Tesla développe des robots humanoïdes contrôlés par l'Autopilot

21 août 2021
Antho

Encore une lubie d'Elon Musk ? L'excentrique milliardaire aussi connu pour sa maîtrise d'un "marketing du rêve" que pour ses nombreuses maladresses sur Twitter revient à la charge avec une nouvelle idée fantaisiste en tête : un robot de 1.8 m de haut et de 125 kgs doté d'un écran à la place du visage du système Autopilot Tesla pour animer tout ça. M. Musk aurait-il finalement dépassé sa peur d'une intelligence artificielle dominant le monde ?

Optimus, le robot Tesla "amical" !

Tesla développe des robots humanoïdes contrôlés par l'Autopilot

C'est lors du AI Day organisé par Tesla que M. Musk a présenté "Optimus" son robot à taille humaine "destiné à être amical" actuellement en cours de développement au sein de son département R&D . Amical oui ! On ne fabrique pas de robots-tueurs ou d'androïdes en quête de réponses existentielles dans les usines Tesla. Nous voilà rassurés.

Toujours dans le registre de la sécurité, Elon Musk a insisté sur le fait que son futur produit sera conçu de sorte à ce que vous "puissiez le maîtriser". Ce n'est pas parce qu'il mesure 1.8 m et pèse 125 kgs qu'il fera la loi à la maison !

Le PDG de Tesla précise également que :

Ce robot humanoïde sera conçu pour accomplir des tâches dangereuses, répétitives ou ennuyeuses. Je pense qu'à l'avenir, les métiers physiques seront un choix, si vous voulez le faire, vous le pourrez, mais des robots seront là pour remplacer les humains qui ne veulent plus le faire.

Un vrai scénario SF ! Notons toutefois que le gabarit d'Optimus le limite beaucoup dans ses déplacements. Sa vitesse de pointe avoisine les 8km/h ce qui vous laissera largement le temps de le semer en cas de folie meurtrière consécutive à un gros bug, à un virus informatique ou simplement à une prise de conscience le poussant à considérer toute forme de vie humaine comme inférieure et devant être éliminée. é

L'Autopilot aux commandes

Tesla développe des robots humanoïdes contrôlés par l'Autopilot #2

C'est une toute autre mission que se voit aujourd'hui confiée le système de conduite autonome de Tesla. Après les voitures, les logiciels qui alimentent l'Autopilot pourraient en effet prendre les commandes du robot Optimus et le guider pour comprendre et obéir aux ordres que M. Toutlemonde pourrait lui donner dans un futur proche.

Mais comme toujours avec Elon Musk, il est difficile de faire la différence entre ce qui relève du possible et du "commercialisable" du simple appât marketing destiné à faire rêver les clients, les employés et les investisseurs.

Peut-on s'attendre à voir le robot Optimus investir les usines Tesla et remplacer la main d'œuvre de chair et d'os ? Le fondateur de Tesla a répondu que cela n'était pas dans ses projets. robo