Google a transféré 20 milliards d'euros aux Bermudes pour ne pas payer d'impôts

Anthony
5 janvier 2019
Anthony Brogat

20 milliards d’euros, c’est le transfert de fonds ahurissant qu’a réalisé Google au cours de l’année 2017. Pour éviter de payer trop d’impôts, la firme utilise une technique bien rodée et trop bien connue des fuyards fiscaux dite du « double sandwich irlandais, néerlandais ». Mais tout ceci est parfaitement légal bien entendu.

Google dans son petit paradis fiscal…

Google a transféré 20 milliards d'euros aux Bermudes pour ne pas payer d'impôts

Les Bermudes, ses plages, ses eaux turquoises… sa fiscalité facile et ses banques pas trop regardantes. Google a trouvé là un vrai petit coin de paradis pour réaliser son montage financier (montage aujourd’hui mis en lumière par la société Bloomberg). Si le nom du double sandwich irlandais, néerlandais ne vous dit rien, son principe, lui, vous est sans doute familier. La technique consiste a créer une société-écran en Irlande (celle de Google se nomme d’ailleurs Google Netherlands Holdings BV) qui accueillera temporairement les fonds avant que ceux-ci n’atteignent finalement les portes du paradis. Un genre de purgatoire en somme.

Si vous pensiez la technique illégale, vous n’aviez pas complètement tort. Disons que le  double sandwich irlandais, néerlandais est autorisé mais également au cœur d’une véritable polémique. Cette pratique est la cible de si nombreuses critiques que l’Union Européenne a fait pression sur l’Irlande pour faire perdre certains avantages aux sociétés qui comme Google l’utilisent pour faire des transiter des sommes astronomiques. 2020 sera l’année du changement pour les amateurs de sandwichs.

Dans un récent communiqué de Google on pouvait lire :

Nous payons toutes les taxes que nous devons et nous conformons aux règles fiscales de tous les pays dans lesquels nous opérons à travers le monde […] Google, comme d’autres sociétés multinationales, s’acquitte de l’essentiel de ses impôts sur les bénéfices dans son pays d’origine et nous avons réglé un taux d’impôt effectif mondial de 26% au cours des 10 dernières années

Pour rappel, en 2016 le montant du montage financier s’élevait à 15.9 milliards de dollars. Heureusement que tout ça est parfaitement conforme aux règles fiscales…

DOSSIERS
Anthony
Anthony  1826 articles
  Laisse un commentaire
Avatar