Facebook : un brevet pour activer le micro des smartphones à distance relance les débats

Les complotistes vont avoir du grain à moudre ! Voilà que le journal britannique Metro vient de mettre en lumière un mystérieux brevet déposé par Facebook et portant sur une étude visant à activer le micro des smartphones à distance pour enregistrer les sons environnant pendant la diffusion de publicités. Votre téléphone pourrait ainsi démarrer automatiquement son micro après détection d’un signal caché dans une pub et enregistrer vos réactions à vos dépens…

Facebook toujours en mode Big Brother ?

Facebook : un brevet pour activer le micro des smartphones à distance relance les débats

Inutile de préciser que le brevet en question a fait l’effet d’une bombe après sa divulgation sur les internets. Histoire de savoir à quoi nous sommes – tous – potentiellement confrontés, Metro a publié les schémas du brevet polémique.

Facebook : un brevet pour activer le micro des smartphones à distance relance les débats #2

On y découvre ainsi une technologie qui émettrait un son sur une fréquence aiguë inaudible pour nos oreilles mais capté par l « appareil client ». Après réception de ce signal secret, l’appareil client active son micro et enregistre les réactions du « client potentiel » afin de diffuser ou non des annonces ciblées sur son mur Facebook. Facebook : un brevet pour activer le micro des smartphones à distance relance les débats #3

Diablement efficace.

Le brevet qui ne passe pas

Alors, Mark Zuckerberg, un patron un peu trop à la cool ou un homme d’affaire impitoyable qui aime se la jouer Big Brother ? Il serait bien tentant de voir le mal dans le nouveau brevet de Facebook et donc de pencher pour la seconde option.

C’est que la technologie en question serait capable, a priori, d’espionner les conversations de millions d’utilisateurs avec leur propre smartphone et sans attirer leur attention. Et le but serait toujours le-même : proposer du contenu ciblé à l’insu des citoyens.

Des internautes prétendraient ainsi avoir reçu des publicités bien spécifiques après avoir évoqué le nom d’un produit dans le monde réel mais ils ne s’agit là que de témoignages difficiles à vérifier.

Alors, le passage devant le Congrès américain n’aurait-il pas servi de leçon à Mark Zuckerberg ?

Facebook dément (encore) les accusations d’espionnage

Facebook : un brevet pour activer le micro des smartphones à distance relance les débats #4

Rappelez-vous, lorsque le sénateur Gary Peters avait demandé au grand patron si Facebook utilisait le contenu audio des appareils mobiles pour enrichir sa base de données personnelle, ce dernier avait répondu par la négative.

Suite à ce nouveau scandale, Facebook réitère une nouvelle fois sa position et précise que le brevet permettant d’enregistrer les alentours via le micro d’un smartphone n’en est qu’un parmi beaucoup d’autres (rassurant). La firme de Menlo Park rappelle que le dépôt de brevets technologiques est monnaie courante mais que toutes les inventions ne sont pas destinées à voir le jour.

Un projet d’enceinte intelligente Facebook dans les cartons

Ce qu’il faut comprendre c’est que Facebook peut le faire mais ne va pas le faire.

Facebook : un brevet pour activer le micro des smartphones à distance relance les débats #5

Précisons que la firme essaie de breveter tout ce qui tourne autour des objets connectés et qu’elle travaille depuis un moment sur ses propres enceintes intelligentes.

Rassuré(e)s ?

  Laisse un commentaire
Avatar