Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ?

18 août 2016
La Rédaction

Les derniers films Warner Bros / DC ne laissent personne indifférent, entre des journalistes qui les critiquent avec une virulence parfois excessive, et des spectateurs enthousiastes qui vont les voir massivement au cinéma.
Films complètement ratés ou chefs d’oeuvre ? Même si on a notre propre avis, on vous laisse vous faire votre propre opinion.

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ?

Il y a quelques jours, notre expert DC et Marvel publiait un article dans lequel il expliquait pourquoi il avait trouvé le Joker de Suicide Squad complètement raté.
L’un de nos lecteurs trouvant au contraire cette nouvelle version du Joker particulièrement réussie a souhaité réagir et on s’est dit que ça ferait un très bon point de vue complémentaire, d’autant que même à la rédaction on n’est rarement tous du même avis sur un film !

N’hésitez pas vous aussi à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires, ou à nous envoyer comme Bryan un article quand la boite de commentaires vous parait trop petite 😉

Non Jared Leto n’est pas un Joker raté, c’est même le contraire

Bonjour à tous ! C’est un réel plaisir d’avoir l’opportunité de défendre un point de vue qui n’est pas partagé par tous, certes, mais qui mérite qu’on s’y intéresse.

Lassés de ce bashing à deux sous dont souffre Suicide Squad et le Joker de Jared Leto ? Au contraire, insatisfait de la prestation de Mister J ?

J’ai mon point de vue, vous l’aurez compris, mais avant de le défendre laissez-moi vous préciser une chose : c’est un fan inconditionnel du Joker des comics qui vous parle.
Le nom d’Azzarello vous donne envie de dépecer des inconnus ? The Killing Joke est votre Bible ? Bienvenue vous êtes au bon endroit !

Non-initié ? Pas d’inquiétude je vais faire de mon mieux pour rendre cet article accessible à tous, mon but étant de vous faire réfléchir sur cette interprétation du méchant le plus emblématique de toute l’histoire des comics.

Le Joker a un rôle secondaire dans Suicide Squad et c’est bien normal

Commençons par le commencement. Si vous êtes entrain de lire ceci je suppose que vous avez vu le film et vous l’aurez remarqué le Joker n’est pas un personnage central de l’intrigue. Pire, bon nombre de ses scènes, notamment celles aperçues au cours des diverses bandes-annonces, ont été coupées au montage.

Pourquoi ? C’est bien simple chers lecteurs : le film s’appelle Suicide Squad et ni Suicide Squad and The Joker ni Suicide Squad VS The Joker.

Trop développer l’histoire du Joker, même mise en lien avec celle d’Harley, aurait trahi le film et c’est bien pour cela que le créateur originel de Suicide Squad, John Ostrander, se dit choqué par tant de haine vis-à-vis du film en général. Il ne comprend pas non plus ce que l’on reproche au degré de présence du Joker dans le long métrage…

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #2

Oui, le Joker ne fait pas partie de la Task Force X, se contenter de flashbacks et d’interventions en lien avec l’intrigue est donc tout à fait logique, même si comme bon nombre d’entre vous j’en voulais plus !

Jared Leto est un Joker différent

On se calme les amis, je vous entends déjà marmonner…
Oui j’ai trouvé que Jared Leto était un Joker exceptionnel, et pour plusieurs raisons.

Un travail titanesque

Ceux qui connaissent Jared Leto le savent, l’acteur oscarisé en 2014 se donne corps et âme pour entrer dans chaque nouveau rôle, au sens propre du terme : prise de muscle intense pour coller au rôle du Joker, entretiens avec des personnes mentalement instables, visionnage de vidéos violentes…
Bref pas besoin d’argumenter sur ce point Leto a pris à cœur ce rôle qu’il considère lui-même comme « l’honneur d’une vie ».

Un rendu qu’il faut juger dans les détails

Crevons l’abcès immédiatement : on aime ou pas.
Les cheveux fluo, les tatouages, le style gangsta, je ne discuterai pas des goûts de chacun. Force est de constater que ni Nicholson ni le regretté Ledger n’auraient été crédibles en Prince du crime propriétaire d’un club où Harley se déhanche avec panache…

Ce style particulier colle pourtant parfaitement avec l’univers pop mis en place dans Suicide Squad. Certains disent, je cite qu’il en fait trop mais situons un peu le personnage.

Le Joker qu’est-ce que c’est au fond, sinon un excentrique mégalomane capable de tuer quiconque lui piquerait la vedette, passant continuellement de la folie comique à la folie meurtrière si bien qu’il est la définition même de l’imprévisibilité ?

Nous sommes d’accord ? Bien !
Reprenons alors.

La psychologie du Joker respectée dans les moindres détails

Première scène, le Joker drague la future Harley

Il sait pertinemment que sans elle il ne quittera pas de sitôt sa camisole, donc il la charme :

Je ne vis que pour ces moments docteur

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #3

Cependant remarquez le changement de visage soudain quand il comprend qu’il a réussi son coup : le Joker a chassé sa proie, l’a eue et se permet donc de lui demander une mitrailleuse…
Imaginez trois secondes la psychiatre, pas très sûr d’elle, tenter d’obtenir une telle machine ? C’est à mourir de rire non ?

Deuxième scène, le club

Ici ce qui est fascinant c’est de jouer l’absence comme Leto le fait dès le début. Son regard vide est saisissant de réalisme.

Harley est sa chose et quand il l’offre comme un bout de viande à son partenaire en affaires on ne sait pas vraiment quoi penser : est-il excité par le concept de partage ou cherche-t-il à s’amuser avec son associé avant de le tuer pour avoir insulté Harley ?

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #4

La réponse n’est pas claire cependant une personne termine sa journée avec une balle dans la tête… À méditer.

Troisième scène, l’abattoir 

Un Joker organisé, craint et respecté. Un Prince en son royaume où lui seul dicte les lois… Cette scène est extrêmement importante chers lecteurs !

En effet, elle nous permet de mieux cerner la psychologie de ce Joker et de nous rassurer sur un point primordial : non, il n’est pas très sain d’esprit !

Ici c’est bien la scène du baisemain qui nous le confirme car ce moment riche en intensité (personne ne sait quel sort Mister J réserve à sa proie) qui bascule en un instant avec un rire et un rapprochement soudain n’a rien de sensé !

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #5

Mettez-vous une minute à la place de cet homme : c’est effrayant, un véritable ascenseur émotionnel !

Quatrième scène, le Joker s’organise

J’avoue que je rêvais de voir le Joker menacer la famille de l’une de ses victimes pour obtenir une information ou un objet.

Inutile de préciser que je suis satisfait !

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #6

En plus d’apporter une réponse crédible à la problématique de la micro-bombe implantée dans le cou d’Harley, cette scène d’action, ou le clown Prince du crime et ses hommes prennent d’assaut une usine, nous offre une énième preuve de la cruauté du Joker de Jared Leto et un terrifiant sourire de plus !

Cinquième scène, la cuve

Le jeu de la torture psychologique est poussé à son paroxysme. Lui-même est tombé dans cette cuve, il n’a jamais eu le choix, donc pourquoi ne pas faire germer l’envie d’Harley de compléter sa transformation volontairement ?

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #7

C’est purement sadique et c’est tout ce que nous, amateurs du personnage, apprécions.

Sixième scène, le Joker tente de récupérer son bien

Vous n’avez sans doute pas manqué de le remarquer : le Joker a bien poussé Harley dans la scène de l’hélicoptère, pour la tuer.

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #8

Le voilà peut-être le souci : le montage tout public d’un film né dans un pays où le cinéma est prude et où les violences ne sont pas tolérées sans une interdiction pour les moins de 17 ans… Autant dire renoncer à une partie de son public comme l’a fait courageusement un certain Deadpool.

Pour en revenir à cette sixième scène, le rire de Leto est dans le thème, ça transpire la folie. Seul regret suite à ce moment : ne pas avoir sur le montage final la scène où Mister J dégoupille une grenade.
Pourquoi ? Cette image c’est le Joker il n’y a rien à ajouter. Un des visages les plus proches d’une majorité des comics consacrés au clown Prince du crime.

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #9

Si certes Ledger est plus proche que Leto du Joker d’Azzarello c’est davantage du point de vue physique que psychologique :

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #10

Scène finale, Mister J récupère sa précieuse Harley

Oui chers amis, la scène finale de ce film appartient bien au Joker et à Harley.
Enfin surtout au Joker…
Hasard ? HaHaHaHaHaHa…

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #11
Non, hommage. Purement et simplement.

On n’en a pas fini avec le Joker

Si Ryan Gosling a dit non pour ce rôle, refusant de s’engager sur plusieurs films, nous sommes en droit de penser que Leto, malgré la déception liée aux critiques reviendra dans la peau de l’emblématique vilain de chez DC.

Bonne ou mauvaise nouvelle, toujours est-il que Jared Leto mérite plus de scènes pour convaincre les plus réticents et il est injuste sinon carrément ridicule de le critiquer autant pour seulement 7 minutes de présence à l’écran.

Suicide Squad : pourquoi Jared Leto est un meilleur Joker que Heath Ledger ? #12

On espère déjà en découvrir davantage dans la version longue de Suicide Squad et sans doute dans le rôle du grand méchant du film solo de Batman.

En conclusion j’espère pouvoir débattre avec vous de cet article qui ne représente que mon avis et qui respecte celui de chacun.

Alors commentez et n’oubliez pas : la vie c’est surtout rire et mourir !

Jared Leto en Joker est

Fiche du film Suicide Squad

Suicide Squad

2.5

Titre original : Suicide Squad
Série : , ,
Sortie : 03/08/2016
Réalisation : David Ayer
Avec : Adam Beach, Adewale Akinnuoye, Cara Delevingne, plus