Instagram et Snapchat bloquent Giphy à cause d'un GIF raciste

Andy
15/03/18
Andy Rakotondrabe

Instagram et Snapchat ont suspendu temporairement l’accès à giphy.com après avoir découvert un GIF raciste sur leur plateforme.
Depuis le 9 mars 2018, les utilisateurs des deux réseaux sociaux ne peuvent donc plus ajouter de GIF animés provenant du site Giphy dans leurs stories.


Instagram et Snapchat bloquent Giphy à cause d un GIF raciste #1

Pourquoi Instagram et Snapchat ont désactivé les GIF ?

D’après Techcrunch, le GIF apparaissait lorsqu’on lançait une recherche sur le mot « crime » dans Giphy.
C’est de cette manière que de nombreux utilisateurs l’ont remarqué et ont été indignés par le message qu’il véhiculait…

Instagram et Snapchat bloquent Giphy à cause d un GIF raciste #2



Le GIF qui a depuis été supprimé comprenait un message raciste et un compteur montrant le nombre de personnes noires assassinées.

Pour sa défense, Giphy a expliqué qu’il a été victime d’un « bug » dans ses filtres de modération. Les porte paroles du service ont également ajouté :

Nous assumons l’entière responsabilité de cet incident et nous nous excusons sincèrement à quiconque aurait été offensé.

Les GIF animés toujours disponible sur Facebook et Facebook Messenger

Bien que Snapchat et Instagram aient tous deux suspendu provisoirement toute collaboration avec Giphy, Facebook Messenger n’en a pas fait autant.
Les internautes peuvent toujours publier des GIF sur l’application de messagerie instantanée de Facebook Messenger.

Instagram et Snapchat bloquent Giphy à cause d un GIF raciste #3

Snapchat a déclaré à Techcrunch qu’il attendait que l’équipe de Giphy règle le problème.

Quant à Instagram, les dirigeants ont clairement indiqué que ce type de publication n’était pas admis sur son application (encore heureux).
Giphy a de son coté affirmé avoir déjà résolu le problème et déclaré également avoir pris des mesures pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus.

Désormais, tous les GIF seront passés au crible !

  Laisse un commentaire
Avatar