Complètement possédée, cette machine à café rappelle le danger des objets connectés

Anthony
29 septembre 2020
Antho

Un objet anodin du quotidien qui devient complètement dingue et se prend pour le diable, ça donne quoi ? Un chercheur en sécurité informatique s’est sérieusement posé la question et a décidé de tenter le coup avec une innocente machine à café.

Pas de rançon, pas de café !

Complètement possédée, cette machine à café rappelle le danger des objets connectés

Ce n’est pas un scoop, les objets connectés sont des portes ouvertes pour les hackers. Martin Hron nous le rappelle une fois de plus en nous montrant les conséquences de la mise en place d’un ransomware dans sa machine à café. Celle-ci refuse d’accomplir sa mission tant qu’une rançon n’a pas été payée. Attention, ces images peuvent choquer :

Le Wi-Fi, la porte ouverte au démon !

Complètement possédée, cette machine à café rappelle le danger des objets connectés #2

Une faille au niveau de la connexion Wi-Fi, il n’en faut pas plus pour permettre à un hacker chevronné pour transformer votre existence en enfer sans caféine. Avec son expérience, M. Hron nous met en garde, certes avec humour, contre un danger bien réel et qui nous touche tous. Et si cela marche avec un cafetière, dites-vous que l’expérience peut être reproduite avec n’importe quel autre objet connecté.

Souvenons-nous de ce casino piraté via le thermomètre d’un aquarium, ou plus effrayant encore, de ces babyphones détournés par un hacker pour observer des enfants dans leur chambre et leur murmurer des choses à l’oreille…

Espérons que la mise en situation de M. Hron incite les fabricants à être plus exigeants en matière de sécurité.

DOSSIERS
  Laisser un commentaire
Avatar