?! j’en doute! pur film commercial sans intérêt et avec que des intérêts… financiers. dommage et dommages… sidérant pas sidéral. de nullité. navrant.

Publisher Google+
Les Chevaliers du Zodiaque : un remake en préparation chez Netflix

Fermer